La méthode pour peindre du métal

Lecture 2 min.
Illustration travaux

Plus que tout autre support de peinture, le métal n'a pas été peint pendant longtemps afin de conserver son aspect étincelant. Matériau de prestige par sa rareté, il est resté suffisamment précieux pour que l'on veuille néanmoins le protéger de la corrosion. Tant pour sa protection que pour l'esthétique, la peinture sur métal est aujourd'hui répandue avec des règles d'application qui ne diffèrent pas de la peinture standard : bonne technique, type de peinture adéquat et préparation du support.


Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Les techniques pour peindre le métal

La méthode d'application est déterminée en fonction du résultat souhaité et du support, de différents types et tailles de pinceaux pour les plus petites pièces au rouleau pour les grandes surfaces : meubles en métal, éléments de construction métalliques, menuiseries (portails, portillons, fenêtres, pergolas...), etc.

On peut également utiliser un pistolet à peinture pour obtenir une finition nette et donner un aspect tendu à la peinture que l'on ne peut obtenir autrement, par exemple sur une carrosserie automobile. Cette méthode d'application permet également de peindre plus rapidement et de mieux maîtriser la consommation de peinture. Cependant, la peinture au pistolet implique une bonne maîtrise de cette technique, l'absence totale de courants d'air et un matériel nécessaire plus important : compresseur, masque...

Enfin, le métal peut aussi se peindre à la bombe de peinture, une solution intermédiaire intéressante pour les petites surfaces.

Dans tous les cas, il est primordial de se protéger des projections avec des gants de protection et éventuellement un masque.

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Choisir la bonne peinture pour métal

Le choix des peintures est primordial et la peinture pour support métallique est une peinture à usage spécifique. Non seulement, une mauvaise peinture ne protégera pas votre support métallique contre les phénomènes d'oxydoréduction (rouille, vert de gris, etc.) mais pire, elle peut l'accélérer. Les réactions physico-chimiques sont courantes en métallurgie. 

De plus, les métaux ne sont pas poreux : ils n'absorbent pas ou peu les liquides. L'adhérence et la viscosité de la peinture influent alors grandement sur son pouvoir couvrant. Bien sûr, le pistolet suppose une fluidité spécifiquement adaptée. Reste la poudre, appelée thermolaquage, qui se projette au pistolet électrostatique avant cuisson. Elle est d'une solidité remarquable, offrant une grande résistance aux impacts. Plus durable et sans solvant, elle est aussi beaucoup plus écologique.

Comment préparer le support métal et appliquer la peinture ?

La préparation d'un support à peindre n'est pas qu'un simple nettoyage, mais un véritable travail de préparation. On entend par "support propre" un support prêt à peindre, c'est-à-dire complètement débarrassé de toutes traces d'oxydation et de salissures, dégraissé et parfaitement sec, et dont l'état de surface correspond au désir de finition. 

Il faut savoir que la lumière révèle les défauts, bien davantage avec la peinture sur métal que toute autre. Il peut alors être souhaitable de sortir le papier à poncer en plus de la brosse métallique

Un minimum de deux couches est nécessaire en respectant scrupuleusement les temps de séchage. Il est également souvent opportun de passer une première couche de protection antirouille avant la peinture de finition, en la choisissant avec précaution en fonction des différents métaux - acier, aluminium, laiton, etc.

Astuces : avant de commencer le travail, vous devrez protéger les surfaces périphériques des projections de peinture et éventuellement utiliser du scotch de peintre pour bien délimiter le support et ne pas déborder.

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez