Un faux plafond dans une cuisine ? De nombreux avantages

Lecture 3 min.
Illustration travaux

Au moment de refaire une cuisine, changer ou rénover ses meubles apparaît comme une évidence. Mais avez-vous pensé au plafond ? Aménager un faux plafond présente bien des avantages, y compris dans une cuisine ouverte. Découvrez les atouts et les types de faux plafonds adaptés à votre salle à vivre ! 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour votre cuisine
Trouvez le bon cuisiniste pour votre projet.
Comparez

Pourquoi installer un faux plafond dans une cuisine ?

Il  se présente comme une surface plane qui abaisse la hauteur de votre salle. Cette solution est donc à réserver aux pièces dont la hauteur totale est supérieure à 2,70 m. 

L'installation de faux plafonds dans les cuisines répondra aussi à d'autres objectifs : 

  • Apporter une isolation thermique et phonique
  • Dissimuler une surface abîmée  
  • Cacher les gaines techniques (électriques ou ventilation)
  • Mieux cibler l'éclairage via des spots
  • Délimiter les espaces d'une grande pièce à vivre
  • Compenser une grande hauteur
Comparez des cuisinistes qualifiés près de chez vous

Les différents types de faux plafonds

En fonction du système de fixation, deux modèles se partagent les préférences du public : 

  1. Suspendus à des rails (ossature métallique)
  2. Posés en suspension via des réglettes. 

Le modèle suspendu

Au préalable, fixer une cornière de rive sur les murs pour accueillir l'ossature métallique. Celle-ci sera ensuite fixée sur les solives du plafond  grâce à des suspentes. Ces rails seront espacés d'une soixantaine de centimètres. Profitez de l'espace entre les plaques et la structure porteuse, qu'on nomme le plenum, pour ajouter une couche d'isolant mince ou des gaines d'électricité.  Ces étapes terminées, votre ossature peut accueillir différents matériaux  : placo, lambris PVC voire dalles de liège. 

La règle d'or pour un faux plafond parfait : être le plus droit possible. Alors, sortez cordeau et niveau laser, votre travail en dépend ! 

En plaque de plâtre

Les plaques de plâtre ( ou placo)  seront vissées sur l'ossature métallique. Cette solution est non seulement rapide, mais aussi relativement économique. Comptez en moyenne 6 € le m² pour une plaque de plâtre BA13, auquel s'ajouteront les prix de la visserie et des finitions (bande à joint, enduit, peinture). Au final, le tarif s'élève à environ 30 € le m². 

Vous pouvez préférer au traditionnel placo BA13  des plaques hydrofuges (vertes), ignifugées (violettes) ou plus épaisses pour gagner en isolation. 

En PVC 

Le principe de base demeure identique, mais ici un système de lambris en PVC est monté sur les rails métalliques, voire directement sur les solives (dans le cas où l'isolation et l'éclairage ne sont pas utiles).  A l'installation, ce lambris PVC coûte environ le même prix que les plaques de plâtre (25€ jusqu'à 70 €), mais il offre une plus grande variété de finitions (couleur, épaisseur...). La décoration se trouve ainsi grandement facilitée, notamment pour les allergiques à la peinture.  

Demandez un devis gratuit pour votre cuisine

Faux plafond tendu

Cette solution originale consiste à tendre un textile vinylique  sur la surface grâce à des rails posés sur le pourtour. En fonction de vos goûts, vous choisirez une toile à finitions mates ou satinées et aurez accès à un panel de couleur quasiment infini.  La toile est ignifugée, anti UV (anti décoloration) et peut être percée pour y faire passer des luminaires.

Son prix s'avère plus élevé, de l'ordre de 60 à 90€ le m², pose incluse, mais le résultat est très esthétique.   

Sa réalisation nécessite de bien respecter les étapes de pose et n'est pas à la portée du particulier. Prenez le temps de contacter plusieurs professionnels, d'écouter leurs conseils et de comparer leurs devis avant de vous lancer. 

Les atouts de l’éclairage encastré

Une rangée de spots intégrés dans le plafond présente un avantage certain dans une cuisine, où le besoin de lumière se fait souvent sentir. En effet, un plan de travail bien éclairé réduit les risques de coupure lors de la réalisation des repas, et il a été prouvé combien la lumière a une incidence positive sur l'humeur de chacun ! 

Cependant, comme en tout, l'éclairage est surtout affaire de dosage : une abondance de lumière, a fortiori des LED blanches à la lumière froide, peuvent donner l'illusion d'une cuisine-laboratoire peu conviviale. 

Rapprochez-vous d'un professionnel qui vous donnera les astuces et conseils pour bien adapter les lumières à votre pièce ! 

Comparez des cuisinistes qualifiés près de chez vous

Comment l'intégrer dans une cuisine ouverte ? 

Si votre cuisine est intégrée dans une grande salle à vivre, la solution du faux plafond présentera un avantage certain pour bien délimiter l'espace. Certains décorateurs recommandent même de le peindre dans une couleur en contraste avec les murs, afin d'accentuer encore cette impression. 

Autre atout décoration, le faux plafond vous permettra d'accrocher des luminaires de style industriel qui matérialiseront le coin repas en un seul coup d’œil.  Côté matériaux, vous avez l'embarras du choix :  tendu ou plaque de plâtre, tout lui ira ! 

Illustration
Comparez des cuisinistes qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon cuisiniste pour votre projet.
Comparez