Comment réaliser un toit terrasse ? Les usages d'une toiture plate

Lecture 4 min.
Illustration travaux

De plus en plus tendance, le toit terrasse offre un espace de vie supplémentaire ainsi que des possibilités écologiques. Qu'il soit accessible ou inaccessible, aménagé ou pas, la toiture plate nécessite une installation soigneuse pour assurer une bonne isolation et surtout une bonne résistance aux intempéries. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour vos travaux de toiture
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez

Les caractéristiques d'installation des toitures plates

On choisit cette forme de toiture avant tout pour la surface supplémentaire qu'il offre. Un espace extérieur type "rooftop" bien agréable lorsque l'appartement d'origine ne comprenait pas de balcon. Dans une maison, la toiture plate est plébiscitée pour sa modernité. 

Aussi, ces travaux de toiture ne nécessitent pas de permis de construire ni d'appel à un architecte.  

Il faudra néanmoins vous renseigner sur le PLU en vigueur dans votre ville : il se peut que ce type de toiture ne soit pas acceptée.

Surtout, le toit-terrasse végétale participe à renforcer l'isolation thermique de votre maison et du système d'isolation des combles. Ce revêtement va tout simplement réguler les variations de température tout au long de l'année.

En fait, la toiture n'est pas complètement plate puisqu'elle comprend une inclinaison de 15% maximum. Même si vous souhaitez réaliser un toit horizontal, il est néanmoins toujours conseillé de lui donner un angle léger, afin de faciliter l'évacuation des eaux de pluie dans les gouttières, par la pente ainsi créée (entre 1 et 5%). Cette inclinaison doit être prévue dès les premières étapes de l'assemblage, lors de la fixation des supports des solives destinées à supporter la structure du toit. 

L'emplacement des sabots accueillant les solives doit ainsi être soigneusement mesuré et marqué. Une fois les solives posées dans les sabots et fixées sur les côtés, vous pouvez alors poser la structure, généralement composée de bois, de métal ou de béton. Lorsque la structure est entièrement posée, elle doit être recouverte de platelage ou de dalles, que vous fixerez à l'endroit des solives en les agrafant ou en les clouant.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

L'aménagement de sa toiture : les usages possibles 

Toits terrasse accessibles

Dans cette configuration, votre toit est utilisable comme espace de vie. Vous pourrez comme son nom l'indique aménager une terrasse, voire un un jardin.

Toits terrasse inaccessibles : la toiturevégétalisée

Vous le réservez ici à un usage d'isolation thermique, pensé de façon écologique grâce à l'implantation de végétaux, un substrat d'une épaisseur de 2 cm à 2 m. Un entretien régulier est à prévoir. Mais les toits plats peuvent aussi être réservés à l'installation de panneaux photovoltaïques, d'évacuation pour le chauffage ou la climatisation.

Choisir le charme des toitures terrasses en bois 

Il existe différents types de bois pour la réalisation d'une terrasse :

  • bois exotique,
  • bois européen,
  • bois composite.

Le bois choisi pourra ensuite se présenter sous la forme de caillebotis ou de lames en bois, antidérapante ou non. Généralement, le bois naturel est moins coûteux que le bois composite, ce dernier étant plus facile à entretenir et n'ayant pas les inconvénients du bois (échardes …). Néanmoins, il faut savoir que le bois naturel offre différentes essences et donc un grand choix en termes de rendus esthétiques. Dans tous les cas, ne négligez pas le choix du matériau, car la longévité de votre terrasse en dépendra.

Demandez un devis gratuit pour vos travaux de toiture

Réaliser l'isolation d'un toit-terrasse

En 3 étapes : 

  1. La première étape de l'isolation s'effectue par la réalisation d'un système dit pare-vapeur : celui-ci est composé d'un enduit spécial, d'une membrane auto-adhésive et empêche la vapeur d'eau de migrer vers le haut. L'enduit se pose directement sur le platelage, à l'aide d'un rouleau ou d'une raclette. 
  2. Lorsqu'il est totalement sec (comptez jusqu'à 2 heures en fonction du produit utilisé), vous pouvez procéder à la pose de la membrane d'étanchéité. Il suffit pour cela d'enlever la pellicule de protection et de réaliser le collage en marouflant petit à petit, afin de n'avoir aucune lame d'air entre les couches. 
  3.  La dernière étape de l'isolation consiste enfin à coller les panneaux isolants sur la membrane. Ces panneaux sont généralement en polystyrène, en laine de roche, ou en mousse polyuréthane. 

Pour renforcer l'isolation, sachez qu'il est possible de superposer deux couches isolantes, séparées par une membrane d'étanchéité et recouvertes d'une nappe de protection.

Comment assurer l'étanchéité d'un toit-terrasse ?

La phase finale est assurée par la pose d'une bâche d'étanchéité. Soyez vigilant lorsque vous choisissez la colle à utiliser, car celle-ci dépend de la matière de la bâche (PVC, EPDM, etc.). L'encollage s'effectue ensuite par demi-bandes, avec un marouflage du centre vers les bords. 

Pour un résultat optimal, il est préférable de faire chevaucher les lés de la bâche d'environ 10 cm. La partie la plus délicate va ensuite consister à recouvrir soigneusement les angles, l'acrotère et les arêtes du toit, afin d'éviter tout risque d'infiltration. Pour ces parties délicates, il est conseillé d'utiliser du mastic polymère. Pour finaliser votre travail, vous pouvez installer des couventines d'acrotère en aluminium ou en acier, puis un revêtement minéral ou végétal sur la surface du toit-terrasse.

Comparez des couvreurs qualifiés près de chez vous

Prix d'un toit-terrasse au m² : quel budget prévoir pour vos travaux ?

De nombreux paramètres vont influencer le coût, l'utilisation (accessible ou non), l'aménagement, les matériaux et travaux d'isolation par exemple. On observe une fourchette comprise entre 60 et 120€/m² en moyenne, pose incluse. 

Le prix des revêtements de terrasse peut être varié en fonction du rendu souhaité. Pour une terrasse en bois, il faut ainsi compter une fourchette de prix entre 50 et 200€/ m², voire plus. À titre de comparaison, un toit-terrasse en pierre aura un coût compris entre 45 et 150€, en fonction du matériau utilisé, entre 10 et 150€ pour du carrelage et 15 à 100€ pour du béton. 

Outre le coût d'achat des lames, il faut également prévoir le coût des vis, entre 6 et 13€/m², ainsi que de la structure support, de 15 à 40€/m². Enfin, lors de la construction de votre toit-terrasse, n'oubliez pas de prévoir dans votre budget le coût de l'installation du garde-corps, celui-ci devant avoir une hauteur d' 1m minimum.

Illustration
Comparez des couvreurs qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon couvreur pour votre projet.
Comparez