Prix installation d'un chauffage au bois

Illustration travaux

Les consommateurs en quête d'éthique se tournent de plus en plus vers le bois pour leur système de chauffage. En effet, cette ressource renouvelable offre des intérêts financiers certains, tandis que la culture du bois de chauffage favorise le développement durable et la reforestation. Comment estimer l'installation d'un chauffage au bois ? Quelles sont les aides financières accordées pour ce type de produit ? Et quels facteurs prendre en compte pour l'achat ?

Disponible dans votre villeChauffage :
Recevez des devis gratuits

Chauffage bois : estimer le prix d’un tel système

Le coût global des travaux et des matériaux sera principalement fonction du type de chauffage au bois choisi. Il existe en effet plusieurs systèmes permettant d'utiliser cette ressource, et qui sont les suivants :

  • Poêles à bois : on distingue les poêles à bûches et à granulés. Les premiers ont un prix qui commence à partir de 350 euros, et qui peut grimper jusqu'à plus de 4 000 euros pour un élément très design. Les seconds, un peu plus chers, coûtent en moyenne 4 000 à 5 000 euros. Sachez qu'il faut compter entre 500 et 700 euros pour l'installation d'un poêle à bois par un artisan qualifié.
  • Chaudières à bûches ou à granulés de bois : là, les écarts de prix peuvent être considérables. On considère que la moyenne se situe aux alentours de 7 000 euros. Comptez de plus environ 1 500 à 3 000 euros pour l'installation.
  • Cheminée ou insert : les premiers prix tournent autour de 500 euros, et la moyenne est de 2 000 euros. Pour la pose, il faut prévoir environ 500 euros pour un simple raccordement, et environ 1 500 euros pour la création d'un conduit.

Disponible dans votre villeChauffage :
Comparez jusqu'à 5 devis

Quelles sont les aides, subventions et crédit d’impôt pour se chauffer au bois ?

Outre le crédit d'impôt accordé aux particuliers souhaitant procéder à l'installation d'un système de chauffe écologique, et dont le taux a été exceptionnellement augmenté à 30 % au 1er septembre 2014 par le gouvernement afin d'encourager la mise en œuvre de travaux en faveur du développement durable, il existe de nombreuses aides nationales et régionales qui ont pour but de faciliter l'acquisition de systèmes moins gourmands en énergie. On peut notamment citer l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat, qui accorde des subventions pour aider à la mise en place de travaux, les aides régionales proposées par les collectivités locales, la prime rénovation thermique qui s'élève à 1 350 ou 3 000 euros selon les conditions de ressource des foyers, ou encore l'éco-prêt à taux zéro qui permet de financer ce type de travaux.

Facteurs à prendre en compte pour se réchauffer au bois

En plus des données correspondant au prix d'achat et à la pose, il convient de prendre en compte les frais annexes faisant suite à une telle acquisition. Pour information, le prix du bois s'élève à environ 60 euros le stère, et le prix du ramonage varie de 100 à 200 euros par intervention selon le type de produit concerné.

Disponible dans votre villeChauffage :
Comparez jusqu'à 5 devis