Pose d'un parquet

Lecture 3 min.
Illustration travaux
Pour approfondir

Vous souhaitez remplacer votre revêtement de sol par un parquet ? Avez-vous déjà choisi le type de parquet que vous voulez ? Du parquet flottant au parquet stratifié en passant par le parquet contrecollé, chacun possède des propriétés physiques propres et nécessite une technique de pose précise. Pour tout savoir sur la pose d'un parquet, suivez notre guide, nous vous expliquons tout.

Illustration
Comparez les parqueteurs près de chez moiTrouvez en 3 clics un parqueteur qualifié dans votre ville.
Comparez

La pose d'un parquet : guide complet

Pour un remplacement de revêtement de sol, le parquet est une excellente alternative au carrelage et aux sols plastiques, possédant de nombreuses propriétés :

  • longue durée de vie s'il est bien entretenu (20 à 100 ans)
  • chaleur et authenticité, s'adapte à toutes les décorations intérieures
  • haut pouvoir isolant thermique et acoustique
  • matériau écologique
  • disponible dans un large choix d'essences de bois (résineux, feuillu, exotique) et de finitions.
Illustration
Besoin de poser un parquet ?Comparez des devis gratuits des parqueteurs près de chez vous.
Comparez

Quel type de parquet choisir ?

Disponible dans toutes les grandes surfaces de bricolage et les enseignes spécialisées, le parquet est le revêtement idéal pour habiller les sols de votre habitat. 

Caractéristiques principalesParquet massifParquet stratifiéParquet contrecollé ou parquet flottant
Les types de parquet
AvantagesHaute durée de vie (jusqu'à 100 ans)
S'adapte à toutes les pièces
Abordable
Facile à installer
Est composé de 3 couches
Prix abordable
InconvénientsNécessite un entretien régulier
Onéreux
Fragile
Ne contient pas de bois
Durée de vie : 10 à 20 ans
Nécessite un entretien régulier
Prix moyen au m²30 à 80€8 à 25€20 à 80€


Illustration
Combien coûterait la pose de mon parquet?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Outils et matériel indispensables pour la pose d'un parquet

Dans tous les cas, munissez-vous au moins de :

  • lames de parquet en quantité suffisante avec une marge d'erreur
  • sous-couche pour l'isolation thermique et phonique, adaptée au type de parquet choisi
  • scie sauteuse pour la découpe
  • niveau à bulles
  • équerre
  • joint de dilatation
  • cale de dilatation

Avant de poser votre nouveau parquet, ôtez l'ancien revêtement et nettoyez soigneusement le sol et éventuellement remettez-le à niveau pour obtenir une surface parfaitement plane.

Pour réussir la pose, l'hygrométrie doit se situer entre 40 et 60% et la température ambiante entre 15 et 20°C afin que le bois s'acclimate à l'humidité ambiante sans trop se dilater dans le temps.

Aidez-vous toujours de cales de dilatation pour poser votre parquet.

Prévoyez toujours un espace pour le joint de dilatation contre les boiseries (portes, portes-fenêtres...) pour éviter le gondolement de votre parquet.

Un parquet s'entretient toujours et il existe plusieurs possibilités : huile, cire, peinture, vernis protecteur...

Le parquet cloué : techniques de pose

La pose clouée est une méthode adaptée au parquet massif et au parquet contrecollé.

Elle consiste à clouer chaque lame de parquet sur des lambourdes disposées perpendiculairement (et collées sur la chape de béton ou les solives) sur la sous-couche :

  1. disposez la sous-couche au sol
  2. fixez les lambourdes
  3. clouez chaque rangée de lames sur les lambourdes
  4. terminez par la pose de la barre de seuil et des plinthes.

Attention, cette technique ne convient pas aux systèmes de chauffage au sol.

Le parquet collé : techniques de pose

 La pose collée est une méthode adaptée aux parquets massifs et aux parquets contrecollés, ainsi qu'au chauffage au sol.

Elle consiste à coller chaque lame sur une sous-couche (chape de ciment, dalle de béton ou panneau de contreplaqué) :

  1. une fois le sol nettoyé et dépoussiéré, posez la sous-couche en respectant les délais de séchage
  2. commencez à coller les lames en partant d'un angle droit, rangé par rangée 
  3. terminez par la barre de seuil et les plinthes.

Attention, cette technique ne convient pas aux pièces humides (salle de bain, sanitaire). 

Le parquet flottant : techniques de pose

Le parquet à clipser est le plus abordable, convenant aux petits budgets.

Adaptée à tous les types de parquets, et particulièrement au sol stratifié, la pose flottante consiste à clipser les lames entre elles sur une sous-couche :

  1. commencez par poser la sous-couche (rouleaux de mousse ou plaques de liège)
  2. posez la première lame puis clipsez la seconde rangée et les suivantes à mesure
  3. terminez par la pose des éléments complémentaires (seuil et plinthes).

Avec la pose flottante, les lames tiennent entre elles, retenues par les plinthes.

La pose d'un parquet par un professionnel

Si vous ne pouvez pas le poser vous-même parce que la surface est trop importante ou si vous doutez de vos capacités, vous pouvez contactez un professionnel pour réaliser la pose.

Comptez 20 à 30€/m² pour un parquet stratifié ou flottant et 30 à 50€/m² pour un parquet massif cloué. 

Illustration
Estimez le prix de votre futur parquet !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez