La pose d'une VMC : une étape primordiale à ne pas rater

Illustration travaux

Installer une vmc n'est pas une chose aisée et demande plus que d'être un bon bricoleur : dans une construction neuve comme lors d'une rénovation, la pose doit être réussie pour s'éviter des dysfonctionnements gênants, voire dangereux

La ventilation mécanique contrôlée (vmc) est un système qui veille à la bonne santé d'une maison. Elle gère l'équilibre de l'atmosphère intérieur, entre l'arrivée d'air pur et la sortie de l'air pollué. Elle assainit l'environnement des salles de bains.

Pour l'installation vmc, nous conseillons fortement de faire appel à un professionnel, puisque le chantier sera rendu assez complexe par les réglages des appareils, par la réussite du raccord des gaines aux bouches d'extraction et par le branchement à l'électricité.

Cependant, un bricoleur chevronné pourra se risquer à l'installation d'une vmc simple flux autoréglable, à condition de disposer de l'outillage nécessaire.

Pour la vmc hygroréglable (bouches à débit variable) pensez sérieusement à un artisan qualifié.

Illustration
VMC ventilation mécanique contrôlée - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

Quelles sont les étapes de la pose d'une vmc ?

Pour que le fonctionnement de votre ventilation mécanique contrôlée soit optimal et que la circulation s'avère efficace en termes de santé pour les habitants et d'économies d’énergie pour votre porte-monnaie, il est important des respecter un modus operandi précis et soigné.

Rappelez-vous également : il faut installer une vmc appropriée à vos besoins. Ne faites pas dans le rikiki ni dans le démesuré.

L'architecture de l'installation vmc

Le système de ventilation est ainsi bâti : des grilles d'entrées d'air fixées sur les murs et proches des fenêtres dans les pièces principales qui font entrer l'air de l'extérieur.

Des bouches d'extraction rivées dans les murs ou plafonds des pièces humides (salle de bain, cuisine, buanderie) qui envoient l'air pollué vers le caisson via un réseau de gaines.
Un caisson avec moteur et ventilateur qui attire l'air nocif vers lui et l'expulse par un conduit extérieur en toiture.

Le kit vmc : tout pour réussir

En plus des grilles d'entrées d'air et des bouches d'extractions, du caisson et de sa motorisation, il vous faudra des gaines bien isolées (à la laine de verre) plusieurs accessoires, type pitons d'accrochages et colliers de serrage, du ruban adhésif (si possible aluminium) et selon les modèles, une pile par bouche d'extraction.

Les gaines doivent respecter des dimensions précises :

  • 80 millimètres pour les raccords aux wc et salle de bains
  • 125 millimètres pour la cuisine
  • 160 millimètres pour le conduit d'expulsion

Plusieurs constructeurs proposent des kits complets d'installation.

La pose en 5 points de votre système de vmc

Si vous avez donc choisi de réaliser vous-même la pose, voici quelques étapes à respecter :

  1. D'abord suspendre le caisson extracteur sous la toiture
  2. Installer les bouches d'extraction dans les pièces humides comme wc et la salle de bain
  3. Raccorder les bouches aux gaines et chaque manchette au caisson d’extraction
  4. Installer la gaine d'évacuation du moteur vers la cheminée extérieure (mur ou toiture)
  5. Brancher le caisson à l'électricité

C'est à l'aide des pitons fixés dans les poutres que le caisson d’extraction sera suspendu sous la charpente. Il doit être installé de façon centrale par rapport à chaque bouche d'extraction, tout en prenant en compte la proximité des chambres afin d'éviter des nuisances sonores qui pourraient perturber le sommeil des occupants.

Lors du raccordement de vos gaines de la bouche d'extraction au caisson plus haut, suivez une pente régulière pour éviter tout coude malheureux.
La gaine d'évacuation du moteur vers la sortie en toiture doit être minutieusement réalisée afin d'éviter toute fuite.

Le raccordement à l'électricité doit se faire après avoir coupé le courant au tableau électrique.

Certains systèmes de ventilation comme les vmc double flux sont bien plus compliqués à mettre en œuvre. En particulier parce que ce système de ventilation compte deux conduits bien distincts. L'air n'entre pas via des grilles extérieures, mais par insufflation en provenance d’une entrée d'air unique placée sur le toit.

Ne vous lancez pas dans un tel chantier sans l'avis de pros !

Pour approfondir

Le gainage d'une VMC

La gaine vmc dispose d'un très net avantage : si elle bien installée, elle pourra rester en place même après des années d'utilisation et s’adaptera sans problème à votre nouveau système de ventilation lorsque vous aurez décidé de changer l'ancien produit obsolète.

Les bouches d'extraction VMC

La bouche vmc n'est pas un produit unique : elle existe en plusieurs formes et plusieurs modèles. Son choix initial doit bien correspondre à l'installation que vous souhaitez en faire.

Brancher une VMC

Pour réussir votre branchement vmc : soit faire appel à un professionnel, soit suivre un modus operandi précis. C'est une étape primordiale pour garantir un bon fonctionnement de votre installation

Illustration
VMC ventilation mécanique contrôlée - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement