• c
    • cConnexion
    • /
    • Inscription
1

Guide des prix du poêle à bois

Le poêle à bois a fait une entrée remarquée au sein des foyers contemporains, qui le plébiscitent notamment pour ses performances énergétiques et son aspect écologique. L'État ne s'y est pas trompé, et encourage grandement l'installation de ce type de produit grâce à des aides. Comment choisir son modèle de poêle ? Combien ça coûte ?

2

Gamme de prix dans le domaine des poêles à bois

Les poêles à bois ont des prix variables en fonction de différents facteurs tels que le design, la contenance… Les premiers tarifs commencent approximativement à 350 euros, mais la facture peut très vite augmenter en fonction des caractéristiques techniques choisies. La moyenne des prix se situe donc plutôt aux alentours des 1 000 – 1 500 euros jusqu'à 8000 euros. Bon à savoir : le prix du bois est d'environ 60 euros le stère, le ramonage d'un conduit de cheminée coûte plus ou moins 150 euros. Il est donc important de prendre ces dépenses en compte avant de se lancer dans l'achat d'un tel équipement.

Poêle à bois - Quel est le prix dans votre ville ?

3

Quel modèle de poêle choisir ?

Économes en énergie, les poêles à bois sont disponibles sous plusieurs formes. Il en existe notamment en acier ou en fonte, de puissances variables en kW (de 4 à plus de 12 par exemple), et possédant des designs très divers. La surface de chauffe est également variable, pouvant aller de quelques dizaines de mètres carrés à au moins une centaine. Le chargement des bûches peut aussi se faire de face, sur le dessus ou encore sur le côté. Toutes ces caractéristiques techniques auront une incidence directe sur la facture finale, c'est pourquoi il convient de définir avec précision ses besoins et ses envies avant de faire l'acquisition d'un tel produit de chauffage.

4

Aides financières et subventions

L'un des avantages du poêle à bois est qu'il est éligible à de nombreuses aides créées pour encourager le développement durable. C'est notamment le cas du crédit d'impôt mis en place par le gouvernement pour faciliter l'acquisition de produits de chauffage respectueux de l'environnement. Révisé au taux de 30 % depuis septembre 2014 sans obligation de bouquet de travaux, il est limité à 8 000 euros pour un célibataire et à 16 000 euros pour un foyer composé de deux personnes. Cet appareil peut également vous faire bénéficier d'un taux de TVA réduit à 5,5 %, d'un écoprêt à taux zéro (ou PTZ), de la Prime Énergie généralement proposée par les distributeurs, ou encore de diverses aides telles que celle proposée par l'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat). Il est donc tout à fait possible de réduire le montant de la facture de plusieurs milliers d'euros grâce à quelques primes cumulables en faveur du développement durable.

b

Besoin d'un chauffagiste ? Estimez le prix

Les prix peuvent varier selon les villes.
Obtenez des devis gratuits et estimez votre prix en ligne.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

l