Transplantation d'arbres

Lecture 2 min.
Illustration travaux
Pour approfondir

Si vous avez dans votre jardin un arbre devenu trop imposant et encombrant, ou présentant un danger pour votre maison, ou si vous souhaitez réaménager votre jardin, plutôt que de l'abattre, favorisez la transplantation. Pour tout savoir sur la transplantation d'arbres et d'arbustes, suivez notre guide, nous vous donnons de nombreux conseils et la méthode à suivre pour la survie de l'arbre.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour transplanter des arbres
Trouvez le bon planteur d'arbres pour votre projet.
Comparez

Tout savoir sur la transplantation d'arbres

En suivant une méthodologie pas à pas et en respectant le cycle biologique de l'arbre ou arbuste, il est possible de le transplanter plutôt que de l'abattre ou de l'arracher.

Pour obtenir les meilleures chances de reprise du végétal transplanté, suivez nos conseils.

Comparez des planteurs d'arbres qualifiés près de chez vous

Pourquoi transplanter un arbre ou arbuste ?

En cas de besoin avéré d'espacement, de modification de l'espace paysager du jardin ou d'un meilleur emplacement pour des raisons d'humidité trop importante, de mauvaise exposition à la lumière (trop ou trop peu importante, les feuilles en sont le témoin idéal), de danger pour une infrastructure, il peut être nécessaire de déplacer un arbre ou arbuste.

Quand transplanter ?

Si le végétal n'a jamais été transplanté auparavant, à la différence d'un ayant été cultivé en pépinière et ayant donc été déjà transplanté, son système racinaire s'est développé d'année en année et il a vieilli en gagnant en taille (hauteur, diamètre).

L'âge de l'arbre est donc à prendre en compte pour déterminer ses chances de survie, tout comme sa vigueur : un arbre en bonne santé a plus de chance de résister à l'opération qu'un végétal amoindri par la maladie, la chaleur ou le gel.

L'idéal est donc de déplacer un arbre sain et de procéder à la transplantation au jardin durant une journée peu ensoleillée d'automne lorsqu'il entre en dormance après avoir perdu ses feuilles ou au tout début du printemps avant son "réveil" après l'hiver. 

En fonction de son essence, déterminez la meilleure période :

  • arbres feuillus caducs : novembre à mars
  • arbres feuillus persistants et conifères : septembre ou mars
  • palmiers et tropicaux : mai
Demandez un devis gratuit pour transplanter des arbres

Les 4 étapes de la transplantation

Le cernage

Un ou deux ans avant la transplantation, formez une motte (diamètre correspondant à 1/3 de la taille de l'arbre) autour de l'arbre pour l'obliger à développer de nouvelles racines près du tronc avant de couper les plus éloignées lors des travaux de transplantation.

La motte doit être entourée par un grillage pour rester compacte.

Comparez des planteurs d'arbres qualifiés près de chez vous

Le trou de plantation de l'arbre

Préparé une semaine à l'avance, le trou doit être un peu plus important que la motte et enrichi avec terreau et engrais organique.

L'extraction de l'arbre

Après avoir attaché les branches pouvant gêner le processus au tronc, creusez une tranchée à l'extérieur de la motte, puis peu à peu sous la motte en coupant les racines au sécateur à mesure jusqu'à pouvoir transporter l'arbre avec sa motte (avec de l'aide ou une grue si besoin).

Attention : tenez compte de la nature du terrain et du sol pour faciliter le travail.

Demandez un devis gratuit pour transplanter des arbres

La replantation

Approchez l'arbre du trou de plantation puis ôtez le grillage de cernage. 

Installez l'arbre dans le nouveau trou, et garnissez de terre et de terreau.

Installez quelques tuteurs pour l'aider à se tenir et à repartir bien droit.

Illustration
Comparez des planteurs d'arbres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon planteur d'arbres pour votre projet.
Comparez