Prix installation d'un chauffage au gaz

Illustration travaux

Ce mode de chauffage offre de très bons rendements en termes d'économies d'énergie, il est donc logique que l'installation d'une chaudière et de radiateurs adaptés soit un choix très répandu parmi les propriétaires de logements. Nous allons voir combien coûte la pose d'un tel système, quelles sont les aides financières auxquelles on peut prétendre et les choses à savoir avant de faire appel à un professionnel.

Disponible dans votre villeChauffage :
Recevez des devis gratuits

Opter pour le chauffage au gaz

Le prix peut varier en fonction de plusieurs aspects, à commencer par le choix de l'appareil à installer. Les chaudières « standard » premiers prix coûtent entre 500 et 1000 euros, et il faut compter environ 1500 euros pour une chaudière à condensation premier prix. Les plus chères coûtent environ 5 000 euros. Pour ce prix, il est possible d'acquérir une chaudière murale gaz à condensation chez Leroy Merlin par exemple. Pour ce qui est des tarifs de la main-d'œuvre, les grandes enseignes proposent des forfaits pose qui tournent autour des 500 euros pour une chaudière murale. Selon le type de travaux qu'il sera nécessaire de réaliser, le coût global de l'installation augmentera de manière plus ou moins importante : installation de nouveaux radiateurs, d'une citerne si le logement n'est pas relié au réseau communal du gaz de ville…

Disponible dans votre villeChauffage :
Comparez jusqu'à 5 devis

Subvention crédit et déduction d’impôts pour se chauffer au gaz

Dans le cas d'une installation de chaudière gaz à condensation, il est possible de bénéficier d'un crédit d'impôt exceptionnellement fixé à 30 %, suite à une réglementation entrée en vigueur le 1er septembre 2014. Ce financement est accordé dans le cadre de la rénovation énergétique d'un logement, et varie selon le type de foyer fiscal concerné (personne seule, couple). Propriétaires et locataires peuvent prétendre à ce crédit, dont le plafond global de dépenses est fixé à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple, montants auxquels il faut ajouter 400 euros par personne à charge (et 200 euros par enfant en garde alternée). Renseignez-vous également auprès de l'ANAH (Agence Nationales pour l'Amélioration de l'Habitat) et des collectivités locales pour connaître les subventions allouées pour ce type de travaux.

Chauffage : faire appel à un pro pour la pose

L'installation d'une chaudière nécessite de faire appel à un chauffagiste qualifié et agréé, car la pose comprend diverses opérations techniques qu'il est impératif de suivre à la lettre (« désembouage », installation d'une évacuation pour les fumées, purge des radiateurs…). De plus, il est obligatoire de souscrire un contrat d'entretien pour effectuer la maintenance de l'appareil (le bon fonctionnement du système doit être vérifié tous les ans). Il est conseillé de souscrire ce contrat auprès de l'installateur directement, qui connaît donc parfaitement le matériel et sera le plus à même d'intervenir en cas de problème.

Disponible dans votre villeChauffage :
Comparez jusqu'à 5 devis