Traitement des remontées capillaire

Lecture 3 min.
Illustration travaux
Pour approfondir

La remontée capillaire ou plus précisément la remontée d'humidité par capillarité désigne un phénomène physique qui se produit lorsque des murs et cloisons aux matériaux poreux sont en contact avec un sol humide.

L'eau remonte ainsi le long des parois et provoque l’apparition de salpêtre, de moisissures et de champignons divers.

Cette humidité verticale peut aller jusqu'à près de 1,50 mètre de hauteur. 

Elle est bien sûr très gênante pour la construction qui peut souffrir de sévères dégradations pouvant entraîner elles-mêmes des dommages collatéraux.

La remontée capillaire est également très nocive pour la santé de l'homme.

Si la remontée d'humidité est difficile à combattre, elle peut être vaincue grâce à différents traitements.

Illustration
Comparez les spécialistes près de chez moiTrouvez en 3 clics un spécialiste dans votre ville.
Comparez

Les causes de cette humidité

Très souvent, c'est dans les demeures les plus anciennes qu'apparaissent ces remontées ascensionnelles intempestives. 

C'est lorsque l'étanchéité initiale a mal résisté au temps et aux transformations et que le terrain est mal drainé que les remontées capillaires s'installent durablement.

La maçonnerie enterrée (fondations, murs), absorbe de plus en plus d'eau, qui remonte dans les murs vers les pièces du rez-de-chaussée.

Illustration
Besoin de traiter les remontées capillaires ?Comparez des devis gratuits des spécialistes près de chez vous.
Estimez

Les conséquences des remontées capillaires

Les rétentions d'eau ou fortes zones d'humidités finissent par provoquer des dommages importants.

Dans les cas les plus spectaculaires, les murs et leurs revêtements jaunissent, de larges auréoles apparaissent, comme le salpêtre ou la moisissure. L'efflorescence de sels, petite poudre blanche qui correspond à l'évaporation des sels minéraux, survient sur les façades en pierre ou en brique.

Autres possibilités de dommages : la corrosion pour les structures métalliques comportant murs ou cloisons et l'attaque d'insectes ou de champignons sur les bois. Certains xylophages se délectent d'une forte humidité. On évoque aussi la présence de psoques.

Enduits décollés, crépis... décrépis, plaques plâtres ou cloisons fortement dégradées sont autant de dommages, auxquels il faut ajouter les fissures des dalles de béton ou des murs.

Enfin, les odeurs liées à cette humidité ascensionnelle peuvent être épouvantables.

Illustration
Combien coûterait le traitement des remontées capillaires ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Comment traiter les remontées capillaires ?

Il existe plusieurs possibilités pour traiter ces désagréments. Généralement, il faut souvent généraliser le traitement à l'ensemble des murs de la maison touchée.

Les remontées capillaires peuvent se voir à l’œil nu en raison des auréoles présentes sur le bas des murs. Dans le cas d'une humidité non visible, il est possible d’utiliser des outils comme de petit détecteurs d'humidité.

Si des produits anti-humidité sont parfois préconisés, ils ne suffisent pas à enrayer les remontées capillaires majeures. C'est comme poser un pansement sur un bras cassé. Il faut s'engager dans un traitement de fond bien plus efficace.

Il est conseillé de faire appel à des professionnels qui généralement vous proposent un diagnostic complet et gratuit.

TypesApplicationPoints fort
Prix
LES DIFFÉRENTS TRAITEMENTS POSSIBLES ET LEURS COÛTS
La centrale d’assèchement
Installation d'électrodes ou sondes dans un mur, raccordées à la centrale elle-même branchée électriquement.
Traitement long.
Procédés différents selon les entreprises qui ont souvent leurs propres brevets.

Efficacité prouvée, moyen le plus efficace de résolution du problème.
Évite les travaux lourds
Traitement de fond
De 1 000 à 3 000 euros la machine. Locations possibles
La membrane étanche en bitume (ou autre matière)
À plaquer à l'extérieur sur le mur touché par les remontées capillaires. Demande le creusement d'un espace au pied du mur et l'installation d'un drain.
Certainement le moyen le plus efficace de prévention (mais aussi le plus lourd à mettre en place).
200 à 300 euros le m²
L'injection de résine (ou de produits hydrophobes ou hydrofuges)
Dans les joints épurés des murs extérieurs.
Perçages à intervalles réguliers et injections dans ces orifices.
Traitement long.
Méthode peu coûteuse et facile à mettre en place. Peut être appliqué à une partie de mur comme à toute une maison.
De 20 à 40 euros le m²


Le traitement des dommages collatéraux

Il est également nécessaire les dommages collatéraux provoqués par les remontées capillaires, et notamment d'éliminer pour des raisons d'hygiène le salpêtre ou les moisissures.

Dans la majorité des cas d'apparitions de ces manifestations peuvent être combattus dans un premier temps par un bon coup de brosse pour éliminer la majorité apparente. Puis certains produits anti-salpêtre à base d'acide chlorhydrique élimineront les récurrences. Il faudra rincer le tout à l'eau claire.

Ça n'éliminera pas les remontées capillaires, mais ça traitera les efficacement ces manifestations intempestives.

Illustration
Estimez le prix pour traiter vos remontées capillaires !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez