Devis toiture végétalisée : Comparez jusqu'à 5 devis de couvreurs qualifiés
Devis toiture végétalisée
Comparez jusqu'à 5 devis de couvreurs qualifiés
Gratuit

Sans engagement pour vous

Gain de temps

1 demande = plusieurs devis !

Confidentiel

Vos coordonnées sont protégées

Toiture végétalisée

De quoi est composée une toiture végétalisée ?

Le principe de la toiture végétalisée, également appelée éco toit ou toit vert, est de recouvrir un toit plat ou légèrement en pente (de 35 ° maximum) d'un substrat planté de végétaux. Pour parvenir à ce résultat, il faut superposer plusieurs couches :
- La structure du toit : c'est le support porteur, il peut être en béton, en acier ou en bois, ce qui compte est que la charpente puisse supporter un poids de 80 à 250 kg/m². C'est le poids moyen du système de végétalisation, de l'eau qui est stockée et des plantes.
- Un matériau isolant qui peut être au-dessus ou en dessous de la structure.
- Une membrane imperméable qui assure l'étanchéité et évite les racines.
- Une couche de drainage
- Un tissu filtrant qui contient les racines
- La base sur laquelle vont reposer les végétaux : c'est ce support de culture qui permet l'épanouissement des végétaux qui seront installés dessus. Il peut être avec ou sans terre, fait de terre noire ou encore de compost.

Quels types de plantation peut-on réaliser sur cette toiture ?

Il existe trois grandes sortes de toitures végétalisées :
- Intensive : on y trouve généralement des arbres et arbustes. Le principe est de recréer un jardin sur votre toiture. Des systèmes d'irrigation sont à prévoir et leur besoin en eau est important ce qui a un impact sur le poids, l'élément porteur doit donc être en mesure de le supporter. De plus, l'épaisseur de la terre doit être de 20 à 60 cm pour que les racines puissent se développer.
- Semi-intensive : l'épaisseur du support de culture est de 15 à 30 cm. Gazon, petits buissons et végétation vivace y trouveront leur place. Les besoins en arrosage sont moindres par rapport à une végétalisation de toiture intensive.
- Extensive : c'est le type le plus facile à mettre en place, car il ne demande une épaisseur du support de culture que de 6 cm. Les végétaux qui y sont installés sont de faible hauteur, demandent peu d'arrosage et d'entretien. Un désherbage des végétaux deux fois par an est suffisant.
Pour toutes ces toitures, il existe des systèmes complets de verdissement qui sont fiables et performants.

Quels sont les avantages en termes d’isolation ?

Un toit végétal présente de nombreux avantages comme avoir une meilleure qualité de l'air grâce au système de filtration des végétaux, accroître la durée de vie de votre toiture, mais il représente également un avantage important en termes d'isolation thermique. En effet, il diminue l'impact des rayons du soleil en cas de forte chaleur et il limite les déperditions de chaleur. Les variations de température sont ainsi réduites de près de la moitié. Vous profitez ainsi d'un logement où il fait moins chaud en été et moins froid en hiver.
Il vous permet également de réduire le bruit extérieur grâce au tapis constitué par les végétaux. Avec de la terre en support de culture, ce phénomène est encore davantage accentué. Vous pouvez ainsi atteindre une absorption acoustique de 50 %, ce qui n'est pas négligeable en milieu urbain. Vous augmentez ainsi considérablement votre confort de vie au quotidien tout en ayant un toit original et esthétique !

Dans le cas où vous envisagez de végétaliser votre toiture, veillez à ce que la surface et le type de matériau s'y prête. Si vous souhaitez un entretien spécialisé, n'hésitez pas à procéder à un démoussage de toiture afin d'éliminer et de lutter contre la mousse et les mauvaises herbes.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

l