Chauffage au sol et plancher chauffant

Coût moyen850€
Illustration travaux

Opter pour le chauffage au sol n'est pas encore complètement entré dans les mœurs, puisqu'il a souffert jusqu'alors d'une installation réputée compliquée et de modèles ayant entraînés des soucis de santé. Pourtant, ce système innovant propose un confort thermique optimal dans un habitat, pour le neuf comme dans la rénovation

Illustration
Comparez les chauffagistes près de chez moiTrouvez en 3 clics un chauffagiste qualifié dans votre ville.
Comparez

Pourquoi opter par un chauffage par le sol ?

Pendant plusieurs dizaines d'années, à partir des années 60 et pratiquement jusqu'à la fin du 20e siècle, le chauffage au sol a souffert d'une mauvaise réputation. Celle d'un mode de chauffage dangereux pour la santé, provoquant maux de tête et jambes lourdes pour ses utilisateurs.

Ce constat à mi-chemin entre la légende urbaine et quelques cas avérés s'est dissipé peu à peu, au point d'être aujourd'hui totalement rayé des cartes. Depuis le début des années 2000, grâce à une remise en question collective des constructeurs, les systèmes de chauffage par le sol n'ont plus rien à voir avec leurs prédécesseurs.

Aujourd'hui, le chauffage au sol fonctionne à basse température, par rayonnement pour diffuser une chaleur douce dans toute la maison et assurer un confort thermique optimal.

Les arguments en faveur du chauffage au sol

Ce mode de chauffage cumule les points forts.

  • Il peut vous faire bénéficier du crédit d’impôt et de l'éco prêt à taux zéro dans le cas ou votre plancher chauffant assure une isolation renforcée du plancher
  • certains modèles proposent des solutions 3 en 1 : il constitue la structure du plancher, produit du chauffage et assure l'isolation
  • mise en place dès le chantier de gros œuvre, il fait gagner du temps pour le délai de livraison de la maison
  • Figé dans la dalle, le chauffage au sol est d'une grande discrétion pour votre intérieur. Pas de radiateurs apparents intempestifs, tous les éléments du chauffage sont cachés sous le revêtement de sol
  •  Il est peut entrainer des économies d’énergie allant jusqu'à 50 % par rapport d'une solution de chauffage classique style chauffage électrique, parce qu'il a besoin de moins d'énergie pour assurer une température ambiante équivalente
  • contrairement aux idées reçues, le prix est accessible et l'investissement de départ est vite rentabilisé par l'économie d’énergie future

Quelques inconvénients

Le chauffage au sol conserve toutefois quelques points faibles inhérents à sa mise en place.

  • L'installation, surtout dans la rénovation, reste un moment assez complexe puisque l'ancien sol doit être mis à nu et refait. Ce qui entraîne des travaux supplémentaires.
  • Le prix est accessible comme vu plus haut, mais l'investissement de départ peut s'avérer élevé selon les modèles choisis et surtout en cas de très grandes surfaces à couvrir. En outre, il doit être associé au moins à une chaudière basse température pour que les économies envisagées soient concrètes.
  • Lorsqu'il a été éteint, le chauffage au sol peut être long à se relancer
Illustration
Besoin d'installer un chauffage au sol ?Comparez des devis gratuits des chauffagistes près de chez vous.
Comparez

Deux grands systèmes de chauffage au sol

Comme pour tous systèmes de chauffage, le chauffage au sol comprend différentes méthodes de production et différents combustibles pour l'alimenter.

Il existe deux grands procédés de système de chauffage au sol : hydraulique ou électrique. Chacun d'eux comprendra des sous-catégories, avec des applications et des installations différentes.

Attention à bien veiller aux différentes épaisseurs des isolants et des canalisations ou câbles : il est judicieux de faire appel à un professionnel chauffagiste.

Le chauffage au sol peut s'adapter à toutes les pièces, y compris la salle de bains.

Le plancher chauffant hydraulique

Il s'agit tout simplement de faire circuler de l'eau chaude dans des canalisations placées sous votre plancher, ce qui a pour effet de chauffer votre sol.
Cette eau a elle-même été chauffée en amont dans un chauffage central.  Le plus souvent il s'agit d'une chaudière aux gaz, au bois ou au fioul, voire un chauffage solaire, ou encore une pompe à chaleur.

La chaudière à condensation et la chaudière basse température sont les systèmes les plus adaptés aux planchers chauffants pour un confort thermique optimal et des économies d’énergie les plus rentables.

La mise en place du plancher chauffant hydraulique

La surface de travail doit être saine et parfaitement plane. Attention si vous avez rénové le sol à ce que celui -ci ne comporte pas d'aspérités rédhibitoires à l'installation d'un plancher de ce type.

  1. Il s'agit d'abord d'installer un collecteur. C'est l'interface entre chaudière et plancher chauffant où se branchent les tubes. Il est placé généralement dans un caisson placé dans une cloison.
  2. Il faut appliquer l'isolation au sol. Cet isolant, plaques et films en polyuréthane ou polystyrène préformé, est voué à désolidariser les canalisations du bas des murs et du sol.
  3. Les tubes sont installés sur le sol en boucle ou colimaçon et répartis équitablement sur toute la surface du sol.
  4. Il s'agit désormais de raccorder les tubes aux collecteurs et de mettre en marche ce qui permettra de vérifier l'étanchéité et le bon fonctionnement. Les tubes doivent être absolument sous pression au moment du coulage de la chape.
  5. Enfin, il sera temps de procéder à la mise en place de la chape liquide, comme une chape classique. Le béton est réparti à même l'installation et doit recouvrir les tubes. Une fois la chape sèche, le revêtement de sol choisi sera posé.

Le plancher chauffant électrique

Il existe deux types de chauffage au sol électrique :

  • Le plancher rayonnant électrique ou PRE
  • Le plancher chauffant électrique à accumulation

Pour le PRE, plutôt que des canalisations conduisant l'eau chaude, c'est un câble électrique chauffant qui est réparti sur toute la surface du sol, comme une grosse résistance.

Comme un chauffage électrique classique, il est alimenté par votre source en électricité. Ce qui peut revenir assez cher puisque l'énergie électrique est chère.

Si vous n'avez pas la place de stocker le bois ou le fioul, que vous n’êtes pas relié au gaz naturel (gaz de ville), c'est une bonne alternative. N'ayez pas peur : le chauffage au sol électrique est adapté à la salle de bains.

Le plancher électrique à accumulation peut être associé à d'autres modes de chauffage style plinthe chauffante, plafond chauffant, radiateurs. Il utilise le pouvoir d'inertie calorique de la dalle sous laquelle il est placé pour stocker des calories la nuit et les diffuser ces réserves durant la journée.

La mise en place du plancher chauffant

  • C'est d'abord l'isolation qui doit être installée sur un support sain. Des plaques isolantes sont posées sur le sol et sur le bas des murs.
  • Le câble électrique chauffant est ensuite disposé régulièrement en lacets ou en couronne sur cette surface isolante où il est encastré.
  • Une fois bien en place, le câble est recouvert d'une chape ou tout autre procédé de types mortiers.
  • Enfin, le revêtement définitif est posé sur la chape.
Illustration
Combien coûterait mon chauffage au sol ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Plancher chauffant : quels prix ?

Selon les matériaux choisis et suivant la surface à couvrir, la facture globale sera différente.

Pour un plancher chauffant hydraulique, il faut compter sur un coût de 50 à 100 euros le m² pour le matériel, plus 50 euros de l'heure pour la main-d’œuvre.

Pour un plancher chauffant électrique, il faut compter de 60 à 110 euros le m² pour les matériaux, plus 50 euros de l'heure pour la main-d’œuvre.

Illustration
Estimez le prix pour installer un chauffage au sol !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez