MaPrimeRénov', l'aide pour l'isolation des combles qui remplace le crédit d'impôt

Lecture 3 min.
Illustration travaux
Pour approfondir

Depuis plusieurs années, l'isolation des combles fait l'objet d'aides financières de la part de l'Etat et des collectivités. Depuis 2015, c'est le crédit d'impôt qui était le dispositif principal pour réduire la facture de ses travaux. Aujourd'hui, il a cédé sa place à une nouvelle prime forfaitaire nommée "MaPrimeRénov'". Découvrons ensemble ses spécificités.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour l'isolation de vos combles
Trouvez le bon professionnel pour votre projet.
Comparez

MaPrimeRénov' pour l'isolation de combles : comment ça marche ?

Près de 25% des déperditions thermiques relevées dans les maisons sont imputables à une défaillance de l’isolation de la toiture et/ou des combles. L'État continue son combat contre la consommation d'énergie en proposant une aide sous forme de prime à la rénovation de logement à tous les propriétaires d'une résidence principale et propriétaires bailleurs.

Le dispositif vise les travaux d'économie d'énergie suivants : 

  • Le chauffage. Installation d'équipements de chauffage avec source de production naturelle comme une pompe à chaleur air-eau.
  • L'isolation thermique. Renforcement de l'isolation de toiture ou de murs. Installation ou remplacement de fenêtres isolantes.
  • Ventilation. Installation d'un dispositif de circulation d'air type VMC.

Le dépôt des dossiers se fait en ligne sur maprimerenov.gouv.fr 

Comparez des professionnels qualifiés près de chez vous

Les conditions d'éligibilité à la prime 

Depuis le 1er octobre 2020, MaPrimeRénov' est étendue à tous les ménages, selon un barème de revenus : les montants alloués par travaux varient selon l'impôt des personnes.

Le dispositif à défini  4 profils selon le revenu fiscal de référence du demandeur. Ainsi, plus les revenus sont modestes, plus le montant de la prime sera élevé. 

2 autres conditions indispensables, identiques au crédit d'impôt :

  • L'habitation doit avoir été construite depuis plus de 2 ans 
  • Les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un artisan RGE reconnu garant de l'environnement.

Les propriétaires bailleurs bénéficient également de la prime selon les mêmes conditions. Les copropriétaires doivent quant à eux répondre à certaines exigences.

Des "bonus" sont prévus pour les propriétaires de passoires thermiques et pour les travaux de rénovation globale (isolation, chauffage, ventilation...). 

Le montant de l'aide pour l'isolation de combles

Pour l'isolation des rampants de toiture et plafonds de combles :

  • 25€/m² pour le profil MaPrimeRénov'Bleu
  • 20€/m² pour MaPrimeRénov'Jaune
  • 15€/m² pour MaPrimeRénov'Violet
  • 7€/m² pour MaPrimeRénov'Rose

Pour l'isolation des toitures-terrasses 

  • 75€/m² pour le profil MaPrimeRénov'Bleu 
  • 60/m² pour MaPrimeRénov'Jaune 
  • 40€/m² pour MaPrimeRénov'Violet 
  • 15€/m² pour MaPrimeRénov'Rose

Le versement de la prime se fait sur facture à la fin des travaux.

A noter que la prime est cumulable avec d'autres aides financières possibles : les Certificats d'économies d'énergie (prime énergie de fournisseurs), la TVA à taux réduit 5,5% et le PTZ.

N'hésitez pas à contacter les artisans partenaires pour qu'ils puissent chiffrer votre projet combles ou toiture, en s'appuyant sur un bilan énergie solide et sur les différentes sources d'accompagnement budgétaires.

Demandez un devis gratuit pour l'isolation de vos combles

CITE 2020 : qui peut encore bénéficier du crédit d'impôt et comment ?

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est progressivement remplacé depuis le 1er janvier 2020 par MaPrimeRénov'. Sa suppression

Parmi les aides financières liées aux travaux de rénovation énergétique de logements existants, notamment pour l'isolation des combles, le crédit d’impôt reste un élément incontournable. Lancé en février 2005 sous le nom de crédit d’impôt développement durable (CIDD), il s'est transformé le 1er janvier 2014 en crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Ce dispositif d'aide fiscale a pour vocation de favoriser l'isolation des habitats des particuliers, pour des économies d'énergies globales. L’État permet de déduire jusqu'à 30 % du montant des factures de matériaux achetés dans ce but de meilleur rendement thermique. 

Qui peut en bénéficier ?

Depuis le 1er janvier 2020, seuls les ménages non éligibles à la nouvelle prime peuvent encore bénéficier du crédit d'impôt. Aux conditions sine qua non que ce logement soit principal, qu'il soit situé en France et qu'il ait été achevé depuis plus de deux ans.

Comparez des professionnels qualifiés près de chez vous

Jusqu'à quel montant ?

Le montant des travaux ouvrant droits au CITE  est plafonné ainsi :

  • 8 000 euros pour une personne seule
  • 16 000 euros pour un couple
  • 400 euros supplémentaires par personne à charge
  • Les plafonds s'étalent sur 5 années consécutives et donc sont renouvelables tous les 5 ans

Pour l'isolation des parois dites opaques, comme la toiture, les planchers bas et les murs en façade ou en pignons, les fournitures et la pose peuvent continuer à prétendre à l'aide fiscale de l’État. Avec quelques conditions et restrictions : 150 euros/m² en cas d'isolation par l'extérieur et 100 euros/m² dans le cas d'une isolation par l'intérieur. La fourniture ET la pose sont alors prises en compte.

Comment procéder ?

Il suffit simplement de remplir sa déclaration, adjoindre un formulaire spécifique (numéro 2042-QE ou RICI) et conserver précieusement les factures des artisans et toutes pièces justificatives inhérentes aux travaux.

Pour approfondir

Les différentes aides à votre disposition

L'aide isolation combles existe même si elle peut sembler compliquée à obtenir. Il est indispensable de la solliciter pour l'obtenir. Un artisan estampillé RGE sera ravi de vous accompagner dans vos démarches...

Illustration
Comparez des professionnels qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon professionnel pour votre projet.
Comparez