Isolation intérieure : réduisez les points faibles d'une habitation

Illustration travaux

Isoler sa maison n'est pas une chose aisée, mais c'est un projet essentiel surtout si votre maison a été construite avant les années 2000. Elle vous permettra d'assurer un confort thermique appréciable, également vecteur d'économies d'énergies. Cette isolation doit être effectuée étape par étape pour réussir un ensemble homogène.

Illustration
Isolation thermique - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

Quels sont les points faibles d'une isolation intérieure ?

C'est une étude très connue de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) qui le démontre : une maison ancienne mal isolée ou mal rénovée souffre de nombreuses déperditions de chaleur et altère considérablement le confort thermique de ses habitants.

Dans l'ordre, voici le classement des déperditions d'une maison mal isolée, par surfaces, selon l'Ademe :

  1. La toiture, de 25 à 30 %
  2. Les fuites par les ouvertures dans leur globalité 20 à 25 %
  3. Les murs, de 20 à 25 %
  4. Les portes et fenêtres, de 10 à 15 %
  5. Les planchers bas, de 7 à 10 %
  6. Les ponts thermiques, de 5 à 10 %

Qui dit déperditions, dit dépenses excessives en chauffage ou conditions de vie dégradées si on ne dispose pas des moyens de se chauffer pour compenser.

Au-delà, c'est aujourd'hui également une obligation légale que de parfaire à l'isolation thermique intérieure d'un bien en cas de rénovation, régie par la réglementation thermique 2012 (RT 2012, qui sera mise en jour en janvier 2020 par la RT 2018).

Aujourd'hui, les constructions neuves, notamment celles estampillées basse consommation, souffrent moins de ces déperditions. Elles ne peuvent être construites sans adhérer aux prescriptions techniques de la RT2012. Isolation intérieure comme isolation extérieure d'ailleurs.
Mais la vigilance et l'entretien régulier doivent rester d'actualité.

La bonne isolation de l'intérieur d'une maison passe aussi par une bonne ventilation mécanique contrôlée (VMC) et une bonne étanchéité à l'air.

Disponible dans votre villeIsolation thermique :
Recevez des devis gratuits

Par où commencer ?

Comme il est stipulé plus haut, la priorité pour un confort thermique optimal consiste à isoler les éléments les plus impactés par les déperditions de chaleur pour aller jusqu'aux moins importants ou au moins urgents. Plus vous isolerez, plus votre maison deviendra basse consommation.

Bien évidemment, une isolation thermique complète sera plus efficace, mais si vous avez un budget restreint, vos travaux d’isolation devront aller à l'essentiel.

L'isolation de la toiture et des plafonds

Si elle peut s'isoler par l'intérieur, la toiture sera souvent un chanter d'isolation extérieure.

Pour l'intérieur, l'isolation consistera à poser des panneaux isolants semi-rigides entre les chevrons de la charpente sous toit, style laine de roche, à forte résistance thermique.

Il est nécessaire de disposer d'une épaisseur d'au moins 20 centimètres et d'associer un pare-vapeur au dispositif. L'épaisseur intensifie le coefficient de résistance thermique (ration entre conductivité thermique de l'isolant et l'épaisseur).

Dans le cas de combles perdus, l'isolation thermique peut aussi être gérée en répartissant un matériau isolant directement sur le plancher, en rouleau ou par épandage ou soufflage de flocons.

C'est aussi un moyen d'isoler les plafonds de vos pièces de vie principales, placées sous ces combles. Les plafonds pourront bénéficier d'une isolation thermique et d'une isolation phonique par un faux plafond à base de plaques plâtre et de polystyrène expansé.

Un plafond tendu sera isolé grâce à un isolant mince.

L'isolation des murs intérieurs

C'est un point clef de du confort thermique de la maison. L'isolation des murs et des cloisons est essentielle : une maçonnerie brute ne retient pas la chaleur.

Les parois sont donc souvent associées à des panneaux isolants en laine minérale comme la laine de roche. Des plaques de BA13 peuvent également être associées à du polystyrène expansé.

L'isolation des murs combat également les nuisances sonores grâce à une isolation phonique garantie par la plupart des matériaux isolants.

L'isolation des sols et planchers

L'isolation thermique passe aussi par le sol, d'autant plus que celui-ci est souvent en contact direct avec le terrain sous la maison, même si aujourd'hui la majorité des pavillons individuels sont construits sur vide sanitaire, permettant ainsi la circulation de l'air.

Comme pour l'isolation des murs, la résistance thermique et mécanique des matériaux isolants est à considérer.

Pour les planchers, l'isolation dépendra qu'ils soient des planchers hauts ou planchers bas.

L'isolation de la cave et des sous-sols

Que ce soit pour une cave qui aura pour destination d'être une cave à vin, comme pour un sous-sol qui pourra faire office de garage sous votre maison, il est important d'évaluer les besoins en isolation thermique comme en isolation phonique.

Selon votre budget, l'isolation des murs d'une cave n'est pas obligatoire, l'important sera de veiller à la bonne isolation des sols et plafonds.

Il est nécessaire de veiller à ce que les murs, comme l'ensemble du bâti, soit sains et dépourvus d'humidité ou d'infiltrations d'eau avant d'appliquer des laines minérales ou des panneaux plaques de plâtres et polystyrène expansé.

Les ponts thermiques

Ce sont des endroits dans la structure du bâti où l'isolation est rompue, la plupart du temps à la jonction entre deux parois.

Une bonne isolation des murs, de la toiture et des sols enraillera déjà une partie des ponts thermiques.

Il existe deux grandes familles de ponts thermiques, linéiques ou structurels.

En isolation intérieure, on trouve des ponts thermiques linéiques :

  • À l'intersection des murs et planchers hauts
  • À l'intersection des murs et des planchers/plafonds intermédiaires
  • À la liaison des murs et des planchers bas

Il existe des ponts thermiques dits structurels :

  • Toutes sortes de prises ayant entraîné une excavation (électrique, télé, radiateurs...)
  • Au niveau des portes et des fenêtres
  • Au niveau des volets roulants
Disponible dans votre villeIsolation thermique :
Comparez jusqu'à 5 devis

Le crédit d'impôt : une aide avantageuse

C'est une priorité actuelle : les travaux d’isolation visant à de meilleures performances énergétiques et de la qualité environnementale d'un logement sont susceptibles de bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique (CITE).

Cette mesure fiscale remplace depuis 2014 le crédit d'impôt développement durable (CIDD).

Les obligations pour être éligible au crédit d'impôt :

  • Vous devez déclarer vos impôts en France
  • Votre logement doit être construit depuis plus de deux ans
  • Vous devez être propriétaire occupant ou locataire du lieu où sont effectués les travaux
  • Avoir recours à un professionnel reconnu garant de l'environnement (RGE)

Les travaux d’isolation ouvrants au CITE sont :

  • Les chantiers d'isolation extérieure et intérieure, matériel et pose
  • Les équipements de production d'énergie à base d'énergie renouvelable
  • Les équipements de chauffage (et de programmation)

Si vous répondez à ces conditions, vous pourrez bénéficier jusqu'à 30 % sur votre déclaration fiscale, avec un plafond de 8 000 euros pour un célibataire et jusqu'à 16 000 euros pour une famille, avec 400 euros supplémentaires par enfant à charge.

D'autres aides existent :

  • Les subventions de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH)
  • Des aides du conseil départemental
  • Des Primes Énergies de certains fournisseurs
  • L'éco-prêt à taux zéro

Pour approfondir

Isoler un grenier : une économie d'énergie radicale

L'isolation grenier est une priorité dans une maison pour améliorer confort thermique et réaliser des économies d'énergies avantageuses

Isoler le sol de son habitation

Une bonne isolation sol est déterminante pour les performances thermiques globales de votre maison. Il combine herméticité du bâti avec l'isolation des murs et de la toiture.

Isoler son sous-sol

Isoler sous sol est une garantie supplémentaire pour le confort thermique global de votre maison

L'isolation de votre cave : une option confort

L'isolation cave est très intéressante pour des projets précis comme l'installation d'une cave à vin. De façon plus générale, ces travaux auront un impact bénéfique sur le confort thermique de votre maison.

Pour conserver chaleur et silence

L'isolation mur intérieur est une source de tranquillité, aussi bien pour le confort thermique de la maison que pour son environnement acoustique

Isoler ses plafonds

L'isolation plafond est une nécessité, pour le confort de vie, et notamment pour la chasse au bruit !

Illustration
Isolation thermique - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement