Préparer son mur avant de le peindre : la méthode en 5 étapes

Illustration travaux
Pour approfondir

Après les gros travaux d'électricité, d'isolation ou de plomberie, peindre une maison fait partie des opérations de finition. Cela permet non seulement de protéger les supports, mais aussi d'imposer un style et une ambiance. Pour peindre un mur neuf ou ancien, en bon état ou abîmé, il convient de respecter des étapes bien définies, comme le rebouchage des trous ou l'application d'un primaire d'accrochage.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Étape 1 : dépoussiérer et nettoyer le mur

À l'aide d'une brosse ou d'un chiffon, prenez le temps d'éliminer toutes les saletés (poussière, toile d'araignée...) sur toute la surface.  Passez ensuite une éponge humide pour parfaire le dépoussiérage et vous débarrasser des éventuelles taches. Laissez bien sécher avant de passer à l'étape suivante.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Remettre à nu le support

Bien préparer le support, c'est aussi déposer l'ancien revêtement (tapisserie, plaquettes de parement, lambris, toile de verre...) s'il y en a, une étape qui peut prendre du temps et demander beaucoup d'énergie. Commencez par là si vos murs sont couverts, puis poursuivez avec un nettoyage minutieux.

Étape 2 : reboucher les trous et les fissures

Une fois le support propre, il convient de repérer et de s'occuper de tous les défauts (trous, fissures, chevilles...) qui risqueraient de se voir après la mise en peinture et de nuire au résultat.

Faites tomber tous les éléments qui ne tiennent pas. Puis préparez de l'enduit de rebouchage selon les consignes du fabricant ou optez pour une pâte prête à l'emploi. Humidifiez la zone concernée pour que l'enduit adhère mieux. Appliquez à l'aide d'un couteau la pâte et lissez. Procédez ainsi sur toutes les imperfections des murs.

Attendez que l'enduit soit bien sec avant de passer du papier à poncer pour retirer le surplus et uniformiser la zone.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Étape 3 : protéger l'environnement des travaux

Si la pièce est meublée, vous pouvez soit déménager le maximum de mobilier, soit le regrouper au centre et le protéger d'une bâche.

Il vous faut installer des protections au sol pour éviter que les éclaboussures ou les projections de peinture ne tachent le revêtement. Optez selon vos envies pour du papier journal, des cartons ou des bâches en plastique.

Posez pour cela du ruban de masquage le long des plinthes et du plafond, sur le contour des fenêtres, au niveau des chambranles des portes...

Étape 4 : s'occuper des éléments électriques

Coupez l'électricité de la pièce, puis retirez les caches des prises et des interrupteurs. Dévissez ensuite les platines et placez des dominos sur les fils pour sécuriser l'endroit et travailler plus sereinement. Procédez de la même manière pour le radiateur, les luminaires...

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Étape 5 : appliquer une sous-couche

Poser une couche d'impression avant la peinture de finition de la couleur de votre choix permet de bloquer le fond et de faciliter le travail de peinture.

Débutez au niveau des angles et des contours de menuiseries avec une brosse à rechampir, puis passez au rouleau sur le reste de la surface. Procédez par zone en couches croisées de haut en bas. 

Travaux de peinture murale : les cas particuliers

Ces étapes sont à suivre dans la majorité des projets de décoration sur des cloisons en plaques de plâtre neuves ou en bon état. Mais il existe de nombreux cas particuliers qui requièrent des opérations supplémentaires ou différentes. Voici quelques exemples.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Préparer des murs pour peindre après détapissage

Il est important d'enlever les dernières traces de colle à tapisserie à la spatule après avoir humidifié pour éviter les imperfections. Si la cloison est abîmée, prévoyez un enduit de lissage.

Préparer une surface déjà peinte avant peinture

Contrôlez l'état de la peinture. En présence d'écaillage ou de cloque, il vaut mieux décaper la zone en ponçant à la main ou avec un outillage pour éliminer les défauts.

Il est recommandé d'effectuer un ponçage au préalable avec du papier fin sur tout le mur peint pour renforcer l'adhérence du nouveau revêtement :

  • Si la peinture est en bon état
  • Si l'ancienne peinture est de type glycéro et que la nouvelle est de type acrylique.
Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Préparer un support moisi avant de peindre

Passez un produit détergent et fongicide pour éliminer le maximum de champignons. Puis rincez à l'eau claire et attendez le séchage complet du support avant de poursuivre les travaux.

Préparer un mur abîmé ou irrégulier

La pose d'un enduit de lissage est nécessaire afin de retrouver un support bien régulier et lisse. Procédez toujours dans le même sens par exemple de droite à gauche, en commençant par le bas des cloisons. Posez ensuite une deuxième couche d'enduit de lissage de manière verticale cette fois. Peaufinez la préparation en ponçant, puis en dépoussiérant.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez