Les obligations de contrôle électrique pour un particulier : les points à vérifier

Lecture 2 min.
Illustration travaux

Une habitation de plus de 10 ans peut présenter une installation électrique à risque. Pour votre sécurité, la vérification périodique de l'état et de la conformité aux normes électriques est nécessaire. En cas de vente immobilière, un diagnostic professionnel est obligatoire.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Comment faire le contrôle d'une installation électrique d'une maison ?

Pour votre sécurité et celle des autres, il convient de procéder à la vérification des installations électriques de son habitation. La procédure vise à vérifier la conformité des installations à la norme NF C 15-100 en vigueur. 

Les accidents liés à l'électricité (électrocution liée à un court-circuit, incendie lié à une surtension) représenteraient 25% des accidents domestiques.

Aussi, il est conseillé de faire contrôler son installation électrique tous les 3 ans, surtout sur un logement ancien. 

Vous pouvez réaliser vous-même ce contrôle si vous possédez de bonnes connaissances en électricité, sinon faites appel à un électricien. Seul un professionnel pourra vous remettre un certificat de conformité. Aucun démontage ou déménagement n'est à prévoir.

Différentes obligations sont dictées par les normes électriques :

  • L'alimentation générale et la mise à la terre
  • Le tableau électrique, ses branchements et ses équipements (disjoncteurs, interrupteurs différentiels)
  • L'état du câblage 
  • Le respect des volumes dans la salle de bain 
  • ...
Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Faire réaliser un diagnostic électrique pour la vente immobilière

Depuis le 1er janvier 2009, le diagnostic électrique est un document obligatoire pour la vente d'un bien immobilier à usage d'habitation avec une installation électrique de plus de 15 ans. Il est valable 3 ans.

Le but de ce contrôle est d'identifier les risques et dangers liés à la non-conformité de vos équipements. Tout comme les autres diagnostics immobiliers (diagnostic amiante, plomb, gaz...), le dossier de diagnostic électricité informe les futurs acquéreurs de l'état du logement. 

Certains fournisseurs d'énergie peuvent demander ce diagnostic avant le branchement au réseau EDF.

87 points de contrôle sont évalués par un professionnel accrédité, fixés par la norme  XP C 16-600. Selon la surface et la région de l'habitation, les tarifs peuvent varier d'un technicien à un autre : entre 50 et 150€ l'intervention.

En cas de non-conformité de votre installation, il faudra envisager des travaux de rénovation ou de remise aux normes. N'hésitez pas à réaliser au moins 3 devis auprès de différents artisans pour trouver le meilleur prix.

Obtenir un certificat de conformité CONSUEL

Dans le cadre de travaux d'installation (construction neuve) ou de rénovation de votre électricité, une attestation de conformité délivrée par Consuel Électrique est obligatoire. Il garantit la bonne exécution des travaux et leur conformité aux normes.

C'est le professionnel qui a réalisé vos travaux qui se charge de la procédure directement. Si vous n'êtes pas passé par un pro, vous devez vous-même contacter l'organisme pour demander le passage d'un expert de Consuel. 

Le prix de la certification Consuel est compris entre 123,60 €  et 198,02€. 

Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez