La méthode pour peindre des portes

Lecture 4 min.
Illustration travaux

En construction, comme en rénovation, peindre une maison fait partie des étapes de finition cruciales. Car en plus de protéger les matériaux du temps et des chocs, la peinture crée le décor et donne le ton. Les menuiseries intérieures, comme les murs et les plafonds, ont besoin d'être traitées. Pour cela, il faut prévoir une phase de préparation du support (ponçage, décapage, lessivage...) et une mise en peinture (une couche ou plusieurs) selon le modèle de porte.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Les étapes incontournables pour repeindre une porte

Pour des travaux efficaces et aisés sur les menuiseries intérieures, il est préférable de procéder avec méthode dans un endroit propre à l'abri des courants d'air. Voici les étapes généralistes pour peindre tout type de porte intérieure.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

1 - Enlever la porte de son bâti

Pour intervenir plus sereinement sur la structure et la porte, et éviter au maximum les coulures, choisissez de dégonder cette dernière,  si vous le pouvez, et déposez-la sur des tréteaux, recouverts de tissus ou de cartons pour ne pas endommager le verso. Vous pouvez aussi laisser l'ouverture telle quelle et peindre à la verticale. Dans ce cas-là, bloquez-la avec une cale pour opérer sans gêne tout autour.

Retirez la poignée à l'aide d'un tournevis. Protégez le contour de l'encadrement (murs et sol) avec du ruban de masquage.

Si vous travaillez dans la pièce ou à l'intérieur de votre maison, pensez à protéger le sol avant tout avec une bâche, des cartons ou des couches de papier journal pour limiter les poussières, les taches, les rayures... Ouvrez aussi la fenêtre pour ne pas être incommodé par les odeurs.

2 - Préparer le support

  • Si l'ouverture est brute, réalisez un léger égrenage et ôtez toutes les poussières.
  • Si la porte est déjà peinte ou vernie, il est recommandé de remettre à nu la surface, sauf si elle est en parfait état. Pour cela, vous devez poncer pour éliminer le revêtement précédent. Pour le ponçage, utilisez d'abord du papier de verre gros grain puis du moyen et enfin du grain fin. Vous terminez ainsi par lisser et uniformiser la matière. Dépoussiérez bien avec une brosse ou un aspirateur. Passez au final une éponge humide. Un décapant chimique peut être utile si les couches précédentes résistent. 
  • Si la menuiserie est en PVC ou prépeinte, lessivez-la pour vous débarrasser des taches et de la poussière. Laissez sécher.

N'oubliez pas de préparer de la même manière le bâti de l'ouverture.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

3 - Procéder à la mise en peinture

Deux options sont possibles selon le type de porte et les situations : 

  • Soit vous appliquez une sous-couche spéciale bois, puis la peinture de finition. Cette technique est conseillée si la porte n'a jamais été peinte pour bloquer le fond et augmenter l'adhérence du revêtement suivant.
  • Soit vous posez directement la peinture. Cette méthode convient pour les portes prépeintes notamment.

Commencez par peindre l'encadrement avec un pinceau à rechampir, du haut vers le bas. Pendant le temps de séchage, peignez la porte. Si elle comporte des moulures, débutez par là avec le pinceau puis continuez sur les chants. Prenez ensuite le rouleau pour peindre le reste, toujours en procédant de haut en bas, de manière horizontale (en travaillant sur la largeur, en non la hauteur).

Attendez que le support soit bien sec pour effectuer la deuxième couche sur le chambranle et l'ouverture. Après un séchage complet, retournez la porte et répétez la procédure sur le verso.

Retirez délicatement le ruban de masquage du mur et du sol avant que la peinture soit totalement sèche pour éviter les accidents.

4 - Replacer la porte sur le bâti

Remettez la poignée en place et la porte sur ses gonds.

Pour la préparation comme pour la mise en peinture, les procédures et le choix des peintures peuvent varier selon les cas. 

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Peindre une porte en bois sans poncer

C'est possible, à condition que l'ouverture soit en excellent état (pas d'écaillage de vernis, ni de peinture, pas de chocs, ni d'usure visible...). Optez pour une peinture de rénovation. Celle-ci s'applique directement sur le support. Elle accroche bien au support et est durable car elle contient de la résine ou de la caséine.

Vous pouvez aussi opter pour ce type de revêtement sur une porte en bois brut pour limiter les travaux.

Peindre une menuiserie en bois verni ou peint décapée

Après avoir éliminé la finition précédente, vous pouvez soit appliquer une sous-couche universelle et une peinture de finition acrylique (3 couches en tout), soit poser directement une peinture glycéro dans la couleur de votre choix (1 couche généralement suffit).

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Peindre une ouverture en PVC

Orientez-vous vers une peinture spéciale PVC pour être certain de l'adhérence, de la couvrance et de la résistance.

Peindre une porte prépeinte

Sélectionnez votre peinture acrylique et passez directement à l'application.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Quel rouleau utiliser pour peindre une porte ?

Il vous faut choisir un rouleau pas trop large pour ne pas déborder de l'encadrement ou des plats de la menuiserie et assez dense pour limiter les traces. Un modèle laqueur en fibres synthétiques de 5 mm  ou de 8 à 10 mm (pour les bases aqueuses) est conseillé.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez