Gros oeuvre

Coût moyen5500€
Illustration travaux

Le gros œuvre dans un chantier, c'est la phase initiale des travaux visant à garantir la solidité de la bâtisse et à assurer sa résistance aux charges. Le gros œuvre s'achève quand l'édifice est hors d'eau et hors d'air.

Illustration
Combien coûterai mes travaux de gros oeuvre ? Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Que définit le gros œuvre ?

Les travaux de gros œuvre, dans la cadre de la construction d'un logement, représentent l'ensemble des premiers travaux d'une maison destinée à ce que celle-ci soit mise hors d'eau grâce à la toiture et hors d'air après la pose des menuiseries extérieures.

Ainsi, votre maison ne sera plus sous l'emprise des intempéries pour le déroulement de la seconde phase, appelée second œuvre.

Ce sont en majorité des travaux de maçonnerie, qui vont être réalisés par différents corps de métiers. C'est un maitre d’œuvre qui va coordonner les différentes interventions.

Réaliser le gros œuvre du bâti, c'est s'occuper :

  • Du terrassement et du décaissement du terrain par engins de chantier et de l'évacuation des gravats
  • De la réalisation des fondations de la maison (dalle de béton)
  • De l'installation et de l'enfouissement du réseau d'assainissement
  • De la création et de l'élévation par maçonnerie des murs porteurs
  • De la construction de la charpente
  • De la pose de la couverture de la toiture (mise hors d'eau)
  • De l'installation des menuiseries extérieures (mise hors d'air)

Les fondations

Comme son nom l'indique, réaliser les fondations de sa maison incarne un acte ... fondateur. Mais avant de pouvoir passer à la construction, il est primordial d'avoir fait effectuer une étude géologique ou géotechnique des sols par un ingénieur géotechnicien.

Le terrain aura été terrassé, aplani ou décaissé, selon la géographie du lieu.

Selon la nature du sol, les fondations seront différentes.

Elles pourront être, selon les besoins de portance :

  • Profondes
  • Semi-profondes
  • Superficielles

Les fondations doivent pouvoir assumer le poids des charges de l'ensemble de la maison. Ce sont des tranchées qui sont creusées, représentant le périmètre global des murs extérieurs. C'est un béton renforcé de tiges de fer qui est coulé dans cette tranchée.

Le soubassement est ensuite réalisé sur les fondations, afin de créer un socle au niveau du sol, destiné à recevoir les murs porteurs du bâti.

Le réseau d'assainissement

Que vous soyez relié au réseau public et collectif des eaux usées (le tout-à-l’égout), ou que vous soyez contraint d'installer un assainissement non collectif (ANC), il est important de prévoir les différents raccordements au moment de la création des fondations.

Dans le cas d'un ANC, il faudra envisager l’emplacement de la fosse toutes eaux, ex fosse septique.

Dans une maison, vous devez pouvoir évacuer les eaux usées. Elles sont constituées des eaux-vannes ou eaux noires, c'est-à-dire les eaux sales provenant des WC, et des eaux ménagères ou eaux grises, issues de la cuisine et de la salle de bain.

L'installation d'un système d'assainissement doit être mise dans les mains d'un pro, disposant d'une garantie décennale.

Les murs porteurs

Il existe différents matériaux pour pouvoir élever vos murs, ceux qui soutiendront votre charpente et la toiture.

Ce travail de maçonnerie peut être réalisé avec des pierres, des briques, des parpaings, du béton cellulaire ou encore du bois. La fabrication sera différente selon la nature du dit matériau.

Les murs extérieurs doivent prendre en compte les ouvertures qui accueilleront plus tard, à la fin du travail de gros œuvre, les portes et fenêtres. Le travail de maçonnerie doit être précis pour que les fenêtres s'encastrent parfaitement.

Les murs extérieurs peuvent aussi être isolés par l'extérieur pour un gain en efficacité énergétique.

La charpente et sa toiture

L'ensemble charpente + toiture impose un travail de précision, qui doit être parfaitement coordonné avec les travaux de maçonnerie.
Là aussi, les artisans en charge des travaux devront posséder une garantie décennale pour vous assurer d'éventuels défauts de structure durant dix ans.

La charpente

Il existe plusieurs types de charpentes, dont trois sont les plus utilisés :

  • La charpente traditionnelle : une structure de bois massif, poutres et chevrons, qui permettra l'aménagement des combles. Un procédé solide mais coûteux.
  • La charpente à fermettes : c'est la structure idéale si on ne souhaite pas aménager les combles. Ce procédé, industrialisé, permet de fixer la couverture du toit et le plafond intérieur du logement.
  • La charpente en lamellé-collé : réservée aux habitations à grands espaces

Une charpente peut être réalisée en bois, mais aussi en métal ou en béton.

La toiture

Une fois la charpente terminée, il est l'heure de la couvrir, et sans tarder, pour ne pas laisser votre maison en construction trop longtemps exposée à la pluie.

Trois types de toiture se dégage des différentes possibilités :

  • Toitures en pente (classique)
  • Toitures plates (toits-terrasses, toits végétalisés)
  • Toitures arrondies (dômes)

La construction de chacune dépendra bien évidemment également de la charpente choisie en amont.

La couverture des toitures peut être réalisée avec des tuiles, des ardoises, du chaume, etc. Elle doit être parfaitement isolée pour optimiser l’ efficacité énergétique de la maison.

Il faut savoir que 25 à 30 % des déperditions de chaleur d'une maison mal isolée passent par


Illustration
Comparez les maçons près de chez moiTrouvez en 3 clics un maçon qualifié dans votre ville.
Comparez

Les menuiseries extérieure

Vous touchez au but, la fin du gros œuvre, c'est pour bientôt.

Ici, il s'agit de s'attaquer à la fermeture... des ouvertures. Portes, fenêtres, baies vitrées ainsi que leurs encadrements doivent être fixées aux places prédéfinies par la maçonnerie.

Les matériaux les plus courants pour vos portes et fenêtres :

  • PVC
  • Aluminium
  • Acier
  • Bois
  • Mixte Bois-alu
  • Mixte PVC-Alu

Il existe aussi un très grand choix en matière de vitrages. Une fois les vitres posées, votre maison est hors d'eau et hors d'air, vous pouvez passer aux travaux intérieurs, et une maçonnerie moins titanesque appelée le second œuvre.

Les travaux de gros œuvre demandent de l'expertise et de l'équipement. Choisissez des professionnels reconnus dans le monde de la maçonnerie pour vous accompagner.

Illustration
Estimez le prix pour réaliser les travaux de gros oeuvre !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez