Comment utiliser des combles perdus ?

Illustration travaux

L'isolation comble perdus est un chantier à adapter à l'utilisation envisagée de ces derniers. Laissés en l'état, destinés à une transformation immédiate ou future dans le cas d'un aménagement planifié, les combles perdus doivent, quoiqu'il arrive, être isolés.

Les combles perdus ou « non aménageables », font partie intégrante d'un logement, mais, comme leur nom l'indique, constituent des espaces inexploitables pour l'utilisation dans la vie quotidienne. Cependant, dans certains cas et au prix de travaux d'amélioration, ces combles peuvent se transformer en pièces de vie ou en lieu de stockage.

Dans tous les cas d'utilisation, l'isolation thermique et acoustique de ces combles devra être prise en considération.

Illustration
Isolation de combles - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

Des combles comme barrage thermique

Si la vocation de ces combles perdus reste d'être des surfaces sans utilisation sous forme de pièces de vie,  il n'en reste pas moins un caractère vital que de bien les isoler, puisque les déperditions de chaleur d'un logement passent par la toiture (30 % de déperdition) et qu'une bonne isolation sera garante de confort et d'une sérieuse économie d'énergie.

Une isolation par rouleaux de laine ou par soufflage de flocons permettra de maîtriser l'énergie et d’assurer une continuité thermique au bâti.

Dans tous les cas, l'isolant choisi devra passer par une pose par le sol. Le choix de la méthode d'isolation dépendra de la difficulté du chantier, de l'accès des combles : si la surface de ces derniers sont difficile à atteindre, isoler par soufflage de laine par exemple constituera une excellente solution.

Disponible dans votre villeIsolation de combles :
Recevez des devis gratuits

Et si on les aménageait ?

Une chambre supplémentaire pour l'arrivée du petit dernier ou pour l'émancipation du plus grand ? Une suite parentale pour gagner en confort et en intimité ? Un grenier pour stocker de manière hiérarchisée, une salle de jeux, un bureau ? Autant de possibilités que d'envies !

Inévitablement, il y a une notion de plaisir liée à l'aménagement de combles considérés perdus, parce qu'au-delà de l'agrandissement de la surface habitable de la maison et de facto l'augmentation de sa valeur dans une époque où le prix au m² s'envole, il correspond à un projet familial.

Comment les transformer ?

Évidemment, ces travaux de rénovation doivent absolument passer par les mains de professionnels.

On peut définir trois procédés pour transformer des combles perdus :

  1. Modifier la charpente
  2. Surélever la toiture
  3. Abaisser le plafond du dessous

Modifier la charpente (isolation par l'intérieur)

Il s'agira souvent de modifier la charpente en fermettes, puisqu'elle représente un volume important au centre des combles. La triangulation centrale en bois est supprimée, les côtés et sols sont renforcés. 

Le choix de l'isolation va être important puisqu'elle va rétrécir l'espace créé.

L'aménagement comporte la fabrication de cloisons et planchers qui devront chacun être associés à la pose d'un isolant, laine à dérouler, laine à souffler ou encore laine en plaques.

Surélever la toiture (isolation intérieure ou extérieure)

Il s'agit d'un changement de pente technique qui vise à modifier la charpente bois (ou métallique) d'une maison dont la hauteur sous faîtage n'est pas suffisante (1,80 mètre), pour pouvoir aménager un nouvel espace.

Avec un prix de l'ordre de 1 500 à 1 800 euros le m², c'est un procédé coûteux pour des travaux dans les combles qui peuvent durer presque deux mois (5 semaines pour la modification de la structure et 3 semaines pour l'aménagement, dont la création de fenêtres et l'isolation).

Durant les travaux, il est possible de rester dans la maison puisqu'elle sera mise hors durant les travaux sur la toiture (les tuiles sont enlevées sur le bas des rampants).

Dans ce cadre, l'isolation de ces nouveaux combles est double : durant l'aménagement, sous le nouveau plancher créé se place un isolant. On pose également un isolant de style laine sous la toiture. C'est aussi l'occasion d'isoler par l'extérieur.

Abaisser le plafond (isolation intérieure)

Méthode compliquée, appelée également décaissement, mais qui peut s'avérer utile en cas d'un plan local d'urbanisme (PLU) empêchant par exemple la surélévation des toitures.
Dans ce cas, on récupère du volume par le biais de l'étage inférieur, à condition que celui-ci dispose d'une hauteur satisfaisante et que le plancher puisse résister aux charges inhérentes aux futurs combles aménagés (ameublement, isolation, cloisons...

Dans tous les cas, la rénovation combles est le moment idéal pour leur isolation. Parce qu'isoler, c'est gagner !

Illustration
Isolation de combles - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement