La méthode pour lasurer du bois

Lecture 3 min.
Illustration travaux

La lasure, incolore ou teintée, permet de protéger et de décorer les boiseries extérieures et intérieures, tout en les laissant respirer. Il est facile de l'appliquer car elle ne coule pas. Cependant pour que le bois soit bien préservé des intempéries et de l'humidité, il est primordial de préparer le support avant (décapage des supports déjà peints, ponçage des surfaces brutes ou lasurées...).

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Pourquoi lasurer un bois intérieur ou extérieur ?

La lasure est avant tout prévue pour protéger le bois, en intérieur comme extérieur, contre les intempéries (rayons UV, pluies, froid et chaleur, sel marin...), mais aussi contre l'humidité (et donc le développement de champignons). Elle agit en barrière tout en laissant la matière respirer. Elle pénètre dans le bois, mais elle laisse son aspect naturel visible, contrairement à une peinture. 

Ce revêtement peut être transparent ou coloré, en finition satinée, brillante ou mate (le veinage du bois est moins visible).

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Les 2 types de lasures pour votre bois

Il existe deux lasures différentes :

  • Celles à base de solvant recommandées pour traiter des surfaces importantes. Plus résistantes, elles se diluent au white-spirit.
  • Celles à base d'eau, plus respectueuses de l'environnement, sont parfaites pour les petites surfaces. Plus fluides, elles sèchent plus vite, ce qui permet de réaliser deux couches dans la même journée.

Pour des usages intérieurs, sur poutre, lambris ou meuble, ce sont les lasures en phase aqueuse qui sont à privilégier.

Privilégiez des lasures haute protection et très haute protection qui assurent une tenue entre 6 et 12 ans, si vous voulez espacer les restaurations de vos boiseries au maximum. Ces formules intègrent généralement déjà un insecticide et un fongicide.

Comment préparer le bois avant la lasure ?

Pour que la protection pénètre bien dans la matière et remplisse sa mission, il est important de bien préparer le support avant l'application. Assurez-vous dans un premier temps que la menuiserie est en bon état (pas de fissures, de trous...). Faites des rectifications si nécessaires et attendez un séchage complet pour intervenir dessus de nouveau.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Un bois neuf ou brut

Réalisez un ponçage avec du papier abrasif de grain moyen ou une ponceuse pour lisser la surface. Dépoussiérez, lessivez et laissez sécher.

Un bois déjà lasuré

Poncez le support avec un papier de grain fin pour éliminer l'ancienne couche. Servez-vous d'une brosse et d'un peu de détergent dilué dans de l'eau si besoin. N'oubliez pas de rincer. Dépoussiérez et attendez le séchage total.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Un bois peint ou vernis

Décapez la surface pour ôter entièrement la peinture et le vernis et retrouver le bois brut. Dépoussiérez, passez une éponge humide et laissez sécher.

Le traitement du bois avant lasure

Que vos boiseries à lasurer se trouvent dans le jardin ou en intérieur, il peut être judicieux de traiter le bois au préalable contre les insectes ou les moisissures pour maximiser sa longévité, bien sûr si le produit que vous avez choisi ne contient pas de traitements insecticide et fongicide. Vérifiez ses caractéristiques sur le pot.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Comment appliquer une lasure : la méthode étapes par étapes

Si vous envisagez de protéger une essence de bois dur, telle que le chêne ou le châtaignier, il convient de diluer le produit au préalable, avec 10%  d'eau ou de white spirit, selon la base choisie. Cela permet à la solution de mieux pénétrer. La température idéale pour des travaux faciles et des résultats probants doit se situer entre 12 et 25 °C.

Une couche épaisse pour commencer

Procurez-vous un pinceau large, type spalter, ou un rouleau pour les surfaces importantes. Appliquez une première couche épaisse, en suivant le fil du bois. Laissez sécher le temps recommandé par le fabricant (généralement 24 h pour les revêtements phase solvant).

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Deux autres couches à suivre

Égrenez la surface avec du papier de grain fin. Dépoussiérez, puis posez une deuxième couche en procédant de la même façon que précédemment. Attendez le séchage avant de répéter les opérations (ponçage et dépoussiérage) pour la troisième et dernière couche.

Pour un entretien régulier de vos boiseries lasurées, effectuez une rénovation tous les 2 ou 3 ans.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez