Comment poser de la laine de roche sous toiture ?

Illustration travaux

L'isolation comble par laine de roche, sous toiture, fait partie des procédés les plus efficaces, au meilleur ratio qualité prix. Par simple ou double couche, l'isolation, si elle est parfaitement réalisée, offrira près de 30 % de gain économique à la facture énergétique de votre logement.

La laine de roche et la laine de verre sont des isolants aux qualités d'isolation très proches (rapport qualité/prix), et sont parmi les plus efficaces pour réaliser des travaux de plus-value thermique dans les combles, sous la toiture.

Un peu plus onéreuse que la laine de verre, la laine de roche est un poil plus efficace pour des environnements devant également supporter les canicules.

En effet, durant les pics de surchauffe, elle est parfaite, de par sa masse volumique, pour ralentir la diffusion de la chaleur. Apportant ainsi confort en été comme en hiver.
Sans oublier une isolation acoustique efficace.

Illustration
Isolation de combles - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

La démarche à adopter

  1. S'assurer de l'état de la charpente avant toute pose
  2. Définir le nombre de couches à poser (choix 1 ou choix 2)
  3. Placer un écran d'étanchéité ou pare-vapeur
  4. Fixer le plafond (plaques ou lambris)

L'état de la charpente

Avant toute pose d'un isolant sous toiture, dans le cas d'un chantier intérieur d'isolation de combles aménageables par exemple, il est primordial de s'attarder sur l'état de la toiture.

Que regarder ? Tout simplement si elle ne porte pas de traces d'humidité (fuites), qu'elle n'est pas envahie d'insectes (thermites ou autres petits amis xylophages) ou enfin tout simplement qu'elle n'ait pas de signes de faiblesse.

Comment définir le nombre de couches à poser ?

Parce que l'isolation est un vrai métier, qui ne s'invente pas, l'avis d'un professionnel est fortement conseillé.

Nos artisans partenaires sont là pour ça. La qualité de l'installation des isolants a un impact direct sur les économies d'énergie du foyer et le bien-être thermique de ses habitants, hiver comme été.

Selon la zone géographique du logement, son exposition aux intempéries et aux fortes températures, la physionomie de ses combles, mais encore selon la volonté de ses occupants et leur budget à consacrer, deux méthodes d'isolation se déclinent.

Choix 1 : Isoler par une méthode simple et rapide

L'isolation des combles de la maison par laine de roche en simple couche est certainement le procédé le plus simple (comme la laine de verre), le plus efficace et le plus répandu. Il faut cependant respecter les normes et la législation pour atteindre le niveau thermique exigé.

En résumé, l'isolant découpé en laies va venir se placer entre les chevrons, utilisant sa propre élasticité pour se maintenir aisément entre les bois de la charpente.

  • Mesurer les écarts entre vos chevrons et rajouter 1 cm pour la largeur
  • Mesurer la hauteur des chevrons, en retirant 2 cm  (lame d'air) pour l'épaisseur
  • Découper (avec protections) en utilisant un couteau à laine
  • Poser l'isolant en enfonçant délicatement la laie et en mettant les panneaux en contact

Une fois ce process d'isolation effectué, il faudra passer aux étapes suivantes.

Choix 2 : Isoler pour un confort thermoacoustique haute qualité

Si la mise en œuvre des travaux est un peu plus longue puisqu'il faudra appliquer deux couches, cette méthode d'isolation apporte cependant une résistance thermique et acoustique (bruit de la pluie sur les tuiles, notamment) bien plus efficace.

  • Installer les premières suspentes guides de chaque côté de la pièce, depuis le bas
  • Veiller à la mise au niveau par cordeau pour les suspentes suivantes
  • Sur chaque chevron, les suspentes sont vissées (pas de clous !) tous les 60 cm
  • Poser la première couche de l'isolant comme expliqué plus haut
  • La seconde épaisseur est installée de manière perpendiculaire à la première, enfoncée dans les suspentes et maintenue provisoirement par les clips de ces dernières.
  • Les fourrures sont placés horizontalement

Il faut ensuite passer à la prochaine étape, mais l'isolation des combles se précise !

Placer un écran sous toiture

Pour finaliser l'isolation des combles, il est impératif de placer un écran permettant étanchéité à l'air et imperméabilité à la vapeur. Le plus efficace est d'opter pour un pare-vapeur HPV (hautement perméable à la vapeur d’eau) puisqu'il cumule étanchéité à l'air et résistance à l'humidité et aux phénomènes de condensation.

À noter que l'écran sous toiture est placé sous les tuiles avant de poser l'isolant, alors que le pare-vapeur est placé côté intérieur des combles, après la pose de l'isolant.

Fixer le parement de plafond

Traditionnellement, il s'agira pour cacher l'isolation de vos combles, et pour apporter le rendu fini à vous travaux, de fixer des plaques de plâtre. Il est également possible de terminer l'installation par du lambris. 

Illustration
Isolation de combles - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement