Devis drainage : Comparez jusqu'à 5 devis de terrassiers qualifiés
Devis drainage
Comparez jusqu'à 5 devis de terrassiers qualifiés
Gratuit

Sans engagement pour vous

Gain de temps

1 demande = plusieurs devis !

Confidentiel

Vos coordonnées sont protégées

Drainage

Pourquoi mettre en place un drainage ?

L'humidité constitue l'un des principaux ennemis d'une habitation. À cet égard, l'implantation de la maison et la configuration du terrain jouent un rôle primordial en cas de pluie. Un sol argileux ou limoneux, une déclivité plus ou moins accentuée en direction de l'habitation, contribueront en effet à concentrer l'humidité en surface, autour des fondations de la construction ou bien le long des murs. Des remontées de nappes phréatiques ou la présence de sources souterraines peuvent aussi être à l'origine de problèmes similaires. Dans ces cas de figure, le drainage apparaît comme une technique efficace pour évacuer le surplus d'humidité et remédier à ces désagréments aux conséquences souvent désastreuses. Car une stagnation de l'eau engendre, à terme, une détérioration de la construction. Les murs se fragilisent et se fissurent, si bien que leur rôle d'isolant est mis à mal. L'humidité s'infiltre progressivement à l'intérieur du logement, sans même que vous vous en rendiez compte. Et il est généralement trop tard quand les premiers dégâts sont décelés, tels que l'apparition de moisissures sur les murs intérieurs, des peintures qui se craquellent ou s'effritent, des papiers peints qui se décollent, etc.

De quoi est composé un drain ?

Si vous envisagez des travaux pour drainer les abords de votre maison, sachez que certains critères sont à prendre en considération. Tout d'abord, les drains devront être d'un diamètre suffisant, au minimum 100 mm, pour recueillir les eaux sans saturer et empêcher leur bon écoulement. Le choix des matériaux s'avère également capital et vous devrez opter pour des tuyaux en béton poreux, en terre cuite ou bien en PVC rigide perforé, pour assurer l'efficacité de l'installation. Si les professionnels conseillent souvent d'installer ces tubes à même la semelle pour éviter des ravinements liés à l'écoulement, le dispositif pour drainer est généralement placé en bordure des fondations et longe le pourtour de l'habitation, en suivant néanmoins les éventuelles asymétries imposées par la présence d'une terrasse. Le drain, protégé par un géotextile, doit ensuite être couvert de plusieurs épaisseurs de matériaux filtrants. Pour cela, il vous suffit de superposer, de bas en haut, cailloux, graviers, terre, puis sable. Afin de favoriser l'évacuation de l'eau, le circuit devra être soumis à une pente progressive (entre 3 et 10 mm par mètre) et, éventuellement, comporter des regards en béton permettant de contrôler son bon fonctionnement, mais aussi de l'entretenir.

Que faire de l’eau évacuée ?

Il existe plusieurs solutions pour centraliser les eaux pluviales et les excédents des sources souterraines ou des nappes phréatiques. Par exemple, vous pouvez tout simplement raccorder votre dispositif au réseau public du tout-à-l'égout. Mais si vous avez suffisamment de place, vous pouvez également opter pour un fossé destiné à drainer les pluies vers l'extérieur ou pour un épandage souterrain. Il est par ailleurs envisageable d'acheminer l'eau jusqu'à un puisard, équipé d'une pompe, ou un puits sec qui stockera le surplus et le restituera en période sèche. Dans tous les cas, pensez toujours à éloigner le système de récupération des eaux le plus possible de votre maison et à le situer en contrebas pour éviter les risques d'inondation.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

l