Conduits de cheminée

Lecture 3 min.
Illustration travaux

L'installation et l'entretien d'un conduit de cheminée doit être réalisé avec méthode et par un professionnel qualifié, parce qu'il touche à la sécurité des biens et des personnes. Différentes solutions sont offertes suivant les combustibles et leurs gaz de combustion

Illustration
Comparez les pros près de chez moiTrouvez en 3 clics un pro qualifié dans votre ville.
Comparez

L'évacuation de votre cheminée

Bien évidemment, les conduits de cheminée les plus célèbres sont ceux des grandes cheminées classiques, à foyers ouverts, ceux où passe chaque année le père Noël.
Un conduit maçonné, en pierre ou en brique, avec son célèbre de feu de cheminée d'hiver, ramoné traditionnellement une ou deux fois l'an et surtout quand vient l'automne.

Aujourd'hui, ces fameux conduits de fumée vers l'extérieur sont de plus en plus remplacés ou rénovés par des tubages en inox, pour des raisons de sécurité et de performances énergétiques.

La multiplication des systèmes de chauffage comme les inserts, chaudières et poêles à bois (ces derniers de plus en plus installés) et des différents combustibles et modes de combustions (fioul, gaz de combustion, charbon, condensation, bois et dérivés bois) nécessite également des conduits de cheminées adaptés et conformes aux législations imposées. Le ramonage des conduits doit être régulier.

A chaque appareil de chauffage correspond son tubage de cheminée.

Illustration
Besoin d'installer un conduit de cheminée ?Comparez des devis gratuits des pros près de chez vous.
Comparez

La composition d'un conduit de cheminée

Pour chaque système de chauffage, l'installation doit respecter une structuration précise.

Les travaux de fumisterie pour l'installation d'un conduit pour poêle à bois comprennent notamment la pose d'un raccordement émaillé du poêle vers le faux plafond, un support de conduit et un raccord pour un conduit plus large en inox dans les combles avant l'évacuation finale par une sortie de toit.

Dans le cas de l'existence d'un conduit maçonnée, c'est un tubage flexible qui peut être intégré en rénovation. La sortie en toiture se fait par un chapeau pare-pluie et une plaque d'étanchéité.

Quelques règles d'installation à respecter :

  • Les sorties de toit doivent dépasser d'au moins 40 centimètres le faitage
  • La distance de sécurité des conduits d’évacuation par rapport aux matériaux combustibles les plus proches doit être d'au moins 8 centimètres
  • Les dévoiements, c'est-à-dire les inclinaisons du tuyau, ne sont pas toujours autorisés et ne peuvent en aucun cas dépasser plus de deux changements de direction

Certains revendeurs proposent des kits de fumisterie contenant tout le matériel nécessaire.

Illustration
Combien coûterait l'installation de mon conduit de cheminée ? Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Quel conduit d'évacuation choisir ?

Le rôle des conduits est donc d'évacuer les fumées de la manière la plus étanche possible en évitant les surchauffes. C'est ainsi que tous les conduits ne sont pas adaptés à tous les appareils de chauffage. Certains nécessitent de pouvoir résister à de fortes chaleurs quand d'autres doivent supporter l'acidité des fumées.

Ce sont les combustibles et modes de combustion qui vont déterminer les besoins en conduit de l'appareil de chauffage. Les conduits peuvent être rigides ou flexibles.

Les types de conduits
UtilisationForme et diamètres
LES DIFFÉRENTS CONDUITS ET LEUR UTILISATION
MaçonnéPour une cheminée à foyer
carré, rectangulaire, ou cylindrique
Plus de 18 centimètres
Simple paroi métallique (inox)
Pour rénovation de cheminées droites
Tous combustibles
cylindrique
De 150 à 200 millimètres
Double paroi métallique (inox)
Le conduit de cheminée double paroi en inox peut remplacer un conduit maçonné
Chaudières au gaz ou au fioul
Cheminées, poêles à bois
cylindrique,
De 80 à 180 millimètres
Triple paroi (inox)
Pour poêles à bois où cheminées à foyer fermé
cylindrique,
150 millimètres préconisés
Concentrique
Pour inserts à gaz fermés
Chaudières étanches
Poêles à pellets ou granulés
cylindriques, de 100 à 150 millimètres
ÉmailléPour partie intérieure des poêles à bois (ou cuisinières)
cylindrique, rectangulaire ou carré
De 125 à 180 millimètres

Normes pour l'évacuation des fumées à respecter

II est important de connaître quelques règles liées aux conduits de cheminée. Pour pouvoir être vendus dans le commerce et installés chez les particuliers, les conduits doivent répondre notamment à la norme NF DTU (documents techniques unifiés) correspondante (24.1).

Cette norme régie par l'AFNOR (association française de normalisation) réglemente la pose et l'entretien des cheminées afin de minimiser notamment tous les risques d'intoxication et d'incendies.

Sont considérés les dimensions, les distances de sécurité, les dévoiements, les débouchés, les raccords ou encore les traversées d'étages. Un professionnel qualifié sera en mesure de vous conseiller.

L'autorisation des collectivités

L'installation d'un conduit de cheminée ne se fait pas sans autorisation municipale. Il est nécessaire de contacter le service urbanisme de la commune et de réaliser une déclaration préalable aux travaux.

En outre, il est nécessaire de respecter le règlement sanitaire départemental de votre habitation qui fixe certaines obligations et en particulier la nécessité d’un bon entretien du matériel et du ramonage des conduits régulier. 

La collectivité peut intervenir auprès du particulier si elle juge l’installation dangereuse.

Illustration
Estimez le prix pour installer votre conduit de cheminée !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez