Les types de disjoncteurs et leurs fonctions

Lecture 3 min.
Illustration travaux

Destiné à assurer le bon fonctionnement des circuits électriques, et par conséquent la sécurité des personnes, le disjoncteur a un rôle capital dans une habitation. Il existe différents types de disjoncteurs, à choisir en fonction de l'installation électrique à protéger.  

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour une installation électrique
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez

Le fonctionnement d'un disjoncteur : caractéristiques et rôles

En règle générale, le disjoncteur a pour rôle de couper automatiquement le courant, ou tout du moins de le limiter, lorsqu'une anomalie est détectée dans un circuit électrique : surtension, surcharge d'intensité, etc. 

Le disjoncteur doit donc réagir immédiatement et sans délai dès que le seuil de sensibilité est atteint, afin d'éviter la propagation du court-circuit. Quand il se déclenche, ce dispositif a aussi pour fonction d'isoler l'élément à l'origine du court-circuit, afin de protéger le reste du réseau électrique, qui peut continuer à marcher normalement. 

À la différence d'un fusible, qui doit être remplacé en cas de court-circuit, il suffit simplement d'agir sur une des manettes du disjoncteur pour relancer l'appareil en cause dans l'anomalie.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Quels sont les différents types de disjoncteurs ?

Les disjoncteurs peuvent être classés selon leur fonction et leur positionnement dans l'installation électrique. On distingue alors deux types d'appareils :

Le disjoncteur général ou d'abonné

Ce dispositif, placé en amont du tableau électrique, a pour rôle de couper l'alimentation de l'installation entière si une anomalie est détectée. 

C'est l'abonnement électrique souscrit par l'usager qui détermine son réglage : lorsque des appareils fonctionnent en même temps, excédant la puissance contractuelle, le disjoncteur coupe automatiquement le courant. 

Installé dans le tableau électrique à l'intérieur de l'habitation, il doit obligatoirement comporter la norme NF-USE.

Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Le disjoncteur divisionnaire 

Installé plus en aval, il protège un circuit électrique particulier de l'installation. Si un problème surgit, il coupe le courant seulement dans le circuit incriminé et la manette correspondante s'abaisse. Il suffit de l'actionner pour rétablir l'alimentation.

Le disjoncteur différentiel

Cet appareil, en mesurant les différences entre courants aller et courants retour, protège contre les courts-circuits et les surcharges, ainsi que contre l'électrocution des personnes. La norme NF C 15-100 recommande un disjoncteur différentiel de haute sensibilité 30mA au minimum. A la différence, l'interrupteur différentiel offre seulement la fonction de protection différentielle (des personnes). 

Ainsi, si vous êtes déjà équipé d'un disjoncteur divisionnaire, un interrupteur différentiel suffira pour votre tableau électrique pour un logement standard. Il est également deux fois moins cher.

Comparez des électriciens qualifiés près de chez vous

Quelles sont les différentes technologies de compteurs ?

Il existe plusieurs modèles d'appareils, dont le degré de protection est plus ou moins élevé. Voici les types principaux de disjoncteurs que l'on trouve sur le marché, selon le type de détection :

  • Détection magnétique qui protège l'installation contre les courts-circuits et les surintensités.
  • Détection magnéto thermique, qui ajoute une protection thermique à la protection contre les courts-circuits et les surcharges.
  • Le disjoncteur électronique, qui protège contre les surcharges et courts-circuits, tout en permettant d'effectuer le réglage du seuil de déclenchement.

Parmi ces types de disjoncteurs, on peut également distinguer les disjoncteurs unipolaires, qui ne coupent que la phase du circuit, et les disjoncteurs bipolaires, qui coupent la phase et le neutre. Enfin, en fonction du type d'alimentation du réseau électrique, il existe également des disjoncteurs monophasés ou triphasés.

Quel est le prix des disjoncteurs et tarif de pose ?

Voici un tableau récapitulatif des prix d'achat pour ce matériel électrique. Il faudra également ajouter le prix d'installation par un professionnel.

Tarifs des disjoncteurs (fourchette min et max)
Disjoncteur général60€130€
Disjoncteur divisionnaire10€70€
Disjoncteur  différentiel20€200€
Demandez un devis gratuit pour une installation électrique

Prix du remplacement d'un disjoncteur

Pour calculer le budget d'un remplacement d'équipement, il vous faut prendre en compter tous les frais suivants :

  • Le tarif horaire d'un électricien : entre 35 et 60€ selon la région
  • Le prix du déplacement : 40€ en moyenne
  • Le prix de la dépose de l'ancien appareil : 20€ environ
  • Le prix de la pose du nouvel appareil : 5 à 50€ pour un divisionnaire et 10 à 20€ pour un général
  • Et le prix de la fourniture.
Illustration
Comparez des électriciens qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon électricien pour votre projet.
Comparez