Isolation

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation de votre maison ? L'isolation des murs et de la toiture vous permet de réduire considérablement votre consommation d'énergie et réaliser des économies sur vos factures. Pour ce faire, différentes techniques existent, prenez le temps de bien les comparer et demandez des conseils et devis auprès de professionnels. 

Illustration travaux
Accès rapides

Principe et intérêt de l'isolation thermique et phonique

Bien isoler son habitation est le premier réflexe à avoir lorsque l'on souhaite réaliser des économies d'énergie. 

En effet, chauffer une maison mal isolée peut coûter très cher en électricité ou gaz. Le chauffage devra fonctionner à plein régime avant d'atteindre la température désirée. En effectuant des travaux d'isolation, dans les combles ou avec l'installation de fenêtres double vitrage, votre habitation sera mieux protégée de l'extérieur vous apportant un confort indéniable lors de vagues de chaleur ou pendant l'hiver.

Depuis quelques années, le dispositif de transition écologique mis en oeuvre par l'État intègre les travaux de rénovation du logement tel que l'isolation thermique ou l'installation d'un nouveau dispositif de chauffage peu énergivore (pompe à chaleur). 

Dans ce cadre, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt maintenant sous forme d'une prime (MaPrimeRénov) mais également d'une TVA réduite.

Quels sont les travaux d'isolation possibles pour mon logement ?

Plusieurs parties de la maison peuvent être renforcées pour réduire sa consommation et réaliser des économies d'énergie.

Le point le plus fragile est la toiture. Quand on sait que l'on peut atteindre jusqu'à 30% de perte de chaleur par le toit, il devient prioritaire de procéder à l'isolation des combles.

En ville, l'isolation phonique est aussi un vrai point de confort dans votre quotidien, pour limiter les nuisances sonores dues au trafic routier ou au voisinage. Dans ce cas, l'isolation des murs et des fenêtres peut être envisagée.

Les matériaux et techniques d'isolation de l'habitat

Qu'il s'agisse d'isolation intérieure ou extérieure, bien choisir son isolant est avant tout une question de budget et de votre habitation. Chaque matériau possède des propriétés spécifiques plus ou moins performantes, qu'il conviendra d'étudier avant la mise en oeuvre de vos travaux de rénovation ou la construction de votre maison. 

Isolation intérieure

Technique la plus courante et la plus accessible, elle concerne les murs et le toit et s'effectue avec des matériaux isolants qui peuvent être naturels, synthétiques ou minéraux.  Parmi eux, on retrouve : 

  • La laine de verre. Matière la plus répandue, elle est très abordable et d'un bon rapport qualité-prix. 
  • La laine de roche
  • La ouate de cellulose
  • Le plâtre

Pour bien choisir, comparez les performances (densité de matière et indice U), mais aussi les qualités d'isolation phonique et le degré d'inflammabilité. 

A noter que pour prétendre au crédit d'impôt, les travaux devront être réalisés par un artisan certifié RGE.

Isolation extérieure

Plus onéreuse, cette technique est à privilégier lorsque l'on a une contrainte de surface ou que l'on entreprend un ravalement de façade. L'isolation des murs par l'extérieur est souvent réalisée avec des bardages en bois, en composite ou en terre cuite, recouverts de laine de verre, de laine de roche ou polystyrène expansé.

Pour la toiture, le bac acier isolant est une solution qui a l'avantage de garantir l'étanchéité du toit. La technique du sarking ou du panneau sandwich se fait également par l'extérieur. Les isolants synthétiques sont alors à privilégier, car peu épais.