Mettez de la lumière dans votre cuisine

Lecture 4 min.
Illustration travaux

Au moment de rafraîchir sa cuisine, il vous faudra vous poser la question de l'éclairage de votre pièce : êtes-vous plutôt plafonnier ou spots  ? Lumière diffuse ou points d'éclairage ciblés ? Des questions essentielles pour se sentir bien dans votre cuisine, de jour comme de nuit ! 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour votre cuisine
Trouvez le bon cuisiniste pour votre projet.
Comparez

Quel type d'éclairage choisir pour votre cuisine ?

Une cuisine nécessite un éclairage soigneux, et ce, pour plusieurs raisons.  La convivialité tout d'abord, une bonne luminosité participe à un effet bonne humeur. Pour votre sécurité, la préparation des aliments exige une lumière suffisante pour bien découper ses légumes, par exemple. Enfin, cette pièce doit être fonctionnelle à toute heure, même la nuit.

En fonction de vos besoins, vous distinguerez trois types d'éclairage différents

  1. Un éclairage global, qui passe par un plafonnier ou une suspension, voire une applique murale si la pièce est plus basse de plafond.
  2. Un éclairage ponctuel au-dessus des espaces techniques : l'évier, l'espace repas, sur la hotte au-dessus de la plaque de cuisson ... 
  3. Un éclairage déco dans les vitrines des meubles hauts ou sur les plinthes des éléments bas (multicouleurs ou jaune chaud).

Vous vous adapterez également à votre propre cuisine. 

Si elle est particulièrement sombre, vous lui adjoindrez un éclairage suffisamment fort pour compenser le manque. En outre, vous verrez qu'il existe des astuces pour éviter les recoins sombres si vous possédez une cuisine tout en longueur ou une cuisine haute de plafond.

Comparez des cuisinistes qualifiés près de chez vous

L'importance de la couleur de la lumière

Différentes solutions vont se présenter à vous pour éclairer votre cuisine  : 

  • Les LED : ces diodes électroluminescentes sont les championnes des économies d'énergie, mais aussi de la polyvalence (réglettes, spots orientables...)                                                                                                                         
  • Les lampes à économie d'énergie : torsadées ou en bulbes (comparable aux ampoules à incandescence classiques), ces ampoules fluocompactes permettent une économie substantielle.
  • Les tubes fluorescents haut rendement : ces cylindres de verre transmettent un éclairage direct puissant.

Pour chacune, vous devrez choisir la température de couleur idéale, depuis le blanc bleuté comparable à la lumière diurne, jusqu'au jaune chaud proche des anciennes ampoules à incandescence. Celle-ci s'exprime en degré Kelvin (K), et peut se détailler ainsi : 

  •  Jusqu'à 3 500 K : lumière chaude
  •  De 3 500 à 6 000  K : couleur blanc chaud ou neutre
  •  Plus de 6 000 K  : blanc froid, voire bleuté. 

Dans une cuisine, privilégiez une lumière froide pour le plafonnier ou les espaces techniques nécessitant une bonne luminosité (évier, plan de travail), du blanc chaud pour les suspensions au-dessus du coin repas et du jaune chaud  pour vos vitrines. 

Des astuces pour illuminer une cuisine sombre

Une cuisine sombre n'est pas une fatalité : avec les bons luminaires, vous pouvez compenser ce désagrément. 

  1. Pensez d'abord en termes de ciblage :  une rangée de spots bien orientés vous permettra d'éclairer tous les recoins de la pièce. Ensuite, renforcez l'éclairage en plaçant des tubes fluorescents à la lumière froide derrière vos meubles hauts. Vous obtiendrez ainsi une luminosité diffuse comparable à celle du jour. 
  2. Concentrez-vous ensuite sur les éclairages d'appoint :  multipliez les idées autour des points névralgiques de votre cuisine, comme autour des plaques de cuisson, à l'ouverture des tiroirs ou au-dessus de votre îlot central. 
  3. Terminez par des lumières plus déco, qui détourneront habilement l'attention : pourquoi pas des barres LED dites RVB qui changent de couleurs  à volonté ? 
Demandez un devis gratuit pour votre cuisine


Quels luminaires choisir  pour votre cuisine ? 

Lumière suspendue

La suspension de cuisine, après quelques années de désaffection au profit des spots, fait un retour remarqué. Dans des configurations avec îlot, elle est même devenue incontournable : une ligne de suspensions esprit industriel au-dessus de l'espace repas, une belle suspension filaire ou en fibres naturelles (rotin par exemple) au milieu de votre pièce, et voici une pièce de caractère qui se dessine sous vos yeux.  Choisissez des ampoules basse consommation.

Pour vos suspensions en verre (ou autre matière lavable) : entretenez-les régulièrement pour ne pas atténuer la lumière émise. 

Comparez des cuisinistes qualifiés près de chez vous

Éclairer des meubles de cuisine

Si votre cuisine équipée le mérite, offrez-lui un éclairage de star ! Il existe des éclairages à fixer au-dessus des portes (comme pour les dressings), permettant ainsi de mettre en valeur leur contenu. 

 Utilisez des réglettes à détection dans vos tiroirs : une astuce idéale pour prendre des couverts sans se tromper !

Éclairer un plan de travail grâce aux LED

Avez-vous pensé aux réglettes, à coller directement sous un meuble haut ou sur le mur pour éclairer un plan de travail ? Composées de LED, elles sont simples à poser et surtout très efficaces, grâce à leur puissance inégalée. Vous pourrez ainsi travailler en toute sécurité sous votre hotte de cuisine. Dans le même esprit, il existe des spots à fixer fonctionnant sans raccord électrique. 

Illustration
Comparez des cuisinistes qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon cuisiniste pour votre projet.
Comparez