Comment calculer un escalier ?

Illustration travaux

Lorsque vous êtes en recherche de l'escalier le plus adapté à vos besoins, un travail est indispensable : le calcul lié aux marches et aux dimensions des marches, à la hauteur de l'escalier ainsi qu'à la pente. Nous allons voir ensemble comment calculer chaque partie de l'escalier afin d'avoir un projet avant sollicitation des professionnels.

Disponible dans votre villeEscalier :
Recevez des devis gratuits

Par où commencer pour calculer un escalier ?

Dans votre calcul, vous allez commencer par le début, ouu plus concrètement par le trémie cet élément situé en bas de l'escalier. Ce qui est important dans le calcul de la trémie, c'est sa forme. En effet, elle va varier selon le type d'escalier : rectangle pour un escalier droit et tournant, rond pour un escalier hélicoïdal. Comme nous vous le signalons dans un autre guide, l'hélicoïdal permet une meilleure gestion de l'espace. À l'inverse, un escalier est plus complexe à gérer. Vous en conviendrez, concernant les marches, tout l'intérêt réside dans l'uniformité de chacune d'entre elle. Pour obtenir la hauteur idéale (celle qui ne rendra pas la montée compliquée), une hauteur de marche de 17-18 cm est parfaite. Concernant le giron (profondeur de la marche), si l'amplitude de hauteur peut être variable, elle se doit d'être supérieure à 24 cm (sans excéder 30-35 cm). En respectant ces mesures, vous serez assurés d'avoir installation simple d'accès.

Disponible dans votre villeEscalier :
Comparez jusqu'à 5 devis

Comment calculer une montée ?

Avant de débuter votre calcul, vous allez devoir prendre des mesures, elles seront indispensables : la hauteur directe entre le sol et l'étage ainsi que le recul maximum (en mètres) que vous avez au sol. Classiquement, la hauteur oscille aux alentours de 2.50 mètres tandis que le recul maximal peut être entre 3.50 mètres et 4 mètres. La hauteur directe va vous servir pour le premier calcul : celui de la hauteur des marches. Effectuez ce calcul : hauteur / nombre de marches (chiffre déterminé par vous) = nombre de marches. Pour le giron, nous allons prendre la deuxième mesure, à savoir le recul maximal : recul maximal / nombre de marches = giron (en centimètres). Afin de vérifier que notre calcul nous permet d'obtenir un escalier confortable, il faut utiliser la loi de blondel à savoir 2 hauteurs de marche + un giron doit se trouver entre 60 et 64 cm.

Pour un calcul précis, faut-il avoir recours à un professionnel ?

Si cela vous semble un peu difficile à concevoir ou que vous n'êtes pas à l'aise avec le principe, vous avez différentes possibles pour la réalisation du calcul. Certains magasins proposent de la documentation, des conseils ou encore des informations liées au calcul de l'escalier, des outils vous invitent même à réaliser l'opération directement en ligne. En effectuant une recherche rapide, vous trouverez sans problème un petit utilitaire pour le faire. Enfin, il reste la solution du professionnel. Sollicitez les services des entreprises et artisans afin de prendre tout le processus de création de l'escalier ou seulement le calcul.

Disponible dans votre villeEscalier :
Comparez jusqu'à 5 devis