Comment poser un escalier en bois

Illustration travaux

Contrairement à des idées reçues, installer un escalier est possible, en préparant bien la mise en place et avec un peu d'aide. En effet, avec les bons outils, en prenant le temps dans la préparation du chantier , en particulier dans la documentation, vous pourrez ainsi dire : "c'est moi qui l'ai fait" !

Disponible dans votre villeEscalier :
Recevez des devis gratuits

Quelle est la préparation des éléments pour la pose d'un escalier ?

Afin de mener à bien l'installation de l'escalier, plusieurs outils sont nécessaires : un mètre, une règle, un niveau, un marteau, une scie, une perceuse, un tournevis. Dans un autre guide, nous vous parlons de calcul d'escalier, il est indispensable dans le processus d'installation. En effet, il va déterminer la hauteur de montée, le recul maximal de l'escalier, la hauteur des marches, la trémie et le giron. Nous vous conseillons d'utiliser la loi Blondel (soit par le biais d'un outil de calcul ou en réalisant le calcul vous-même) afin d'obtenir ces résultats. Pour information, vous calculez d'abord la hauteur de montée et le recul maximal, vous désignez également le nombre de marches. Si c'est un escalier droit, le processus sera plus compliqué, car vous allez devoir être deux pour réaliser la mise en place. Il est important de fixer le haut et de marquer le bas afin d'installer correctement l'escalier ensuite.

Disponible dans votre villeEscalier :
Comparez jusqu'à 5 devis

Comment assembler et installer des escaliers ?

Vous allez pouvoir attaquer l'assemblage, en fixant notamment les tourillons, le poteau d'arrivée, la trémie. N'hésitez pas à utiliser de la colle pour fixer certaines parties. Vous allez devoir notamment vous charger de la marche palière en la fixant du haut vers en bas sur une latte posée préalablement (utilisez des grandes vis). Une fois tout fixé et prêt, il ne reste plus qu'à mettre l'escalier en place, qui s'avère être le plus difficile. En effet, à deux, vous allez lever l'escalier afin de l'intégrer à la zone prévue à cet effet (tasseau de fixation). Soyez vigilants et allez doucement vers le mur, afin d'éviter les chocs violents. Une fois l'escalier en place, il reste à ajouter la rambarde. Elle s'ajoute très simplement sur l'escalier et se fixe ensuite sur le poteau d'arrivée. Comme vous pouvez le constater, le processus d'installation n'est pas complexe, mais il nécessite d'être précis. Avec un peu de bon sens, vous arriverez à mettre votre escalier en bois en très peu de temps.

Des conseils, des informations, des vidéos

Si vraiment vous vous sentez perdus, sachez que pour toutes les étapes d'installation, vous pouvez obtenir des aides. Des simulations de calcul de l'escalier sont disponibles sur internet, de même que des logiciels de calcul, des informations sur la prise de mesures, sur la manière de procéder pour la fixation et l'intégration, avec des images de présentation et même des vidéos. Selon l'endroit où vous avez acheté l'escalier en bois, vous pouvez obtenir des conseils de la part des professionnels du magasin/de l'enseigne. Et puis, si vraiment vous êtes perdus, il existe encore une ultime solution : l'intervention d'un expert pour réaliser l'installation. Attention, nous vous conseillons également dans le cas où la pose de cet escalier serait destiné à une personne à mobilité réduite, de réclamer un devis monte escalier. En effet, en fonction du nombre de marches et du type d'escalier choisi (droit, courbé, en colimaçon ou autres), ce type d'installation, sous la forme d'un fauteuil électrique, permet de monter et de descendre sans aucun danger.

Disponible dans votre villeEscalier :
Comparez jusqu'à 5 devis