Les rouleaux de peinture : Bien choisir

Lecture 4 min.
Illustration travaux

Utiliser les bons outils du peintre pour décorer ou rénover son univers est la base essentielle pour procéder avec efficacité et obtenir le rendu désiré. Mais devant la grande variété d'accessoires (rouleau à poils courts, à lasurer, à picots...), il n'est pas toujours simple de s'y retrouver. Pour vous faciliter la tâche, sachez qu'un rouleau à peindre se sélectionne selon 3 critères principaux : le type de support, la peinture et le matériau.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Comment choisir un rouleau de peinture ?

Le rouleau à peindre est indispensable pour intervenir sur une surface moyenne à grande (mur, porte, façade, meuble...). Il permet de travailler de façon plus efficace et uniforme, car il étale et étire la peinture. Il reste cependant indissociable du pinceau qui permet lui de dégager les angles, de faire les contours des menuiseries ou de délimiter des plinthes proprement...

La plupart du temps, les fabricants indiquent sur les emballages des outils de peinture l'usage recommandé (acrylique, lasure, façade...). Voici  tout de même les principales consignes à suivre pour choisir comme un pro parmi les étalages.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Prendre un rouleau adapté au support

Pour un travail impeccable sur une surface lisse, orientez-vous vers des rouleaux à poils courts. Ceux à poils longs sont à  privilégier sur des supports irréguliers, rugueux ou à texture (toile de verre...)

Choisissez aussi une largeur (et un diamètre) de manchon appropriée : du large si vous peignez une cloison ou un plafond, du petit voire du mini si vous rénovez un meuble ou les encadrements d'une porte par exemple. Cela évite les éclaboussures ou les débordements. 

Choisir selon le type de peinture

Vous n'utiliserez pas le même outil selon que vous décidez de laquer un bois ou de peindre un mur avec de l'acrylique. Les rouleaux spécifiques assurent une parfaite application de la matière et une facilité de travail. Ils s'ajustent aussi à la peinture (par exemple le rouleau à laquer résiste mieux aux solvants des vernis ou des laques qu'un modèle standard).

Pour étaler un crépi, il est intéressant d'opter pour un accessoire spécial façade à poils longs ou à picots. Pour des peintures brillantes ou satinées, il est recommandé d'adopter des accessoires à laquer. Pour lasurer un bois efficacement, vous gagnez du temps avec un outil à lasure qui s'adapte à la texture épaisse du revêtement.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Tenir compte du matériau

De la même manière, il convient de prendre en compte le matériau à peindre. Par exemple un rouleau à poils courts est à utiliser sur des boiseries ou sur un plafond en plaques de plâtre en parfait état. Un modèle à poils longs est à adopter pour des travaux sur une toile de verre texturée ou sur un mur enduit.

Quels sont les différents types de manchons ?

Une belle gamme d'accessoires de peinture est disponible dans les magasins de bricolage et les enseignes de décoration. Anti-goutte, à picots, monocouche, nid d'abeille... un rouleau à peindre se sélectionne en fonction de la peinture et du support, voire du résultat attendu (lisse, texturé...). Découvrez tous les modèles de manchons pour bien choisir le vôtre.

Le manchon constitue la partie amovible. Il se compose de fibres naturelles, synthétiques ou des deux mélangées.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

À poils longs : pour couvrir les irrégularités

Le manchon à poils longs est idéal pour les maçonneries en briques, en pierres ou enduites. Ses poils longs investissent les trous, les fissures, les joints... Par contre, ce type d'outil a tendance à goutter. Il faut donc bien protéger les éléments environnants.

À poils courts : pour les surfaces lisses

Il étire parfaitement la matière et offre une finition soignée et nette. Il goutte peu.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

En mousse pour des usages variés

Il convient dans de nombreuses situations : application d'une couche d'apprêt, pose d'une peinture de sol... Il est aussi à plébisciter dans la pose de peintures à l'huile, car avec des peintures à l'eau il laisse des micros bulles sur le support.

Découvrir les outils du peintre spécifiques

Il existe bien d'autres versions de manchons pour répondre à toutes les demandes. Les principales sont les suivantes : 

  • Le rouleau à laquer : il est parfait pour les applications de laque ou de vernis. Il se combine avec une rallonge de manche pour travailler sereinement debout.
  • Spécial façade : avec leurs poils longs, ils font pénétrer la peinture dans tous les interstices et apporte une bonne épaisseur et couvrance.
  • À lasurer : il facilite la pénétration de la lasure dans le bois.
  • À picots : utilisé pour la pose de crépi, il donne un effet particulier au mur.
  • Nid d'abeille : comme le précédent, on s'en sert pour créer des textures sur les supports.
Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Opter pour une monture ou un manche télescopique

Le manchon se fixe sur une monture, soit en plastique, soit en bois, soit bimatière. La première se nettoie plus aisément. La seconde offre un meilleur confort pour certains.

Vous trouvez également des manches ou des perches télescopiques pour peindre les plafonds plus facilement ou des éléments situés en hauteur, sans être juché sur un escabeau ou une échelle.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez