Assainissement : L'épandage

Lecture 2 min.
Illustration travaux

L'assainissement non collectif par le biais de la filière traditionnelle d'épandage fait partie des procédés les plus utilisés. Dans le prix global de votre installation, il vous faudra prendre en compte le tarif d'une fosse toutes eaux, obligatoires pour le prétraitement.

Illustration
Combien coûterait la pose de ma fosse septique ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Qu'est-ce que l'épandage ?

Si vous ne pouvez pas être raccordé au réseau public (tout-à-l’égout), vous êtes dans l'obligation d'évacuer vos eaux domestiques par le biais d'un système d'assainissement autonome.
L'épandage fait partie des filières traditionnelles d'assainissement non collectif de traitement des eaux usées.  C'est un des procédés les plus répandus, qui a pour but d'envoyer les eaux traitées directement dans le sol.

Associé à une fosse toutes eaux qui assure le pré-traitement obligatoire, les eaux usées sont ensuite réparties dans des canalisations -ou tuyaux d'épandage- percées qui sont disposées sur des  "lits" ou tranchées creusées dans le sol rempli de graviers.

Les tranchées drainantes filtrent et laissent s'écouler l'eau doucement dans le sol. L'épuration est effectuée par les micro-organismes ou bactéries présents dans le substrat.

Illustration
Comparez les pros près de chez moiTrouvez en 3 clics un pro qualifié dans votre ville.
Comparez

La mise en œuvre de l’épandage

Avant toute installation d'un système à épandage souterrain, il est primordial de faire réaliser une étude de sol par un professionnel agréé. Le sol doit être suffisamment perméable pour accueillir un tel ensemble et pour lui assurer un bon fonctionnement.

Il existe deux systèmes d'épandage en lit ou en tranchées. Le lit est généralement sur sol sableux, plus large et moins profond que les tranchées, qui elles doivent être profondes de 60 à 80 centimètres.

L'installation de cet assainissement non collectif peut se faire sur sol naturel ou sur sol reconstitué.

  1. Les eaux sont collectées via des canalisations.
  2. Le bac dégraisseur optionnel (en cas de canalisations de plus de 10 mètres entre la maison et la fosse toutes-eaux) retient les huiles, graisses et matières solides issues des eaux ménagères. En aucun cas les eaux-vannes (toilettes).
  3. La fosse-toutes-eaux, ex-fosse technique, qui reçoit l'ensemble des eaux usées, assure le pré-traitement en décomposant les matières organiques. L'entretien doit être régulier pour éviter les bouchons.
  4. Le lit ou les tranchées d'épandage assurent le traitement : le sol devient un système épurateur et un moyen dispersant.

L'ensemble doit également comporter un regard de répartition, ainsi deux ventilations, pour l'entrée et la sortie de l'air.

Certains lits d'épandage peuvent récupérer les eaux pluviales.

Les avantages

  • Il s'intègre dans le paysage
  • Il est d'un bon rapport qualité-prix
  • Il s'intègre dans l'environnement
  • Il est d'une longue durée de vie
  • Son entretien n'est pas lourd

Les inconvénients

  • Vous devez disposer d'un sol à la perméabilité adaptée
  • Le système d'épandage est très gourmand en superficie. Pour une habitation de 5 pièces principales*. Il faudra compter 20² par pièce principale supplémentaire.
  • Il doit être distant d'au moins 1,50 mètre d'une nappe phréatique
  • La pente du terrain doit être inférieure à 5 % pour un lit , de moins de 10 % pour des tranchées

* La pièce principale est une unité de mesure désignant les pièces de la maison dédiées au séjour et au sommeil.

L'installation d'un lit d'épandage doit être assurée par un professionnel qualifié pour assurer un bon fonctionnement. N'hésitez pas à solliciter des devis auprès de nos partenaires. Ils sont gratuits, complets et sans engagement.

Illustration
Estimez le prix de votre future fosse septique !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez