Isolation des combles perdus

Illustration travaux

L'isolation comble perdue ne comporte pas de difficultés particulières pour sa mise en œuvre et s'avère même nécessaire pour réguler la température de la maison. Elle peut être réalisée par plaques et rouleaux, ou par soufflage de flocons pour une parfaite optimisation.

Illustration
Isolation de combles - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

Qu'est-ce que des combles perdus ?

Les combles perdus ou « non aménageables », font partie intégrante d'un logement, mais, comme leur nom l'indique, constituent des espaces inexploitables pour l'utilisation dans la vie quotidienne.
Si certaines sont transformables au prix de travaux importants pour en faire des pièces habitables, ce n'est pas la majorité des cas.

Pourquoi non aménageables ? Parce qu'elles disposent de trop peu d'espaces, qu'elles sont de faibles hauteurs (moins de 1,80 mètre), qu'elles n'ont pas de plancher en dur (accès direct aux faux plafonds), et in fine que la pente du toit est inférieure à 30 %.

La qualification des combles est très souvent liée à la charpente existante dans le bâti. Si la toiture s'appuie sur une charpente fermette, ou encore appelée charpente industrielle bois, les combles seront considérés comme perdus.

L'architecture de cette charpente (65 % du marché) étant constituée d'un assemblage d'éléments préfabriqués (fermettes) très dense pour assurer la solidité de l'ensemble qui ne permet pas l'aménagement d'espaces de vie.

Disponible dans votre villeIsolation de combles :
Recevez des devis gratuits

Une isolation nécessaire, quoiqu'il arrive

Malgré leur inutilité, ces combles perdus sont incontournables. Elles occupent une surface souvent équivalente à la surface au sol de la maison.

Passage obligé des déperditions de chaleur, c'est là qu'il faut leur trouver une utilité pour canaliser l'énergie thermique : il est alors indispensable de bien les isoler afin d'éviter les écarts conséquents, de froid l'hiver et la chaleur l'été. L'isolation acoustique est également à prendre en considération.

La déperdition peut-être de 30 % dans le cas de combles perdus très mal ou pas du tout isolés.

Un axe prioritaire

L'isolation des combles perdus fait partie des objectifs considérés comme prioritaires par l’État pour l'obtention du crédit d'impôt de transition énergétique et les aides associées. Sous certaines conditions et toujours dans le cas d'une pose effectuée par des artisans reconnus garant de l'environnement (RGE).

À la différence de l'isolation des combles aménageables plus sensibles au besoin de confort, qui se fait sous la toiture et sur les murs, l’isolation des combles perdus passe par le sol. Plus rapide, moins onéreuse, elle se pose directement sur les solives et plafonds où la laine choisie sera installée sous différentes formes.

Trois procédés envisageables

De la configuration des combles perdus et de l'investissement à y consacrer, bien évidemment, dépendra la méthode d'isolation. Mais il faut être conscient que de bons travaux permettront de bonnes économies d'énergie sur le long terme et donc financières. Il ne faut surtout pas négliger l'isolation des combles perdus.

Dans le cadre d'une rénovation, il est préférable d'enlever les éventuelles anciennes couches  d'isolants.

L'isolation par déroulage

Puisque la pièce à isoler n'est pas habitée, les rouleaux de laine sont appliqués directement sur le sol qui correspond souvent aux solives et plafonds. Pas besoin d'isoler la charpente.

Le pare-vapeur (ou kraft) des rouleaux de laine est placé vers le bas, en contact du plafond. Il est toujours préférable d'une seconde couche d'isolant, sans cette fois le pare-vapeur.

Relativement facile à mettre en place même si elle exige d'y passer du temps, cette solution est moins onéreuse que l'isolation par soufflage (épaisseur moins importante, de l'ordre de 20 centimètres quand il en faudra 30 pour le soufflage,  dans le cas d'une laine minérale de verre ou de roche par exemple).

L'isolation par épandage

Il s'agit d'une solution presque intermédiaire. Pas de rouleaux, mais des flocons de laine ou de ouate pour isolant comme pour le soufflage.

Attention, pour ces travaux, pas de machine pour répartir les flocons. L'énergie requise est l'huile de coude pour l'égalisation du niveau de l'isolant par râteau. Il faut bien sûr un pare-vapeur indépendant.

L'isolation par soufflage

C'est la technique qui semble optimale pour les combles perdus dont les accès sont difficiles, notamment pour la rénovation : si cette solution d'isolation s'avère plus coûteuse que les rouleaux, du fait de la présence de la machine à souffler, de la quantité d'isolant à manipuler, elle sera moins contraignante et plus rapide à poser.

Elle offrira bien souvent une qualité d'isolation et des performances thermiques supérieures grâce à sa répartition dans les moindres interstices.

L'isolant en forme de flocons est soufflé par milliers au moyen de la cardeuse.
Au préalable à la pose, des repères auront été fixés dans les combles et permettront de marquer le niveau d'épaisseur à atteindre pour guider au mieux le souffleur. Il faudra plus d'épaisseur de laine de verre que de ouate de cellulose pour obtenir un confort identique. Le soufflage est effectué depuis la trappe d'accès ou par d'éventuelles fenêtres.

Il est toujours essentiel d'adjoindre à l'isolant un pare-vapeur indépendant.

Pour l'isolation par soufflage, il est conseillé de se référer à l'un de nos artisans partenaires spécialisés dans la pose de ces isolants.

Pour approfondir

Récupérer de l'espace "perdu" sous toiture ?

Un comble perdu ne l'est jamais vraiment : mais peu importe son utilisation, il devra être considéré comme un espace précieux de l'habitat qui devra impérativement être isolé pour un confort thermique approprié...

Illustration
Isolation de combles - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement