Ramonage

Illustration travaux

Quelles sont les obligations concernant le ramonage ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, ramoner votre cheminée est obligatoire. La législation sanitaire départementale de la commune dans laquelle vous résidez précise ces obligations qui peuvent être consultées en mairie. Généralement, ce règlement prévoit l'obligation de ramoner vos conduits deux fois par an ou une fois en cas de recours à un combustible dégageant du gaz. Le ramonage consiste à éliminer les suies et dépôts du conduit grâce à au nettoyage de sa paroi intérieure. Il doit être commandé par le syndic de votre copropriété pour les conduits dits collectifs ou par l'occupant concernant les conduits individuels. Si vous omettez de vous soumettre à cette obligation, vous risquez une contravention ou des sanctions aggravées si cela a entraîné un incendie grave. En cas de location, ce type d'entretien incombe donc au locataire, tout comme l'entretien de la chaudière. Une fois l'opération accomplie, le professionnel remet un document certifiant le ramonage à l'occupant ou au propriétaire. Ce document sert de preuve pour l'entretien de votre conduit, il doit donc être gardé précieusement. De plus, il pourra vous servir en cas d'incendie ou de sinistre dans votre logement.

Disponible dans votre villeRamonage :
Recevez des devis gratuits

Quels sont les risques en cas d’un mauvais entretien de sa cheminée ?

L'entretien de la cheminée doit être effectué pour des raisons de sécurité. En effet, votre conduit est amené à s'encrasser, notamment pendant la période de chauffage. Suies et goudrons peuvent s'accumuler pouvant nuire gravement à votre sécurité. Ces salissures peuvent prendre feu et ainsi enflammer le conduit. De plus, si vous ne respectez pas cette obligation d'entretien, vous serez exposé à un risque d'intoxication par la fumée ou par les gaz toxiques. Effectivement, un conduit bouché est susceptible de refouler des gaz nocifs pouvant envahir l'ensemble de votre habitation. Il faut rappeler que certains gaz comme le monoxyde de carbone sont à l'origine de la mort de nombreuses personnes chaque année. Outre les risques liés à votre sécurité, ne pas effectuer le ramonage peut vous faire perdre beaucoup d'argent. Un entretien régulier permet de réaliser des économies d'énergie importantes. Le nombre de ramonages annuel est fixé à un si votre consommation de bois est inférieure à 5 cordes de bois et à deux si elle est supérieure à 5 cordes de bois. Cette pratique obligatoire doit donc être respectée scrupuleusement.

Disponible dans votre villeRamonage :
Comparez jusqu'à 5 devis

Qui peut réaliser ce type d’intervention ?

Le ramonage doit être réalisé par une entreprise qualifiée. Le coût de cette intervention peut varier selon la taille et l'encrassement du conduit, mais il reste généralement compris entre 40 et 80 euros. Le recours à un professionnel déclaré est obligatoire. Il est donc nécessaire de vérifier que le spécialiste est bien inscrit au registre du commerce. De plus, seule une entreprise qualifiée pourra vous délivrer le certificat de ramonage. Exigez une certification Qualibat ou trois ans d'ancienneté au minimum. Si vous souhaitez ramoner votre cheminée vous-même, cela est possible, mais il faudra quand même faire intervenir un professionnel au moins une fois par an. Toutefois, méfiez-vous des bûches ramoneuses disponibles en magasin qui nettoient le conduit en brûlant, car elle pourrait le fragiliser. Le professionnel quant à lui, nettoiera le conduit en décollant la suie, le goudron et l'ensemble des dépôts. Pour cet entretien, il est conseillé de ne pas attendre l'automne, les ramoneurs étant souvent surchargés en hiver.

Disponible dans votre villeRamonage :
Comparez jusqu'à 5 devis