Peinture anti salpêtre : Caractéristiques, application et prix

Lecture 2 min.
Illustration travaux

Vous avez constaté la formation de salpêtre sur vos murs ou plafonds ? Afin de remédier à ce problème d'humidité présente à l'intérieur de votre habitat, découvrez la peinture anti-salpêtre. Cette peinture technique est une solution efficace pour lutter contre l'apparition du salpêtre. Nous vous présentons ses principes de fonctionnement et les meilleures méthodes d'application pour un rendu durable.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de peinture
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez

Comment se forme le salpêtre ?

Connu également sous le nom de sel de pierre, le salpêtre est un dépôt blanchâtre de sels minéraux, notamment de nitrate de potassium. Il est dû à un taux d'hygrométrie (humidité présente dans l'air et dans la maçonnerie) trop important et à une ventilation trop faible ou inefficace.

Il est causé par des remontées capillaires d'eau dans les murs et se présente sous forme de dépôt minéral lorsque les murs sèchent.

Visible sur les murs intérieurs comme sur les murs extérieurs du bâtiment qu'il fragilise et détériore, le salpêtre peut entraîner un pourrissement des matériaux vivants comme le bois, le désagrégement des pierres de construction, le décollement des enduits de façade ou de murs intérieurs, le décollement du papier peint, des cloques sur la peinture...

Comparez des peintres qualifiés près de chez vous

Les traitements : comment lutter contre le salpêtre ?

Avant d'entamer des travaux de peinture anti-salpêtre, nous vous recommandons de faire établir un diagnostic du bâtiment par un artisan professionnel. Celui-ci sera le plus à même de vous conseiller sur les traitements possibles afin d'éviter durablement les récidives : drainage, injection de résine, installation d'une membrane d'étanchéité ou encore application d'une peinture anti-salpêtre.

La peinture anti-salpêtre : définition et caractéristiques techniques

Utilisée comme traitement préventif ou en traitement curatif contre les remontées minérales de nitrate de potassium, la peinture anti-salpêtre est incolore. 

Elle améliore la résistance du support (mur ou plafond) et renforce durablement la tenue de la peinture murale ou du papier peint posé. Cette peinture hydrofuge est microporeuse, permettant ainsi une pénétration du produit au cœur du matériau poreux, qu'il soit sec ou humide :

  • Pierre naturelle poreuse (calcaire, travertin...)
  • Brique et tuile en terre cuite
  • Ciment et fibrociment
  • Plâtre et Placoplâtre...

Disponible en plusieurs contenances, vous la trouverez dans toutes les grandes surfaces de bricolage, entre 40 et 60€ le pot de 2,5 litres environ. Il faut savoir qu'un litre de peinture anti-salpêtre couvre 3-4m² sur un support sec et 5-6m² sur un support humide.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de peinture

Comment appliquer les peintures anti-salpêtre ?

La surface à peindre doit être correctement préparée pour une efficacité optimale du traitement. Un nettoyage approfondi s'impose donc : toutes les traces de salpêtre et de moisissures doivent être éliminées à l'aide d'une brosse métallique ou d'un ponçage. Cela permet d'ôter non seulement le dépôt de salpêtre, mais aussi les résidus de peinture.

Dans le cas des supports les moins poreux (ciment lissé ou béton), vous pouvez augmenter les chances de pénétration du traitement en diluant votre peinture anti-salpêtre avec du white spirit. 

Il vous suffit d'appliquer généreusement le traitement à l'aide d'un rouleau et de terminer les finitions et les angles au pinceau. 

Si après 12h la peinture anti-salpêtre est sèche au toucher, nous vous recommandons d'attendre encore au moins 24h de séchage supplémentaire avant de pouvoir appliquer votre revêtement de finition (peinture décorative ou peinture de façade).

Illustration
Comparez des peintres qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon peintre pour votre projet.
Comparez