Cloison en plâtre et placo

Lecture 7 min.
Illustration travaux

Idéales pour délimiter l’espace intérieur des maisons, les cloisons en plâtre et placo ne se démodent pas, bien au contraire. Leur application est de plus en plus simple à mettre en œuvre, et leurs performances sont accrues chaque année. Surtout, elles restent très économiques. Vaste tour d'horizon.

Illustration
Comparez les pros près de chez moiTrouvez en 3 clics un pro qualifié dans votre ville.
Comparez

La cloison placo :  la plus répandue et la plus fiable

Rolls-Royce de l'aménagement intérieur, la cloison placo est présente dans pratiquement toutes les maisons françaises depuis la deuxième moitié du 20e siècle.

On estime aujourd'hui un rapport de 7 à 8 m² de placo par habitant en France !

Et c'est grâce aux plaques de plâtre d'abord lancé par la société Henry et racheté en 1989 par Placoplatre, avec un slogan précurseur "construisez rapidement, économiquement, sainement, à l'abri du feu", que des millions de consommateurs ont pu avoir accès à ces solutions d'abord révolutionnaires et aujourd'hui incontournables. Et que ce soit dans le neuf comme dans la rénovation.

En constante évolution, les éléments de plâtrerie disposent de nouvelles technologies permettant de meilleures performances en termes d'isolation, de résistance aux éléments et de robustesse tout en conservant un prix très abordable.

Le marché de la plaque de plâtre se porte bien avec une augmentation de 5 à 10 % chaque année. Et avec une touche environnementale mise en avant : ces plaques sont de plus en plus fabriquées à base de plâtre recyclé.

Pour mémoire, le plâtre est réalisé à base de gypse, une roche faite de sulfate de calcium hydraté. La cuisson de ce minéral donne le plâtre. Remélangé à l'eau, il devient liant hydraulique.

Les travaux de plâtrerie sont réalisés par un artisan plaquiste (ou plâtrier-plaquiste)

Illustration
Besoin d'installer une cloison ?Comparez des devis gratuits des pros près de chez vous.
Comparez

Quelles sont les différentes cloisons possibles ?

Il existe trois grandes possibilités de cloisons à réaliser à base de plâtre.

  • Le carreau de plâtre
  • La plaque de plâtre
  • La plaque en nid d'abeille ou alvéolaire

Selon votre budget, les pièces que vous avez à cloisonner ou encore la nature du chantier, neuf ou rénovation, les éléments évoqués ci-dessous devraient vous permettre de faire un choix.

La cloison en carreaux de plâtre

Contrairement aux plaques de plâtre qui sont relativement fines et recouvertes d'une pellicule cartons, le carreau de ciment est plus large. Il peut être plein ou alvéolé.

Blanc lorsqu'il est présenté en format classique ou vert lorsqu'il est hydrofuge, le carreau de plâtre standard dispose d'une épaisseur de 7 centimètres mais se trouve aussi en 4, 5 et 10 cm. Ses dimensions sont de 66 x 50 cm. Relativement lourde, chaque pièce pèse 24 kilos.

Lors de la construction de cloisons, les carreaux s'emboitent les uns aux autres et doivent impérativement être collés. Ils sont alignés au sol grâce à une semelle profilée en plastique. Les carreaux doivent bénéficier de certains renforts de fixation notamment autour des blocs portes et dans les angles.

Le carreau de plâtre se découpe aisément à la scie égoïne.

La cloison en placo standard

Le principe est d'appliquer des plaques de placo sur une ossature métallique ou désormais plus rarement en bois. Des rails en fer sont fixés au sol et au plafond (R48 en standard pour une cloison de 7,4 centimètres) après un traçage préalable. Des montants verticaux sont encastrés dans les rails du haut et bas, tous les 60 centimètres.

Il est important de placer d'abord les plaques sur un côté dans son intégralité. Avant de passer au second côté, l'isolant type laine de roche ou laine de verre est intégré à la paroi. Il sera pris en sandwich entre les deux côtés de plaques. Il est très facile d'inclure un bloc porte dans une telle structure.

Avant de fermer le second côté, il faut également passer les différentes gaines électriques nécessaires aux interrupteurs et prises. Un côté peut très bien être fait de placo classique, l'autre de placoplâtre hydrofuge s'il est destiné à fermer une pièce humide.

Généralement en format BA 13, (BA pour bords amincis, 13 pour les millimètres d'épaisseur) ces plaques peuvent être plus ou moins épaisses.

Ce mode opératoire est appelé "cloison sèche" puisque le montage des plaques se fait sans aucun adjuvant liquide de type colle ou ciment.

Illustration
Combien coûterait ma cloison ? Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Les différents placo pour une cloison

Il existe différents types de cloisons correspondant à des utilisations bien précises. Si le placoplâtre classique a longtemps été utilisé dans toute la maison, il est conseillé aujourd'hui de respecter les différentes déclinaisons et protections contre le feu, l'eau ou les nuisances sonores.

