Comment assurer une véranda ?

Illustration travaux

Après avoir obtenu un permis de construire ou une déclaration préalable aux travaux valant autorisation pour une véranda, vous devez immédiatement penser à l'assurance de votre future structure, et ce avant de commencer le chantier. Vous serez ainsi couvert durant toute la durée de ce dernier.

Comme pour tous les biens immobiliers, il est primordial de placer votre véranda au sein d'un contrat d'assurance habitation et ce même si cette assurance n'est pas obligatoire selon la loi française.

Il s'agit de vous prémunir bien évidemment d'une assurance dommages matériels (intempéries, incendie...), mais aussi pour protéger votre propre responsabilité civile (dommages aux personnes), en cas de problème.

Illustration
Quel est le tarif d'une véranda dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement

Pourquoi assurer sa véranda ?

Il est important de déclarer votre véranda à votre assureur, même si elle est de petite taille et qu'elle ne contient que peu de biens mobiliers de valeurs. En cas de sinistre, si votre pièce n'a pas été assurée, votre véranda ne serait pas couverte pour tous les dommages causés.

Idem pour les cambriolages : si le malfrat est passé par votre véranda, vous ne serez pas du tout assuré. N'oubliez pas l'assurance contre le vol. Ces extensions sont vulnérables et sont souvent un lieu choisi pour les effractions.

Normalement comprise dans votre contrat d'assurance habitation, la véranda sera couverte contre les dommages électriques, les dégâts des eaux, les incendies et selon les contrats, contre les catastrophes naturelles.

Par ailleurs, les équipements spécifiques liés à votre structure, du style panneaux solaires, doivent également être assurés. Enfin, il est aussi nécessaire de veiller à ce que votre assurance habitation prenne bien en compte le bris de glace : les vérandas sont constituées de plus de 70 % de vitres.


Disponible dans votre villeVéranda :
Recevez des devis gratuits

Les démarches à effectuer

La véranda est une pièce supplémentaire de votre maison, elle entre donc dans le champ de votre assurance multirisque habitation.

Deux cas : si la véranda est déjà présente lors de l'achat de votre bien, il faut vous assurer que sa surface est bien prise en compte dans votre contrat assurance habitation, et veiller à ce que les options adéquates soient choisies comme le bris de glace.

Si vous faites construire cette véranda pour une créer une pièce supplémentaire, vous devez l'annoncer à votre assureur dès le début des travaux. La loi là considère comme une extension de maison.

Ainsi, même si l'artisan vous couvrira de ses propres garanties, vous serez protégé de votre côté durant le déroulement des travaux.

Il est possible que votre assureur vous impose certaines options sécuritaires comme les volets roulants, des verres anti-infractions ou encore une alarme. Discutez-en avec lui.

Par ailleurs, si vous faites poser des volets roulants alors que votre véranda était déjà présente, vous pouvez renégocier la valeur de votre contrat.
N'hésitez pas à demander des devis à nos partenaires : ils sont gratuits et vous informeront sur les coûts de ces options.

A la fin du chantier, vous signerez un avenant à votre contrat d'assurance multirisques habitation. Et vous serez doublement serein : détendu dans votre véranda bien confortable et soulagé d'un contrat en bon et due forme.

Illustration
Quel est le tarif d'une véranda dans ma ville ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville
100% gratuit & Sans engagement