Aménagement de maison pour personne handicapée

Lecture 4 min.
Illustration travaux

Pouvoir rester vivre à son domicile le plus longtemps possible est un souhait de la majorité des personnes handicapées ou à mobilité réduite. L'aménagement d'un logement pour répondre à ces besoins nécessite des travaux très particuliers. De nombreuses aides existent pour accompagner les demandeurs dans un tel projet.

Comment adapter une habitation à son handicap ?

C'est une question que se posent de nombreux Français qui sont victimes de maladies ou d’accidents, ou tout simplement des personnes contraintes par l'avancée en âge à limiter leurs mouvements.

Dans de nombreux cas, le maintien à domicile est impossible pour une personne à mobilité réduite (PMR) sans que soient organisés des travaux d'aménagements basiques, comme simplement une meilleure circulation dans les pièces avec un fauteuil roulant.

Mieux circuler dans le logement

Aujourd'hui, de nombreux logements neufs sont construits en respectant des règles de construction propres au handicap. Dans le cas de la location, la loi oblige d'ailleurs les loueurs à adapter leurs logements.

Cependant, dans le cas d'habitat plus ancien, ces obligations normatives n'ont pas été anticipées, et des travaux d'adaptation du logement sont nécessaires.

Pour pouvoir circuler en fauteuil, utiliser les WC ou la salle de bain, il est indispensable d'opérer des aménagements efficaces.

Quelques travaux nécessaires :

  • Élargissement des portes à minima jusqu'à 90 centimètres (les portes standards de 73 centimètres ne permettent pas la circulation)
  • Installation de rangements bas
  • Organisation d'une cuisine adaptée avec plan de travail entre 75 et 85 centimètres et espace dessous pour les jambes
  • Sanitaires : transformation de la salle de bain avec douche italienne (et son siège) ou baignoire à porte, lavabo ergonomique, des WC surélevés...
  • Possibilité d'un lit médicalisé dans une chambre

Passer d'un étage à l'autre : Les solutions

Si la maison de plain-pied reste bien évidemment un choix à privilégier dans le cas d'une personne en situation de handicap ou à mobilité réduite, il n'est pas toujours simple de pouvoir changer de domicile.

Pour un maintien à domicile malgré les étages, il existe deux grandes possibilités. Les travaux d'aménagement permettront d'installer des matériels adaptés aux personnes âgées ou handicapées.

CatégorieObjectif
MatérialisationFourchette de prix
LES SOLUTIONS POUR MONTER LES ÉTAGES
Monte-escaliers ou chaise montantePermettre à une personne en situation de handicap (ou une personne âgée) de relier un ou deux étages supérieurUn siège ou fauteuil fixe attacher à une rampe et guider par une télécommande
Entre 3 000 et 9 000 euros
Plateformes élévatricesDéplacer un fauteuil roulant et son occupant d'un étage à l'autre ou de quelques marches
En intérieur comme en extérieur, une plateforme sur laquelle le fauteuil peut se placer en roulant. Une commande permet d’activer la montée et la descente.
De 5 000 à 20 000 euros


Les accompagnements financiers pour aménager les logements

Les investissements initiaux visant à l'adaptation du logement aux besoins d'une personne à mobilité réduite peuvent paraître lourds. En revanche, ils peuvent disposer de sérieux accompagnement visant à réduire fortement le coût des travaux.

La prestation de compensation du handicap

La prestation de compensation du handicap (PCH) constitue une aide financière qui peut être sollicitée auprès du département d'habitation du demandeur, sous certaines conditions d'âge et de degré de handicap.

Cette aide peut également être octroyée pour des personnes accueillant sous leur toit à titre non onéreux des personnes en situant de handicap et liée familialement jusqu’au 4e degré.

C'est une subvention qui permet de rembourser les investissements liés à enrayer à une perte d'autonomie.

La PCH est soumise à conditions de revenus du ménage ou de la personne seule. Elle balaie six grands domaines d'aides dont deux spécifiques à l'aménagement du logement et de son environnement.

AidesNature
Montant de la prise en charge
LES PRISES EN CHARGES POSSIBLES DE LA PCH*
Techniques
Achat ou location de matériels pour endiguer la perte d'autonomie
Plafond de 3 960 euros pour la prise en charge à taux plein comme à taux partiel (80 %) par période de 3 ans
Aménagement du logement
Travaux d'accessibilité dans la résidence principale, pour un handicap provisoire comme définitif
Pour des travaux de moins de 1 500 euros : plafond de 10 000 euros, pour la prise en charge totale ou partielle (80 %) par période de 10 ans.
Pour des travaux supérieurs à 1 500 euros : 50 % jusqu'à hauteur de 10 000 euros

* source : www.service-public.fr

La PCH comporte également des aides au transport, à l'emploi à domicile et à l'acquisition d'un animal permettant un gain d’autonomie.

À noter que la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), gérée également par votre conseil départemental de résidence, peut également offrir des aides aux travaux d'accessibilité.

Les crédits d’impôt

Dans le cas de travaux réalisés dans la résidence principale pour faciliter les accès ou compenser une perte d'autonomie, il est possible de disposer de crédits d’impôt, sous conditions de revenus et de foyer fiscal en France.

Le taux se monte à 25 % du montant des dépenses, jusqu'à 5 000 euros pour une personne seule et 10 000 euros pour un couple.

Les aides de l'Anah

L'agence nationale pour l’amélioration de l'habitat (Anah) propose également un dispositif d'aides visant à assister les personnes âgées ou handicapées lors de travaux d'aménagement de leur maison.

Ce programme "Habiter facile" est proposé sous conditions de revenus. Ces aides peuvent atteindre jusqu'à 50 % du montant des travaux jusqu'à un plafond de 10 000 euros pour les revenus considérés "très modestes" et 7 000 euros pour les revenus estampillés "modestes".

Les caisses de retraite

Les caisses de retraite complémentaires Agirc-Arrco peuvent également proposer des aides financières aux familles qui prennent en charge une personne handicapée ou qui aménage un logement dans ce but.