TypeCode couleurCloisons conseillées
Prix unitaire
LES DIFFÉRENTS PLACO POUR CLOISONS
Le placo ba13 classique Blanc Pièces à vivre classique, idéal pour l'aménagement de combles, pièces humides déconseillées
2,50 euros
Le placo hydrofuge Vert Pour cloisons de pièces exposées à l'humidité comme la salle de bain ou la buanderie
6,50 euros
Le placo phonique Bleu Pour les cloisons nécessitant une réduction du bruit séparant par exemple une chambre d'un salon
9 euros
Le placo coupe-feu Rouge Utile à toutes les cloisons de la maison, mais privilégiés pour les endroit sensibles au feu (à proximité des éléments de cuisson dans la cuisine, derrière le poêle à bois dans le salon)
10 euros
Le placo haute résistance Jaune Pour des pièces devant supporter des éléments lourds au murs
10 euros

 

La cloison alvéolaire

Troisième grand principe de cloison en plâtre, la cloison alvéolaire. Il s'agit d'un panneau monobloc qui est préfabriqué en usine, constitué de deux panneaux de plâtre en BA10  qui sont liés entre-eux par une structure cartonnée et alvéolée. Une structure nommée également nid d'abeille.
Ces panneaux sont généralement d'une épaisseur standard de 50 millimètres, pour des dimensions de 2,40 mètres de hauteur et de 1,20 mètre de largeur.

Ces plaques sont fixées entre-elles à l'aide de cales en bois et aux murs et plafonds par des semelles bois collées et vissées.

Les cloisons alvéolaires existent en format hydrofuge (résistante à l'eau) ou pré-peinte (déjà finie). Elles se découpent facilement.

Les types de cloisons
AvantagesInconvénients
Prix de pose au m² *
EN RÉSUMÉ : COMPARATIF DES DIFFÉRENTES CLOISONS PLÂTRE
La cloison en plaques de plâtre (placo)
Bonne isolation lorsque l'intérieur de la cloison est doublé d'un isolant
Pose relativement rapide
Manipulation et transport (grand format) complexes
Nécessite un apprêt avant déco
25 euros
La cloison alvéolaire (Placopan)
Très rapide à monter, manipulation aisée,
Légèreté
Fragile, difficile d'y fixer un objet lourd, mauvaise isolation acoustique et thermique
Peu adaptée pour locaux humides
45 euros
La cloison en carreaux de plâtre
Très bon isolant thermique et phonique
Solidité
Pose plus complexe nécessitant de la colle et une parfaite planéité
40 euros

* avec main d’œuvre et matériels nécessaires

Cloisons en plâtre : quelles finitions envisager ?

Une fois la cloison montée, et les travaux de placo entérinés, il va être essentiel de passer à l'instant décoration/finition.

Quelle que soit la méthode entreprise, en carreaux, en alvéoles ou en plaques, les cloisons vont avoir besoin d'une préparation avant d'accueillir leur futur revêtement de finition.

Au préalable, et afin de bénéficier d'une paroi complètement lisse avant application, les cloisons de placo doivent être enduites au niveau des joints et être renforcées d'une bande d'armatures. Elles devront ensuite recevoir un ponçage fin après séchage.

De la même manière, les angles devront également être renforcés d'une cornière ou d'une bande en papier armé.

La finition papier peint

Avant de poser du papier peint sur une cloison en placo, il faut s'assurer d'un support bien sain, propre et lisse. Il est également conseillé d'appliquer une couche d'impression sur la cloison. Le papier se décollera ainsi plus aisément lorsqu'il sera devenu nécessaire de le remplacer.

La pose du papier peint sur cloison en placo, si tout est bien préparé, est relativement facile.

La finition peinture

Avant toute peinture, il faudra appliquer une sous-couche spécifique "plaque de plâtre", appelée également primaire d'accrochage. Le carton des plaques de placo "boit" la peinture, il est donc bon de bien charger les passages et d'être régulier.

Pour les carreaux de plâtre, il existe également des peintures adaptées. La cloison placo supporte les peintures à eau et les peintures acryliques.

La finition carrelage

Très souvent, le carrelage est utilisé sur les cloisons en plâtre attenantes à une salle de bain ou à une cuisine.

Pour préparer le support, il est nécessaire d'appliquer un apprêt d’étanchéification ou une résine. Si le placo posée est hydrofuge, l'apprêt n'est pas forcément nécessaire, même si les avis divergent.

La colle du carrelage pourra être appliquée directement sur la cloison. Il faut savoir cependant qu'une fois collée à la cloison plâtre, le carrelage en devient indissociable.

Illustration
Estimez le prix de votre future cloison ! Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez