La méthode pour peindre des plinthes

Lecture 2 min.
Illustration travaux

Peindre un appartement passe souvent par la peinture des murs et des plafonds, mais il ne faut pas oublier les plinthes. Les colorer avec un revêtement liquide permet de finir la décoration de la pièce, et de protéger la partie basse des murs. Nous vous indiquons dans cet article comment procéder pour apporter la touche de couleur indispensable à une déco réussie. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Le choix de la teinte : quelle couleur choisir pour ses plinthes ?

Si vous ne voulez pas que vos boiseries se voient, vous pouvez choisir de les peindre dans la même teinte que les parois. Mais si vous voulez les mettre en valeur, il est plus indiqué de les peindre d’une couleur différente. 

Un ton sombre dans une grande pièce claire est très tendance. Si, au contraire, votre pièce est petite, privilégiez un ton clair, voire du blanc.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Plinthes neuves ou plus anciennes ? Les méthodes par étapes

Peindre des boiseries peut se faire sur des éléments neufs ou déjà en place. Dans le premier cas, soit vous appliquez la peinture avant la pose, et il faudra sûrement prévoir des retouches, soit vous le faites après la pose et les murs et les sols devront alors être protégés d’éventuelles tâches. 

Si vous voulez repeindre des plinthes qui sont déjà installées, vous devrez procéder à leur ponçage minutieux avant de commencer. Le ponçage des plinthes déjà posées peut se faire sur place, ou en les retirant préalablement de leur emplacement. 

La préparation des moulures

Si vos plinthes sont neuves, un ponçage pour bien égaliser la surface à peindre, puis un dépoussiérage seront nécessaires. 

Si les boiseries sont déjà installées et colorées, vous les décapez en les ponçant avec un papier à gros grains, puis un papier plus fin pour enlever les traces. Dépoussiérez avec une brosse et, si les plinthes présentent des trous, vous pouvez les reboucher avec une pâte à bois. 

Si la peinture est ancienne et qu’elle ne part pas facilement, vous devrez peut-être employer un décapant pour finaliser le ponçage. 

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

L’application de la peinture 

Pour peindre des boiseries neuves, il vous faudra un tréteau où poser les éléments, et un rouleau pour étaler la peinture. 

L’une des astuces utilisées par les professionnels est de poser les éléments les uns à côté des autres sur le tréteau et de les enduire de peinture ensemble. De cette façon, on ne gaspille pas de revêtement liquide. 

Laissez sécher la première couche et appliquez la seconde. Vérifiez que les boiseries sont bien sèches avant de les manipuler pour les poser.

Pour des boiseries déjà en place, la première étape sera de protéger vos sols, qu’il s’agisse de parquet, de linoléum ou même de carrelage. Utilisez pour cela du papier journal ou du plastique, que vous fixez avec du ruban de masquage. Vous en mettrez aussi le long des murs, pour éviter de les peindre. Utilisez un pinceau plat pour le haut des boiseries. La finition n'en sera que meilleure. 

Comment peindre sans déborder ? 

Pour un résultat propre et net, commencez toujours à peindre vos éléments par un coin et par le haut. Le mouvement que vous devrez effectuer sera le long de la plinthe, à l'horizontale. Si vous peignez de bas en haut, vous laisserez à coup sûr des traces. Pour vous faciliter le travail, vous pouvez peindre des morceaux de 1m de long à chaque passage. Et si vous n'aimez pas les pinceaux, vous pouvez vous munir d'un tampon pour peinture de la même largeur que vos boiseries. 


Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez