Peinture minérale : Caractéristiques, application et prix

Lecture 2 min.
Illustration travaux

Dans la gamme de peinture, les peintures minérales sont de plus en plus prisées. Écologiques et résistantes, elles s'appliquent à l'extérieur ou à l'intérieur pour de nombreux usages. Découvrez leurs caractéristiques et la manière de les appliquer. Vous comprendrez aussi en quoi elles diffèrent des peintures organiques.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Pourquoi utiliser une peinture minérale ?

Elles contiennent, comme leur nom l'indique, des minéraux qui servent de liants : ces composants sont naturels, ce qui rend ces peintures non toxiques à la fois pour l'homme et pour l'environnement. On trouve principalement des peintures liées au silicate, à la chaux ou bien à l'argile.

Une peinture minérale diffère des peintures organiques par la nature du liant. Les liants organiques sont des produits chimiques, souvent à base d'hydrocarbures et de plastiques, tandis que les liants minéraux sont issus de la roche. Ils provoquent une réaction chimique entre la peinture et le support, ce qui rend la liaison très durable. La peinture organique est seulement "collée" sur la surface recouverte. 

Les peintures minérales sont donc plus écologiques, plus économiques et plus durables que les organiques.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Caractéristiques des peintures minérales : usages, application et prix

La peinture minérale silicate

La peinture à base de silicate est la plus utilisée, notamment en extérieur, car elle résiste extrêmement bien à l'humidité. Elle est composée de silicate de potassium et est microporeuse, ce qui laisse le mur respirer tout en régulant l'humidité. 

Elle est souvent appliquée sur les façades en extérieur, car elle s'adapte à tous les supports (pierre, argile, béton, ciment, crépis, briques...). Elle peut être également posée sur d'anciennes peintures. Par contre, il faudra éviter de l'appliquer dans les pièces humides ou fréquemment nettoyées

Sa mise en oeuvre est néanmoins plus délicate qu'une peinture classique et elle est aussi plus chère (une dizaine d'euros par litre, ce qui permet de recouvrir environ 4 m²).

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

La peinture minérale à la chaux

La peinture à la chaux est un peu moins résistante à l'humidité. De ce fait, elle s'utilise de préférence à l'intérieur, même si une application en façade est possible. Blanche ou teintée, elle peut convenir pour les murs et plafonds des pièces sèches et humides. Les enduits à la chaux hydraulique contiennent une proportion d'argile, contrairement à la chaux aérienne.

Avant de l'appliquer, il faudra poser une sous-couche spécialement conçue pour l'accrochage, sauf si le support est naturel (pierre, briques en terre cuite, enduit naturel...). 

La peinture minérale à la chaux coûte entre 10 et 12 € le kilo, avec un rendement de 5 m² au kilo. 

Attention, la chaux vive humide est très corrosive pour les mains et le corps : portez donc des gants, des lunettes et un masque lorsque vous la manipulez. Elle est sans danger une fois sèche.

La peinture minérale à l'argile

La peinture à l'argile est peu utilisée, car elle est très fragile et son nettoyage est difficile. Par contre, elle est anti-allergène et entièrement bio. Il est même possible de la fabriquer soi-même.

Elle s'applique surtout à l'intérieur, dans des pièces humides. En revanche, le support doit être absolument lisse, non absorbant ou faiblement poreux (bois, plâtre, béton). 

Elle coûte environ 10 € le kilo, mais on peut recouvrir 6 m² avec un kilo.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez