VMC ventilation mécanique contrôlée

Illustration travaux

Bien isoler sa maison, c'est la rendre la plus étanche possible à l'eau, mais aussi à l'air. Au sein de logements de plus en plus imperméables, il est donc primordial de bien veiller à la ventilation en régulant les entrées d'airs frais et les sorties d'airs viciés.

Disponible dans votre villeVMC ventilation mécanique contrôlée :
Recevez des devis gratuits

Quel est l'intérêt d'une VMC ?

Une ventilation VMC (pour Ventilation Mécanique Contrôlée) est un dispositif intérieur qui a un but bien défini : renouveler en permanence l'air circulant dans nos maisons, afin que celui-ci reste respirable et ne devienne pas nuisible à l'homme et à son environnement. Il combat également l'humidité.
Grosso modo, c'est le poumon de la maison, qui, un peu à l'image de notre système respiratoire, vise à faire entrer l'oxygène et à évacuer le dioxyde de carbone.

Une maison saine est une maison qui respire !

Le saviez-vous ?

Si nos grand-mères ouvraient et ouvrent encore en grand les fenêtres de la maison, des chambres, de la cuisine ou de la salle de bain, et ce peu importe le temps qu'il fait dehors pendant au moins dix minutes chaque matin et chaque soir, ce n'est pas pour rien ! Et ce n'est surtout pas en guise de punition.

L'air contenu à l'intérieur des maisons, mais aussi des lieux de travail, des écoles, et de tout espace clos d'ailleurs, est largement plus pollué qu'à l'extérieur. Sauf bien sûr à mettre le nez derrière un pot d'échappement.

Les scientifiques estiment que l'air qui se promène à l'intérieur des bâtiments est 8 à 10 fois plus pollué que celui du dehors.
Cet air vicié vient des pollutions extérieures bien sûr, mais aussi de l'intérieur : les émanations diverses produites par votre chauffage électrique ou à fioul domestique, les matériaux de vos meubles, les produits d'entretien...
Sachant qu'un être humain respire entre 400 et 450 litres d'air par heure. Imaginez au bout d'une journée l'état d'un individu qui serait resté cloitré dans un espace confiné sans ventilation...

Matériellement, une salle de bains sans aération serait rapidement dégradée et conduirait inévitablement à un véritable problème hygiénique et pathogène.

Même s'il est toujours conseillé d'ouvrir vos fenêtres, tous les jours, la ventilation vmc permet de substituer à la ventilation manuelle classique.

En résumé, elle permet donc :

  • D'enrayer le taux d'humidité par son système de ventilation
  • De renouveler l'air ambiant en évacuant l'air pollué ou vicié
  • De combattre les mauvaises odeurs de la cuisine ou des sanitaires
  • De réaliser des économies d’énergie : avec une bonne ventilation vmc, les fenêtres sont moins longtemps ouvertes, donc le logement connait moins de pertes de chaleur en hiver (10 à 20 %).

Comment et pourquoi la réglementation a-t-elle imposé la vmc ?

On ne badine pas avec la qualité de l'air dans l'habitat : le Code de la Construction et de l'Habitation est le moulin qui ventile ses réglementations et qui veille au grain.

La VMC est obligatoire dans toutes les constructions depuis 1982, et la législation renforce à chaque décret les normes qualitatives.

Les dernières mises à jour de janvier 2018 tiennent compte d'une époque où les exigences en termes de performances thermiques et énergétiques sont accrues par les efforts faits pour l'environnement. Mais elles légifèrent également en fonction des enjeux de préservation de la santé publique.

Quelques dates...

Plusieurs dates clefs accompagnent l'histoire de la vmc.

Il y a tout d'abord un premier décret en 1955 puis un arrêté de 1958 qui ont introduit le principe de l'aération dans les pièces, au moyen de systèmes de ventilation, par grilles d'aération ou tout simplement, comme notre mamy, par l'ouverture des fenêtres.

L'arrêté de 1969 a précisé l'obligation de ventilation permanente, de façon mécanique, pour tous les logements nouvellement construits.

En 1982 puis 1983, la législation va rendre obligatoire la ventilation mécanique contrôlée, et s'occupe plus particulièrement du débit d'air minimum à évacuer.
Une ventilation générale permanente doit être installée avec des entrées d'air obligatoires dans toutes les pièces principales et des systèmes d'extraction dans les pièces dites de services ou pièces humides comme la cuisine et la salle de bain.

Disponible dans votre villeVMC ventilation mécanique contrôlée :
Comparez jusqu'à 5 devis

Comment fonctionne une VMC ?

Une ventilation VMC fonctionne sur un principe simple : des petites ouvertures disséminées dans la maison, généralement située en hauteur dans les pièces à vivre, à proximité des fenêtres. Elles permettent l'entrée de l'air "pur", qui va se propager dans la maison.

Cet air est réchauffé en hiver, et, selon les vmc, refroidi en été.

Il circule ensuite par le biais des bouches d'extraction ou d'aspiration installées dans les pièces de services ou pièces humides (salle de bain, cuisine...) et grâce à un réseau de gaines d'évacuation.

Cet ancien air "pur", ou "frais", devient désormais vicié et se trouve chargé d'humidité. Il est expulsé vers l'extérieur grâce à la ventilation motorisée.

Pour être efficace, la ventilation mécanique doit fonctionner 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Quelles sont les différentes formes de VMC ?

Il existe plusieurs systèmes de vmc, qui sont adaptés ou adaptables selon les cas et selon le budget consacré, et selon la dimension nécessaire de l'installation.

On distingue, dans l'ordre d'efficacité :

  1. La vmc simple flux
  2. La vmc hygroréglable (ou vmc hygro)
  3. La ventilation vmc double flux
  4. La vmc double flux thermodynamique
  5. Le puits canadien, associé avec une vmc
Les différents types de VMC (non exhaustif, prix a titre informatif)
TypesGainesMotorisationLes plusLes moinsPrix
La vmc
simple flux
Système unique : entrées d'air par ouverture, air pollué rejeté vers l’extérieur
Bloc moteur sous combles
Régule l'humidité, la qualité de l'air, produit économique
Déperdition thermique, sensations de courants froids, bruit
De 300 à 1 200 euros
La vmc hygroréglableRégulation du débit d'entrée d'air selon le taux d'humidité de la pièce
Bloc moteur sous combles
Idem + Économie d’énergie 10 %
Air entrant
non filtré
De 400 à 1 500 euros
La vmc double flux
Deux systèmes de gaines différents, entrée/sortie. Entrée d'air unique en toiture.

Moteur à échangeur thermique : la chaleur de l'air vicié est conservée et transférée vers l'air entrant qui est soufflé
Idem + Économie d'énergie  20 % + Acoustique améliorée (moins bruyante) + Air filtrée à l'entrée
Produit + cher, installation plus compliquée
De 600 à 4 000 euros
La vmc double flux thermodynamique
IdemMoteur + échangeur de chaleur + pompe à chaleur réversible (chaud en hiver, froid en été)
idem + confort thermique
Seulement pour les maisons dites "passives", (Réglementation thermique 2012) et en zone climatique favorable
de 4 000 à 10 000 euros
Le puits canadien
Borne de prise d'air située à l'extérieur ("puits"). Les gaines d'entrée passent sous la maison, l'air vicié est conduit et évacué vers le toit
Moteur à soufflage + ventilateur
Idem (et selon vmc associée)
Bruits de la ventilation, fragilité des moteurs, coûts
De 3 000 à 12 000 euros, suivant la vmc associée

* Gaines, bouches, motorisation et installation comprises.

Les produits évoluent constamment et les prix en même temps. Si le matériel pour une vmc basique peut sembler très abordable, les coûts de main-d’œuvre inhérents à l'installation peuvent faire augmenter très fortement le devis.

Comment installer une vmc ?

Si, comme pour un grand nombre de travaux, l'auto-installation est possible, nous la déconseillons fortement, surtout pour les vmc à double flux. Ce projet demande plus que d'être un bon bricoleur.

L'installation d'une ventilation vmc nécessite de la méthode et un savoir-faire : un mauvais raccordement et c'est l'ensemble du dispositif qui périclite.

L'installation ne sera bien évidemment pas identique suivant le modèle de vmc choisi.  Une vmc simple flux sera plus facile à installer qu'une vmc hygroréglable, mais cette vmc hygro sera elle plus évidente à poser qu'un vmc à double flux. Il est important de demander conseil à un professionnel qualifié.

Des aides et des accompagnements financiers pour s'équiper en VMC

Pour les travaux visant à une économie d’énergie, il existe un panel d'aides financières intéressantes : c'est le cas pour la réalisation de vos chantiers vmc. Avec cependant quelques nuances à respecter.

Ainsi, il faut savoir que l'installation d'une vmc ne donne pas droit au crédit d'impôt de transition énergétique.

Par contre, il est possible d'obtenir un Eco prêt à taux zéro (plafonné à 30 000 euros) ou d'une réduction du taux de TVA à 10 %.

L'Anah, Agence Nationale de l'Amélioration de l'Habitat est un organisme public qui pourra vous faire bénéficier de ses différents programmes de soutien financier, qui peuvent également être associé à l'aide de solidarité écologique (ASE).

Le professionnel que vous aurez choisi sera en mesure de vous accompagner dans toutes vos démarches en amont de votre projet d'installation. N'hésitez pas, au moment de solliciter les devis, de poser la question de ces aides : elles peuvent vous faire basculer sur l'achat de produits de qualité et adaptés.

Pour approfondir

Atlantic : une société dans le vent

Les produits vmc atlantic offrent de belles garanties à des prix très abordables. Des produits à découvrir...

Unelvent : une référence

Les gammes de vmc Unelvent font partie des meilleurs produits du marché. Découvrez son potentiel.

Ades, la vmc connectée

En plus d'être performante, la vmc Aldes permet dans plusieurs cas la gestion de votre ventilation via une application sur votre smartphone.

Donner de l'air à son eau

Une vmc est indispensable à l'équilibre de l'atmosphère de la salle de bain et à la survie de ses matériaux. Découvrez son intérêt.

La VMC : Une installation à soigner

La pose vmc demande certaines compétences. Si jamais vous décidez de ne pas faire appel à un professionnel, respecter scrupuleusement les étapes suivantes dans votre chantier.

Un entretien obligatoire

L'entretien vmc, s'il est malheureusement trop souvent oublié ou que trop peu effectué régulièrement, est pourtant une action facile à réaliser.  Suivez nos conseils..

Les bénéfices de la VMC simple flux

La vmc simple flux est un système incontournable par la bonne santé de la maison. Elle peut-être autoréglable ou hygroréglable, c'est-à-dire proposé des débits d'air constants ou variables, selon les modèles....

La VMC Double Flux

SI la vmc double flux est plus chère que les modèles simple flux, son installation est rapidement amortie à moyen terme grâce à aux économies d'énergie qu'elle va proposer

Disponible dans votre villeVMC ventilation mécanique contrôlée :
Comparez jusqu'à 5 devis