Chaudière

Coût moyen4500€
Illustration travaux

Investir dans une chaudière demande de la réflexion et impose également de respecter certains critères. Êtes vous reliés au gaz, à l'électricité, vous préférez vous orienter vers la biomasse et le bois ? Une chose est sûre aujourd'hui, et même si elles sont encore installées, il est raisonnable d'éviter les chaudières au fioul. Le point.

Illustration
ChaudièreCombien coûterai ma chaudière ? Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Chaudière : une offre diversifiée

La chaudière représente l'un des systèmes de chauffages les plus utilisés en France, parce qu'elle permet de s’adapter aux besoins des uns et des autres et d'éviter le tout électrique. De plus, elle peut être installée dans les coins les plus reculés.

Mais entre les modèles de chaudières variés et les différents combustibles disponibles, il est parfois difficile de faire le bon choix. Ce dernier dépendra d'abord de votre géolocalisation, et des approvisionnements possibles.

Le principe d'une chaudière classique est simple : un combustible est brûlé pour chauffer à haute ou basse température de l'eau qui sera ensuite diffusée dans un réseau individuel ou collectif de chauffage.
Radiateurs ou planchers chauffants disséminés dans les différentes pièces se chargeront de la diffusion de la chaleur.

Illustration
ChaudièreComparez les pros près de chez moiTrouvez en 3 clics un professionnel qualifié dans votre ville.
Comparez

Les grandes familles de chaudières

Il existe des types de chaudières pour chacun des combustibles disponibles.

Les différents types de chaudières et leurs combustibles :

  • Chaudière gaz
  • Chaudière fioul
  • Chaudière électrique
  • Chaudière biomasse ou à bois

Chacun de ces combustibles pourra être brûlé dans différents mécanismes, comme les chaudières à condensation ou les chaudières basse température.

Les fixations sont également différentes : la chaudière murale permet un gain de place, la chaudière au sol plus volumineuse demande de l'espace disponible.

La chaudière gaz

L'avantage du gaz, c'est sa disponibilité. Il existe deux alternatives, le gaz naturel ou ancien gaz de ville, et le gaz propane.

Le gaz naturel est composé de méthane sous forme gazeuse. Il rejoint vos installations par un réseau de canalisation et couvre la majorité du territoire français, et surtout les milieux urbanisés. Il n'a pas besoin d'être stocké.

Le gaz propane est livré sous forme liquide et nécessite d'être stocké en citerne indépendante. Il est souvent utilisé dans les zones rurales assez isolées.

Les différents types de chaudières gaz :

  • La chaudière classique à combustion : une montée en température rapide, mais une consommation d'énergie élevée.  Aujourd'hui il vaut mieux le préférer une chaudière basse température ou une chaudière à condensation. D'ailleurs, il est possible d'aller dans ce sens lors d'une rénovation, en gardant le réseau de diffusion de la chaleur (radiateurs, planchers, etc.)
  • La chaudière gaz basse température : l'eau est chauffée à une température moindre que la chaudière gaz classique. Du coût, l'économie d’énergie réalisée est importante. Le prix d'achat est par contre plus élevé.
  • La chaudière à condensation : en plus de chauffer l'eau par combustion, la chaudière à condensation utilise également des vapeurs d'eau contenues dans les fumées de combustion comme source d'énergie supplémentaire. La chaudière gaz à condensation propose une forte efficacité énergétique, puisqu'elle permet de créer plus d'énergie qu'il n'en est consommé. La chaudière gaz à condensation est aujourd'hui l'une des plus installées.
  • La chaudière à accumulation ou micro-cogénérations : la Rolls-Royce de la chaudière au gaz, qui permet à la fois de produire la chaleur nécessaire au logement, de chauffer l'eau sanitaire et de produire... de l'électricité.

La chaudière fioul

Si la chaudière au fioul est toujours utilisée, elle a tendance à disparaître peu à peu des solutions proposées par les professionnels. En cause, le caractère polluant du combustible et le prix de ce dernier.
En effet le prix du litre de fioul est variable et s'il a baissé légèrement ces derniers temps, il reste toutefois assez élevé et le sera de plus en plus dans les années à venir.

Côté pollution, entre l'extraction du pétrole et les émissions de CO2 liées à la combustion, la coupe est pleine.

D'ailleurs l’État français s'est lancé dans un processus visant à supprimer d'ici dix ans le chauffage au fioul.

Les modèles de chaudière au fioul :

  • La chaudière fioul à condensation : comme pour les modèles de chaudières gaz à condensation, le modèle fioul fonctionne à la fois à combustion et par récupération des vapeurs d'eau. La chaudière à condensation fioul reste un très bon produit de chauffage.
  • La chaudière fioul basse température : efficacité énergétique optimale par rapport à une chaudière classique. Elle peut très bien s’adapter à un chantier de rénovation et conserver le système de diffusions en place. Même si le stockage du fioul peut s'avérer compliqué.

La chaudière électrique

Sans accès au gaz naturel, sans espace pour stocker ni le fioul ni le bois, vous pouvez investir dans les chaudières électriques.

Les modèles récents sont très performants et n'ont plus rien à voir avec les anciens modèles très gourmands en énergie.

La chaudière électrique est fortement recommandée si votre habitat est équipé de planchers chauffants.

Elle peut se présenter sous forme de chaudière murale pour limiter l'encombrement, elle est assez simple à installer et propose un rendement énergétique de l’ordre de 100 %.

De plus la chaudière électrique ne provoque pas de fumées.

Par contre, si vous avez le choix entre gaz naturels et électricité, les chaudières gaz à condensation resteront plus rentables à terme, le gaz étant un combustible moins cher que l'électricité.

La chaudière biomasse

Le terme « biomasse » est utilisé pour définir l'ensemble des matières organiques issues des végétaux ou des animaux.
Ainsi, une chaudière biomasse fonctionnera grâce au bois et à tous ses dérivés.
Combustible végétal, le bois est donc de la famille des biomasses. C'est un matériau écologique si sa provenance est bien avérée et estampillée des forêts gérées dans le cadre du développement durable. C'est-à-dire que lorsqu'un arbre est coupé, un autre est replanté.

Il ne faut pas confondre la chaudière fonctionnant au bois et les poêles à bois. Les chaudières constituent un chauffage à part entière, alors que le poêle à bois est plutôt un chauffage d'appoint, qui doit être associé à un autre système de chauffage comme l'électrique par exemple.

Les modèles de chaudières bois :

  • La chaudière à granulés ou pellets bois : elles fonctionnent avec des petits morceaux de bois comprimés issus de la récupération des sciures. Les formats peuvent varier, d'où la distinction entre pellets ou granulés. C'est un procédé très économique et très écologique. Il est nécessaire d'alimenter régulièrement et de disposer d'un petit silo de stockage.
    Seul l'investissement de base concernant la chaudière peut paraitre un peu élevé, mais il sera rentabilisé à moyen terme.
  • La chaudière biomasse polycombustible : en plus de performances thermiques excellentes, elle accepte différents formats de combustible bois (pailles de céréales, plaquettes, bois déchiqueté, etc.)
Illustration
ChaudièreBesoin d'installer une chaudière ?Comparez des devis gratuits des plombiers près de chez vous.
Comparez

Les aides financières : oui, sauf le fioul

Depuis le 1er janvier 2014, et reconduit pour 2019, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) permet aux contribuables français de disposer, sous conditions, d'une réduction fiscale pouvant aller jusqu'à 30 % du montant de travaux destinés à l'amélioration énergétique d'une maison dans le cadre d'une rénovation. ET au final pour réussir une économie d’énergie.

Les chaudières sont inscrites dans ce crédit d’impôt de transition énergétique, excepté celles au fioul.

Les chaudières au fioul n'ont plus le droit au crédit d’impôt depuis la mise à jour de septembre 2017.

Illustration
ChaudièreEstimez le prix de votre future chaudière !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez