La méthode simple pour peindre un mur 

Lecture 4 min.
Illustration travaux
Pour approfondir

Peindre un appartement ou une maison reste une opération facile et agréable, à condition d'appliquer les bons gestes. Pour procéder avec aisance et disposer d'une décoration parfaite, sans traces, ni coulures, nous vous expliquons les étapes à suivre (préparer le support, dégager les angles...). Nous vous précisons aussi les astuces des professionnels (passes croisées, de haut en bas...)  et les pièges à éviter (mauvais calcul de quantité...).

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Les étapes pour peindre un mur : préparation du support et application

Pour obtenir un résultat impeccable sans trace, sans débordement, ni coulure, il est important de procéder étape par étape, selon un processus bien éprouvé.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

La préparation du support : une étape primordiale

Vous devez récupérer une surface propre, saine et nette avant de poser la nouvelle peinture. A savoir :

  • Décollez le papier peint si le mur est tapissé
  • Lessivez la cloison pour supprimer les taches, les moisissures... et laissez bien sécher
  • Rebouchez les trous et les fissures. Puis passez un papier de verre fin pour égrener la zone et la lisser.
  • Dépoussiérez parfaitement l'espace.

Préparer la surface, c'est aussi protéger la pièce avec une bâche et la zone avec du ruban de masquage (encadrement des ouvertures, contour du plafond, luminaires, prises...). Coupez l'électricité dans la pièce pour ôter les caches des interrupteurs et des prises (pensez aussi à les protéger ou à poser des dominos).

Le dégagement des angles : pour délimiter proprement la zone

Que vous appliquiez une sous-couche (étape fortement recommandée) ou directement la peinture décorative, il convient de commencer par dégager les angles. Servez-vous pour cela d'un pinceau à rechampir. 

L'opération consiste à passer le pinceau dans les zones étroites ou délicates, où il est difficile de manier correctement le rouleau : c'est-à-dire les angles, le long du plafond et des plinthes, le contour des murs, des fenêtres et des interrupteurs... Ne chargez pas trop en peinture.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

L'application au rouleau : des passes croisées de haut en bas

Commencez par le haut du mur, en travaillant zone par zone (environ 1 m²) et par passes croisées, c'est-à-dire d'abord une couche verticale puis une autre horizontale. Chevauchez les bords en passant d'une zone à l'autre pour ne pas créer de démarcation nette.

Effectuez le même processus pour le primaire d'accrochage et la ou les deux couches de peinture de finition.

5 conseils et astuces de pro pour réussir votre peinture

Pour une intervention sereine et des résultats parfaits, nous reprenons ici quelques techniques de professionnels qui pourraient vous intéresser.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Choisir les bons outils

Sélectionnez vos pinceaux et vos rouleaux en fonction de votre peinture et de votre support. Par exemple, si vous comptez appliquer un revêtement brillant ou une laque, optez pour des poils ras.

Par où commencer ?

Débutez par la droite, si vous êtes droitier et par la gauche si vous êtes gaucher. Cela évitera de tacher ou de toucher par inadvertance la partie fraîchement peinte.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Tenir compte de l'environnement

Il existe des conditions à respecter pour une mise en peinture optimale. Intervenez dans un lieu à une température entre 10 et 20°C. Évitez les courants d'air qui déplaceraient des poussières et sécheraient plus vite le revêtement.

La technique pour repeindre un mur de couleur

Sélectionnez une peinture de qualité très couvrante pour empêcher la couleur foncée de transparaître. Posez une sous-couche légèrement teintée puis votre peinture de finition claire.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Quand retirer le ruban de masquage ?

Pensez à déposer l'adhésif délicatement quand la peinture est encore fraîche pour ne pas que la pellicule ne se casse ou ne s'effrite.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Voici pour finir quelques erreurs à ne pas commettre qui vous simplifieront grandement vos travaux et qui vous feront gagner du temps.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Ne pas protéger le chantier

Peindre sans mettre une goutte au sol ou en dehors de la cloison, un challenge même pour des professionnels ! Pensez à débarrasser votre pièce au maximum, à protéger votre sol avec une bâche de protection ou des cartons..., ainsi que le plafond et les plinthes avec de l'adhésif de masquage. Éliminer une tache sur un parquet, un carrelage, pire une moquette, peut devenir un casse-tête.

Protégez-vous vous-même avec une combinaison de peinture ou de vieux vêtements.

Ajourner le nettoyage des outils

Procédez dans la foulée des travaux au nettoyage pour que les outils restent utilisables par la suite. La peinture acrylique se nettoie à l'eau, la glycéro au white spirit. Si vous hésitez, vérifiez les indications du fabricant sur le pot.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Mal calculer la quantité de peinture

Prenez le temps de bien calculer le nombre de litres essentiels à la parfaite réalisation de votre chantier pour ne pas tomber en panne en plein milieu d'un pan ou juste avant de finir la deuxième couche. Les démarcations risqueraient de se voir.

Appliquer trop ou pas assez de peinture

Tout d'abord, veillez à bien mélanger la solution dans le pot pour l'uniformiser et éviter les dépôts, les différences de pigmentation... Trempez le rouleau dans le bac seulement à moitié et essorez sur la grille pour éliminer le surplus. Trop de peinture, et vous risquez de créer des coulures. Pas assez, vous occasionnez des traces et des démarcations.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez