Comment fonctionne une fosse septique ?

Illustration travaux

La fosse septique, désormais appelée fosse toutes eaux, est destinée à l'assainissement des habitats non reliés au réseau public ou tout-à-l’égout. Son utilisation est régie par des réglementations drastiques.

Illustration
Pose de fosse septique et Bac à graisse - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

Pourquoi la fosse septique n'est plus installée ?

Pendant très longtemps, la fosse septique a été le seul moyen pour les habitations isolées de pouvoir bénéficier d'un assainissement non collectif afin de traiter certaines eaux usées. La fosse étanche récupérait uniquement les eaux-vannes, c'est-à-dire les eaux issues des toilettes.
Elle possédait parfois en aval un système de drainage, mais elle devait être le plus souvent vidée par pompage régulier, une vidange souvent associée aux odeurs nauséabondes.

Quant aux eaux ménagères ou eaux grises, elles étaient filtrées par un bac dégraisseur retenant les matières solides, puis rejoignaient le même drainage.

La loi sur l'eau et les milieux aquatiques (LEMA) de 2006 puis l'arrêté ministériel du 7 septembre 2009 ont tour à tour durci les réglementations liées à l’assainissement non collectif (ANC) et aux traitements des eaux polluées.

Dorénavant, les eaux-vannes et les eaux ménagères (soit l'ensemble des eaux usées) doivent être prétraitées ensemble dans une fosse toutes-eaux (FTE). La fosse septique ne peut plus être installée.

C'est donc presque un abus de langage que de parler de "fosse septique", ou une confusion. En effet, si ce terme est ancré dans les mémoires collectives, il est nécessaire aujourd'hui d'utiliser l’appellation de "fosse toutes-eaux".

En outre, depuis le 1er janvier 2013, il n'est plus possible de disposer seulement d'une fosse toutes eaux pour constituer un assainissement autonome. Un système filtrant (lit d'épandage, filtre à sable, filtre compact, etc...) doit lui être associé à la suite pour un meilleur traitement avant évacuation dans le milieu naturel.
Dans le cas d'une réhabilitation, il est toléré dans certaines zones géographiques de conserver l'ancienne fosse septique (après diagnostic du SPANC*) à la condition sine qua non de là aussi lui soit associé un système filtrant.

Une fosse septique comme une fosse toutes-eaux ne doit pas recevoir les eaux pluviales.

On estime aujourd'hui que près de 4 millions de logements pour 15 millions de Français ne sont pas reliés à l'assainissement collectif pour le traitement des eaux.

*Service Public d'Assainissement Non Collectif

Disponible dans votre villePose de fosse septique et Bac à graisse :
Recevez des devis gratuits

Comment fonctionne une fosse septique ?

Une fosse septique était installée après un terrassement puis la création d'une large tranchée ou d'un puisard assez profonds. Cette cuve ou citerne en béton ou en matière plastique était enterrée, comme les canalisations de transit des eaux à épurer.

La fosse toutes eaux est aujourd'hui installée à l'identique par un professionnel agréé, mais comprend des systèmes plus complexes.

Que se passe-t-il dans la fosse ?

  1. Les solides et les liquides se séparent. Les matières solides les plus lourdes se déposent au fond de la cuve pour former des boues, les plus grasses forment une "croûte" en surface.
  2. Les matières organiques issues des eaux-vannes se décomposent à l'aide des bactéries anaérobies (sans oxygènes) présentes dans les eaux usées
  3. Les eaux clarifiées du milieu de cuve sont envoyées vers l'élément épurateur (épandage, drainage, etc.)
  4. Une ventilation doit veiller à l'évacuation des gaz nocifs. Attention aux mauvaises odeurs selon l'orientation de ces
  5. Les boues restantes devront être vidangées pour le bon fonctionnement de votre fosse et éviter également les odeurs nauséabondes

Depuis 2012, il est impératif d'avoir effectuer une étude de sol et de recevoir l'aval du SPANC pour pouvoir installer une fosse toutes eaux 

Les matériaux composant une fosse ?

Une fosse septique peut être fabriquée soit en béton, soit en plastique (polypropylène, polyester...)

La fosse en béton est très lourde et demande une installation complexe avec engin de levage obligatoire. Par contre elle est plus économique que la formule "plastique".

Les fosses en plastiques permettront une installation bien plus simple et bien plus rapide, mais...plus chère. Elles ont besoin d'être enfouies dans un sol assez stable pour éviter un écrasement.

Comment quantifier  le volume d'une fosse ?

Généralement, la taille d'une fosse septique est définie soit par les "pièces principales" (PP) de la maison, c'est-à-dire les pièces destinées au séjour ou au sommeil ou par les "équivalents habitants" (EH).

La taille minimale d'une cuve est de 3m3, ce qui permet le traitement de 5 pièces principales ou de 4 à 5 équivalents habitants. Il faut compter un 1 m3 supplémentaire par pièce principale.

Attention, en cas de vente de votre bien, vous êtes obligé d'annexer un diagnostic sur votre installation d'ANC. Le SPANC pourra demander une mise en conformité avant la vente.

Pour approfondir

Conseils d'installation d'une fosse septique

L'assainissement non collectif a souvent été synonyme d'installation fosse septique. Mais aujourd'hui de nouveaux systèmes compacts et écologiques peuvent s'en dispenser. De nouvelles pistes à explorer...

Bien ventiler sa fosse septique : mauvaises odeurs

Un bon système de ventilation fosse septique est obligatoire : sans lui, vous succomberez aux mauvaises odeurs émanant de votre système d'assainissement

Vidanger d'une fosse septique

Pensez que plus l'entretien aura été assuré régulièrement et effectué dans les règles de l'art et plus votre système d’assainissement non collectif perdurera dans le temps. La vidange fosse septique suivie est un élément clé pour un bon fonctionnement

Dimensionnement d'une fosse septique

L'assainissement non collectif répond à des critères de dimensionnement détaillés. Leur application au plus près doit vous permettre le bon fonctionnement de votre installation, notamment celui de votre fosse septique toutes eaux.

Fosse septique : Problémes potentiels

L'odeur nauséabonde est le problème fosse septique majeur : il peut être lié à différents soucis (bouchage, dysfonctionnement de la ventilation ou du microcosme bactérien, étanchéité...). Soignez l'entretien de votre bien. Et n'hésitez pas à solliciter un plombier qualifié pour vous aider au plus vite en cas de problèmes.

Fosse septique ou Fosse toutes eaux ?

La fosse toutes eaux a remplacé la fosse septique dans les installations, pas encore tout à fait dans les appellations.

Fosse septique plastique : Avantages & Inconvénients

De plus en plus compactes, de plus en plus équipées tout en restant les plus légères, la fosse septique plastique est la plus compétitives sur le marché de l'assainissement non collectif.

Fosse béton : Avantages & Inconvénients

La fosse septique béton est de moins en moins utilisée, même dans sa configuration fosses toutes eaux. La lourdeur du matériau rend son installation plus complexe, au moment où les spécialistes de l'ANC tendent vers le développement de matières plus légères et beaucoup plus compactes.

Illustration
Pose de fosse septique et Bac à graisse - Quel est le tarif dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement