Peindre un plafond facilement et sans traces : méthode et astuces

Illustration travaux
Pour approfondir

Peindre une maison demande du savoir-faire et de la technique. Si le premier s'acquiert avec le temps, la seconde comprend un ensemble d'astuces et de gestes, faciles à suivre et à reproduire. Une bonne préparation du support est notamment indispensable. Mais il convient aussi de travailler dans le sens de la lumière et de choisir une peinture adaptée à la pièce et au rendu désiré. Voici donc nos conseils pour peindre un plafond sans trace aisément. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Bien préparer la surface à peindre

La préparation du support fait partie des étapes essentielles à ne surtout pas sauter, si vous cherchez un rendu impeccable. Débarrassez la pièce le plus possible du mobilier et autre pour pouvoir vous déplacer librement. Sinon positionnez le reste au centre et posez dessus une protection.

Protégez le sol avec une bâche, mais aussi tout ce que vous ne pouvez pas déplacer de la pièce : radiateur, cheminée... Vous pouvez utiliser des journaux ou des cartons.

  • Si le support est neuf, il vous faut poncer les bandes de jointoiement entre les plaques de plâtre, puis dépoussiérer.
  • Si le support est ancien, vous devez reboucher les trous et les fissures avec de l'enduit de lissage. Poncez la surface une fois sèche et dépoussiérez.

Coupez l'électricité et enlevez les luminaires. Disposez du ruban de masquage large le long des murs pour délimiter la zone à peindre et éviter les coulures ou les débords. 

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Appliquer une sous-couche sur votre plafond

Poser un primaire assez couvrant avant la peinture de finition est indispensable pour assurer un rendu uniforme et un résultat net sans trace ni raccord. Réalisez deux couches si nécessaire.

Commencer par la fenêtre

Débutez près de la fenêtre face à la lumière et procédez en vous éloignant vers l'opposé. Divisez dans votre tête votre surface de travail par zone (un carré d'1 m sur 1 m, de 70 cm sur 70 cm, de deux largeurs de rouleau...). Dans chaque, réalisez des passes croisées. Chevauchez en passant d'une zone à l'autre pour éviter les démarcations.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Faire les bons gestes pour peindre votre plafond sans trace

  • N'oubliez pas de dégager les angles avec un pinceau rond et les contours avec un pinceau plat.
  • Il est aussi impératif de peindre tout le plafond en une seule fois sans pause.  C'est pourquoi il convient de bien calculer la quantité de peinture nécessaire avant d'entreprendre le chantier pour ne pas tomber en panne au beau milieu d'une couche.
  • Mélangez bien la peinture dans le pot avant de vous lancer. Utilisez pour cela une baguette en bois ou un mélangeur et attendez que la matière soit parfaitement homogène.
  • Trempez le rouleau à moitié dans le bac à peinture. Passez-le sur la grille pour répartir le revêtement partout et essorer la surcharge. Vous avez ainsi plus de chance d'appliquer une dose suffisante (ni trop, ni pas assez).
  • N'appuyez pas trop fort sur vos outils pour ne pas faire de marques.
  • Respectez impérativement les temps de séchage entre les différentes couches (généralement entre 4 et 6 heures). Vérifiez les consignes du fabricant sur le pot.
  • Retirez le ruban de masquage avant le séchage complet de la peinture, en tirant délicatement.
  • Si vous planifiez de peindre toute la pièce (murs et plafond), commencez toujours par le plafond.

Opérer dans des conditions optimales

Pour que la peinture ne sèche ni trop vite, ni trop lentement, il est recommandé d'intervenir dans un espace tempéré. La température préconisée se situe entre 10 ° et 20 °C. Au besoin, coupez le chauffage de la pièce le temps des travaux. Pensez aussi à fermer toutes les portes et les fenêtres (vous aérerez après les travaux) pour éviter les courants d'air et un séchage trop rapide.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Choisir les bons outils de peinture adaptés au plafond

Adoptez un rouleau anti-goutte en microfibre ou en perlon avec une longueur de fibre de 12 mm.

Deux solutions s'offrent à vous pour travailler aisément : soit vous choisissez un escabeau bien stable et pratique pour peindre en toute tranquillité et sécurité (voire un échafaudage) ; soit vous montez votre rouleau sur un manche télescopique pour intervenir depuis le sol.

Opter pour une peinture mate

En finissant par une couche de peinture mate, vous dissimulez les petites imperfections, ainsi que les éventuels traces et raccords. Des finitions satinées et brillantes reflètent la lumière et avec elles les défauts peuvent se voir. Si vous repeignez le plafond d'une salle de bains ou d'une cuisine, préférez tout de même une peinture satinée, lessivable et plus résistante.

Privilégiez des peintures de qualité plutôt qu'un revêtement d'entrée de gamme, peut-être plus chères, mais vous éviterez d'être déçu et de devoir recommencer de A à Z le chantier.

Côté couleur, le blanc est de tradition. Il permet d'agrandir visuellement la pièce. Mais vous pouvez également sélectionner une couleur assortie au mur ou jouer sur les contrastes.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Savoir repeindre un plafond déjà peint

Lessivez avec un mélange d'eau chaude et d'ammoniaque (10% d'ammoniaque) ou avec de l'eau et de la lessive Saint-Marc pour nettoyer les taches et dégraisser. Laissez sécher.

Identifiez l'ancienne peinture, car on ne pose pas une acrylique sur une glycéro, et vice versa. Et réalisez une couche d'apprêt avant la peinture décorative. 

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez